fbpx

Le chardon Marie : un allié précieux pour votre foie

Par Nathalie Beaudoin, herboriste-thérapeute Hta et naturopathe N.D.

Facebook :  Nathalie Beaudoin Herboriste-naturopathe https://www.facebook.com/nathalie.beaudoin.nd

Le chardon Marie est une excellente plante pour soutenir le foie. Elle aide le foie à se protéger des toxines extérieures, mais aussi à le régénérer. Comme les ingrédients actifs du chardon Marie sont peu solubles dans l’eau, on peut en consommer les graines après les avoir moulues. On peut également prendre le chardon Marie en teinture mère, quotidiennement sur une courte ou longue période de temps selon le besoin.

GRATUIT: abonnez-vous au magazine santé

Noms et historique 

Le chardon Marie, Silybum marianum, est une plante médicinale extrêmement efficace. Spécialiste du foie, on l’utilise depuis l’Antiquité pour traiter les problèmes hépatiques.

C’est une espèce de plantes de la famille des astéracées, qu’on appelait anciennement composées. Cette plante est originaire de l’Asie Mineure et du sud de l’Europe. Elle était déjà présente dans le nord de l’Europe au XVIe siècle. Elle fut transportée et rapidement naturalisée en Amérique par les colons à la fin du XIXe siècle. 

Les autres noms français du chardon Marie sont les suivants : artichaut sauvage, chardon de Notre-Dame, chardon de lait et chardon argenté

En anglais, le chardon Marie peut porter les noms suivants : milk thistle, blessed milk thistle, Mary thistle ou St-Mary’s thistle. 

Botanique

Voir le chardon Marie dans la boutiqueLe chardon Marie est une plante herbacée annuelle au Québec. Sa tige droite et ramifiée vers le haut, peut atteindre de 1 à 1,8 m de hauteur. Ses feuilles glabres (dépourvues de poils), sont pointues et lancéolées, à bords ondulés et munies de longues épines. Ses feuilles supérieures sont alternes et engainantes. Tout au long des nervures, son feuillage vert foncé est sillonné de taches blanches. En été, au cœur de son feuillage, vont émerger des capitules épineux et sphériques, coiffés de fleurs tubulées violettes à bractées armées d’épines. 

Parties utilisées et transformations

On récolte les semences du chardon Marie à l’automne (avec des gants, car ça pique!). En herboristerie, on en fait des transformations, soit des teintures mères dans l’alcool. On utilise également les semences en poudre. Elles peuvent être mélangées dans une compote de fruits, du yogourt et dans de l’eau (sans être infusée). 

Principaux constituants

  • Complexe de flavonolignanes nommés silymarine (silybine, silychristine, silydianine)
  • Lipides composés d’acide oléique et palmatique, stérols, mucilage.

Usages et bienfaits

L’avantage le plus connu du chardon Marie est la désintoxication du foie. La recherche suggère que le chardon Marie a la capacité de nettoyer le foie. Il aide les cellules hépatiques à éliminer les toxines du corps qui sont traitées par le foie.

Actions régénératrices et protectrices

Hépatique et hépatoprotecteur, le chardon Marie protège le foie contre les abus, dont l’excès d’alcool et de nourriture, les substances toxiques et les poisons. Le principe actif le plus connu du chardon Marie est la silymarine, aidant à arrêter la dégradation des cellules hépatiques, diminuant l’inflammation et est un excellent antioxydant. 

Le chardon Marie favorise la sécrétion biliaire, de même que le drainage de la vésicule biliaire. Les graines du chardon Marie s’utilisent avantageusement pour tous les problèmes et toutes les situations qui concernent le foie. L’action régénératrice du chardon Marie sur les cellules du foie permet de réparer les dommages causés à cet organe par les nombreuses substances toxiques qu’il est appelé à neutraliser. 

Il a également un effet protecteur sur les reins.

Protection et traitement contre le cancer

Une grande variété de conditions incontrôlables peuvent conduire au cancer. Il est essentiel de protéger notre corps de toutes les manières possibles. Le chardon Marie est riche en flavonoïde antioxydant appelé silymarine, associé à la réduction du risque de développer un cancer. 

Puisque ses actions se concentrent principalement sur le foie, le chardon Marie va protéger le foie, atténuer les effets nocifs des rayons X ou de la chimiothérapie et contrecarrer l’effet hépatotoxique de certains médicaments.

Plantes aux multiples bienfaits 

En renforçant notre système immunitaire, en combattant les dommages à l’ADN et en inversant la croissance des tumeurs cancéreuses, le chardon Marie peut potentiellement nous protéger de certaines maladies.

Le chardon Marie peut également diminuer la sévérité des migraines, désactiver le surplus d’œstrogènes chez la femme, stimuler la production de lait, rétablir la digestion en diminuant les symptômes de la dyspepsie, diminuer les symptômes d’allergies, atténuer le psoriasis et l’acné

Voir le chardon Marie dans la boutique

Mode d’utilisation

Pour aider à stimuler la digestion, on recommande d’utiliser le chardon Marie en teinture mère dans l’alcool ou en capsules, tous les jours pendant deux ou trois semaines. Pour aider à régénérer les cellules hépatiques, on peut aussi le prendre sur une longue période de temps, jusqu’à neuf mois consécutifs, suivi d’un temps d’arrêt.

Graines moulues

½ c. à thé à 2 c. à thé de poudre de graine, mélangée à de la nourriture, comme dans une compote de pommes, un yogourt ou dans un liquide (eau, jus) non dilué. Le chardon Marie se prend aussi en capsules ou en extrait liquide standardisé.

Teinture mère des semences dans l’alcool

10 à 30 gouttes dans un peu d’eau, 2 à 5 fois par jour ou selon les recommandations du fabricant.

Autres

Les feuilles du chardon Marie peuvent être utilisées en tisane comme tonique amer pour la digestion, ou pour en faire un concentré liquide dans le vinaigre de cidre de pomme, pour en garder les minéraux.

Contre-indications et précautions

En général, le chardon Marie n’a aucune contre-indication connue. Il est même recommandé de l’utiliser durant la grossesse et l’allaitement. 

  • Ne pas consommer si vous êtes allergiques aux plantes issues de la famille des astéracées;
  • Peut donner des selles molles;
  • Distancer la prise de médicaments de deux heures, car le chardon Marie pourrait en affecter le dosage.

Les informations fournies dans cet article ne peuvent remplacer des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement.  

Sources : Clef des Champs, l’herboriste Diane Mackay (livre), Flora Medicina – École d’herboristerie en ligne, Collectif Herbothèque, Passeport Santé. 

Laisser un commentaire