fbpx

Vitamine B6

Par Geneviève Côté, ND

Description

Aussi appelée pyridoxine, la vitamine B6 est dite « essentielle ». Le corps doit se la procurer dans les aliments tous les jours puisqu’il ne sait pas la fabriquer et ne la stocke pas. C’est une vitamine hydrosoluble.

GRATUIT: abonnez-vous au magazine santé

Prendre des vitamines, est-ce nécessaire? Voir notre dossier complet sur les vitamines.

Rôles dans l’organisme

La vitamine B6 participe à la synthèse des protéines, d’hormones et de neurotransmetteurs et régule le taux de glucose sanguin. Elle participe aussi à la production des globules rouges et le transport de l’oxygène, à la synthèse de l’ADN et celle de la vitamine B3. 

Elle aide également au métabolisme de l’énergie et à la formation des tissus, au fonctionnement du système immunitaire, puis joue un rôle au niveau de la synthèse des neurotransmetteurs qui sont des médiateurs de l’humeur. 

Elle se révèle très utile dans le traitement de certaines affections, notamment le syndrome prémenstruel (règles douloureuses), le syndrome du canal carpien et les maladies cardio-vasculaires.

Besoins quotidiens

Homme1,3 mg
Homme après 50 ans1,7 mg
Femme1,3 mg
Femme après 50 ans1,5 mg
Grossesse1,9 mg
Allaitement2 mg

Conséquences d’une carence

Un manque de vitamine B6 peut occasionner de l’irritabilité, de la dépression, de la confusion, une inflammation de la langue et de la commissure des lèvres ainsi que la dermatite séborrhéique.

Conséquences d’un excès

Des dosages prolongés supérieurs à 200 mg par jour peuvent provoquer des cas de neuropathie périphérique, généralement réversibles.

Sources alimentaires

On trouve la vitamine B6 dans les levures de bière et alimentaires (torula), l’ail, le curry en poudre, la sole cuite, les graines de tournesol, le germe de blé, les noix, les lentilles, le soya, les haricots de Lima, la farine de sarrasin, les bananes et les avocats.

Facteurs favorisant sa bonne utilisation

Les vitamines du complexe B, la vitamine B1, la vitamine B2, l’acide pantothénique, la vitamine C, le magnésium, le potassium, l’acide linoléique et le sodium permettent une meilleure utilisation de la vitamine B6.

Facteurs s’opposant à sa bonne utilisation

La cortisone, la pilule anticonceptionnelle, l’isoniazide (tuberculose), la pénicillamine (polyarthrite rhumatoïde), la théophylline (asthme), les œstrogènes, l’hydralazine (hypertension), la tétracycline (antibiotique) et les inhibiteurs de la monoamine-oxydase (antidépresseurs) nuisent à la bonne utilisation de la vitamine B6.

Les informations fournies dans cet article ne peuvent remplacer des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement.

Laisser un commentaire