fbpx

La vitamine E

Par Geneviève Côté, ND

Description

Aussi appelée tocophérol, la vitamine E se trouve principalement dans les huiles et les aliments protéinés. C’est une vitamine liposoluble.

Prendre des vitamines, est-ce nécessaire? Voir notre dossier complet sur les vitamines.

Rôles dans l’organisme

Antioxydante, elle aide à l’organisme à utiliser correctement l’oxygène, permet de neutraliser les molécules instables de l’organisme nocives pour les cellules, protège la vitamine A et certains lipides d’une dégradation nuisible.

GRATUIT: abonnez-vous au magazine santé

Elle offre aussi une protection des membranes cellulaires et le maintien de la qualité de la peau. Des recherches évoquent par ailleurs le rôle de la vitamine E dans la prévention de la maladie d’Alzheimer.

Besoins quotidiens

L’apport quotidien recommandé est de 12 mg. 

Conséquences d’une carence

Un manque de vitamine E peut entraîner un syndrome neurodégénératif, une déficience immunitaire et une augmentation de fréquence des cardiopathies ischémiques. Un certain nombre d’études ont permis d’associer carence en vitamine E et cancer.

Conséquences d’un excès

Des études ont relevé une augmentation des accidents hémorragiques cérébraux après un peu plus de 5 ans de supplémentation à dose élevée de vitamine E et une augmentation du risque de mortalité.

Sources alimentaires

Dans les huiles

L’huile de tournesol, l’huile de noisette, l’huile de colza, l’huile de germe de blé, la mayonnaise à 70% de matière grasse minimum, l’huile d’olive vierge, l’huile de pépin de raisin.

Dans les fruits et légumes

Asperges, épinards, pâte de tomates en conserve, purée de tomates en conserve, beurre, mangue, pêche, épinard, brocoli, tomates, poivron, avocat.

Dans les aliments protéinés

Amandes, graines de tournesol, noix, noisettes, pignons de pin, pistaches, arachides rôties dans l’huile, sardines en conserve (avec arêtes), oeufs de poissons, tarama.

Dans les produits céréaliers

Son de maïs ou de blé.

Autres

Le curry.

Voir les suppléments de vitamine E

Facteurs favorisant sa bonne utilisation

La vitamine A, les vitamines du complexe B, la vitamine B1, l’inositol, la vitamine C, les acides gras insaturés, le manganèse et le sélénium permettent une meilleure utilisation de la vitamine E.

Facteurs s’opposant à sa bonne utilisation

La pollution de l’air, les antibiotiques, le fer inorganique, l’huile minérale, la pilule contraceptive, les gras rancis, le tabac et les régimes pauvres en matières grasses nuisent à la bonne utilisation de la vitamine E.

Les informations fournies dans cet article ne peuvent remplacer des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement.

Laisser un commentaire