fbpx

Les huiles essentielles et leurs avantages pour le soin des enfants

Par Michel Turbide, professeur, auteur et conférencier en aromathérapie

Si bien employées, les huiles essentielles ont des effets extraordinaires. Les huiles essentielles sont de bons outils pour les soins des enfants pour plusieurs raisons. D’abord, la pharmacienne Danièle Festy mentionne que «L’aromathérapie peut éviter ou limiter l’usage des antibiotiques qui sont souvent pris à répétition et peuvent parfois nuire à la santé». De plus, elle mentionne «il est désormais prouvé que les enfants rechutent plus facilement lorsqu’ils ont été traités plus d’une fois aux antibiotiques.» 

GRATUIT: abonnez-vous au magazine santé

Elle ajoute «Il y a plusieurs recherches qui ont été publiées dans les journaux scientifiques servant de référence aux médecins du monde entier. Les huiles essentielles sont depuis longtemps dans des revues scientifiques côtoyant les textes sur les médicaments de pointe. Des études sont réalisées en milieu hospitalier, dans des cliniques, dans des laboratoires au Canada, en Angleterre, aux États-Unis, au Mexique, en Europe et dans bien d’autres pays. À chaque fois, l’étude montre un effet bénéfique des huiles essentielles par rapport au placebo». 

Elles ne sont pas considérées comme des médicaments, en ce sens qu’il n’y a pas de recherches exhaustives et très onéreuses sur le sujet. Mais il y a des milliers de petites recherches sur les huiles et il y a une tradition d’utilisation. Voir Google Scholar : «essential oil any time», résultat de la recherche, environ 3 820 000. 

Certaines huiles ont des effets expectorants et enlèvent le mucus ou réduisent l’inflammation et les douleurs. D’autres ont une capacité de renforcer le système immunitaire, de tonifier l’organisme (énergie), de calmer, de cicatriser et surtout d’être de très bons agents antimicrobiens. 

L’utilisation de l’aromathérapie chez les jeunes enfants nécessite d’avoir une connaissance approfondie des huiles essentielles. Certaines huiles sont très bénéfiques tandis que d’autres peuvent être très dangereuses. Les huiles essentielles sont constituées à 100% de principes actifs. Elles sont remplies à ras bord de molécules biochimiques. La connaissance de ces principes actifs permet de choisir adéquatement les huiles essentielles selon le cas. 

Pour les enfants, on privilégiera les huiles essentielles qui sont habitées des  familles biochimiques telles que les monoterpénols (tea tree, palmarosa, géranium rosat), les oxydes (eucalyptus radiata, ravintsara, laurier noble, lavande aspic), les esters (lavande vraie, camomille noble, petit grain bigarade) et monoterpènes (pin sylvestre, épinette noire, sapin baumier) entre autres, pour ne nommer que celles-ci. 

On évitera des huiles essentielles agressives (origan compact, cannelle cassia), photosensibilisantes (les agrumes) et neurotoxiques (sauge officinale, thuya occidental). De plus, on mélangera avec beaucoup d’huile végétale. Ainsi, l’action sera efficace sur les systèmes nerveux, musculaire et respiratoire sans qu’il n’y ait d’effets secondaires. Plus les enfants sont jeunes, plus les huiles essentielles à usage externe (cutané) doivent être diluées dans l’huile végétale.

Suggestions  

3 à 10 ans

Bain

Pour réduire le rhume, la toux

Dans un petit verre  y mettre 

Épinette noire      6    gouttes

Ravintsara      12    gouttes     

Huile végétale au choix (olive)    1/2      c. à thé

Savon liquide (ou 1 jaune d’œuf)    1/2     c. à soupe

Mode d’emploi : mélanger les ingrédients dans un verre et ajouter le tout à l’eau du bain.

Huile à massage 

Les huiles essentielles sont volatiles, elles ne durent pas dans le temps. 

On doit répéter l’application. Les mélanges sont d’environ 25% d’huiles essentielles.

Angoisse stress, agitation, anxiété, insomnie

Dans une bouteille de 30 ml, y mettre :

Lavandin super     1/2 c. thé

Basilic tropical      60    gouttes

Orange douce      1/2 c. thé     

Remplir d’huile végétale au choix (par exemple : olive). 

Application cutanée : appliquer une portion du mélange sur le dos et le thorax.

Blessure, coupure, éraflure, morsure, hématome   

Dans une bouteille de 30 ml, y mettre :

Hélichryse italienne    1/2 c. thé   

Palmarosa      60    gouttes

Menthe poivrée      1/2 c. thé

Remplir d’huile végétale au choix (par exemple : olive). 

Application cutanée : appliquer une portion du mélange sur la blessure.

Champignons, mycoses et infections bactériennes   

Dans une bouteille de 30 ml, y mettre :

Clou de girofle           30       gouttes

Menthe poivrée         30      gouttes

Palmarosa        1/2 c. thé

Lavande aspic          1/2 c. thé

Remplir d’huile végétale au choix (par exemple : olive). 

Application cutanée : appliquer une portion du mélange sur la région infectée.

Entorse, foulure, tendinite   

Dans une bouteille de 30 ml, y mettre :

Menthe poivrée      1/2 c. thé

Laurier noble       30      gouttes

Eucalyptus citronné     1/2 c. thé

Lavandin super    30     gouttes

Remplir d’huile végétale au choix (par exemple : olive). 

Application cutanée : appliquer une portion du mélange sur la région douloureuse, toutes les 15 minutes, jusqu’à diminution de la douleur. Ensuite, appliquer le mélange aux heures pendant une journée jusqu’à ce que la douleur soit éliminée.

Otite, oreillons   

Dans une bouteille de 30 ml, y mettre :

Ravintsara        1/2 c.  thé

Laurier noble       30       gouttes

Lavande aspic      30       gouttes

Menthe poivrée        30       gouttes

Palmarosa      30       gouttes

Remplir d’huile végétale au choix (par exemple : olive). 

Application cutanée : appliquer une portion du mélange autour des oreilles et sur le cou. Puis, en imbiber une boule de coton et l’insérer dans l’oreille. 

Rhume, bronchite   

Dans une bouteille de 30 ml, y mettre :

Épinette noire    60      gouttes

Laurier noble     1/2 c.  thé

Palmarosa      30       gouttes 

Ravintsara      1/2 c.  thé

Remplir d’huile végétale au choix (par exemple : olive). 

Application cutanée : appliquer le mélange sur: thorax, dos, pieds. 

Sinusite d’origine infectieuse

Dans une bouteille de 30 ml, y mettre :

Ravintsara      1/2 c.  thé

Laurier noble       1/2 c.  thé

Menthe poivrée         30       gouttes

Palmarosa         30       gouttes

Remplir d’huile végétale au choix (par exemple : olive). 

Application cutanée : frictionner les sinus (front et joues) et le nez, loin des yeux.  

…………………………………………………………..         

Références 

  • Dr Dominique Baudoux. Pharmacien. Les éditions Amyris avril 2013 – Les bobos des bambins de Baudoux – YouTube
  • Dr Dominique Baudoux. Pharmacien.  Se soigner au quotidien avec les huiles essentielles – YouTube
  • Danielle Festy.  Pharmacienne. Édition Leduc 2009. Soigner ses enfants avec les huiles essentielles.
  • Michel Turbide.  Édition Santé Arôme.2019. L’aromathérapie pour les enfants et les femmes enceintes.

Laisser un commentaire