fbpx

Des plantes pour lutter contre le stress de la rentrée

Par Guylaine Campion, ND et journaliste 

Septembre amène son lot de stress et parfois même d’anxiété. 

Pour certaines personnes, c’est la rentrée scolaire des enfants, la préparation des lunchs, la course constante contre la montre. Pour d’autres, c’est un retour aux études ou la mise sur pied de nouveaux projets au travail, sans oublier le surplus d’achalandage sur les routes qui peut parfois faire monter le niveau de stress et d’anxiété. Ouf!

Si tel est votre cas, voici des plantes anxiolytiques qui vous aideront à mieux faire face aux événements stressants et anxiogènes, en ce début d’automne. 

GRATUIT: abonnez-vous au magazine santé

Comment définir l’anxiété?

De nos jours, l’anxiété touche une bonne partie de la population. 

D’abord et avant tout, il est important de spécifier que l’anxiété est une émotion normale qui apparaît lorsqu’on se sent menacé ou en danger. Toutefois, l’anxiété devient problématique et néfaste pour la santé lorsqu’elle se manifeste de manière excessive comparativement à la menace réelle, lorsqu’elle dure longtemps et nuit aux activités quotidiennes. Il s’agit alors d’une peur ou d’une inquiétude qui persiste dans le temps, et ce, sans lien avec une situation ou un événement particulier.

Des plantes anxiolytiques à découvrir  

Plusieurs personnes stressées ou anxieuses vont opter pour des plantes anxiolytiques afin de se détendre et se calmer.  

Parmi celles-ci, l’une des plus populaires est sans contredit : la valériane.  

Saviez-vous que la valériane était utilisée par les soldats lors de la Première Guerre mondiale afin de calmer leur anxiété durant les combats et les bombardements? Outre l’anxiété, cette plante aide à lutter contre l’insomnie, les troubles du sommeil et la dépression. Plusieurs instances reconnaissent l’efficacité de la valériane notamment l’Organisation mondiale de la santé (OMS).  

Le ginseng est une autre plante fort efficace pour vaincre les problèmes d’anxiété et de stress.  

Le ginseng fait partie des plantes adaptogènes qui soutiennent la capacité du corps à bien gérer le stress et à revenir à un état plus tempéré face aux situations difficiles. En effet, grâce aux ginsénosides qu’il contient, le ginseng aide l’organisme à s’adapter à différentes situations dans lesquelles les capacités physiques et psychiques peuvent être touchées, par exemple : le surmenage ou la maladie.  De plus, le ginseng fortifie les défenses naturelles, réduit la fatigue et améliore les facultés physiques et intellectuelles.  

À l’instar du ginseng, la rhodiole est aussi une plante adaptogène qui aide l’organisme à lutter contre l’anxiété. Elle stimule le système nerveux, améliore l’humeur, soulage la fatigue et les états dépressifs. Elle aide le corps à faire face au stress chronique en modulant l’activité des glandes surrénales. Elle peut être efficace dans les cas d’épuisement et de trouble d’anxiété généralisée. Fait intéressant :  combinée à du magnésium, son efficacité est amplifiée.  

Pour sa part, le schizandra est une herbe très appréciée en médecine chinoise. Cette autre plante adaptogène renforce l’activité physique et intellectuelle, augmente la résistance au stress, l’endurance, l’énergie et calme intérieurement.  

Attention : il est important de noter que cette plante est contre-indiquée durant la période de grossesse et d’allaitement, de même si vous souffrez d’hypertension, de glaucome ou d’un ulcère gastrique.  

Durant des siècles, cette plante était donnée aux jeunes Chinois avant leur nuit de noces en raison de ses vertus anti-fatigue et aphrodisiaque. Dans les temps anciens, la tradition chinoise affirmait que les baies de schizandra permettaient de posséder dix femmes pendant cent nuits!

De son côté, l’ashwagandha est une plante indienne utilisée depuis plus de 3000 ans en médecine ayurvédique. C’est d’ailleurs l’une des plantes médicinales les plus puissantes de l’ayurveda, la médecine traditionnelle indienne. On l’appelle aussi le ginseng indien. 

L’ashwagandha est utilisée pour combattre la fatigue, l’insomnie, l’anxiété et certains problèmes nerveux. En fait, cette plante possède des effets à la fois toniques et sédatifs. L’ashwaghanda agit aussi comme antistress. Elle favorise la résistance de l’organisme.  

Par ailleurs, la passiflore, aussi nommée « fleur de la passion », est traditionnellement utilisée pour lutter contre l’angoisse, le stress et les troubles du sommeil. 

La mélisse, elle, agit à la fois sur l’anxiété et les troubles du sommeil. Avec son goût légèrement citronné, la mélisse se consomme très bien en tisane. Par surcroît, cette plante possède un grand pouvoir antioxydant.  

Depuis des siècles, le gotu kola est utilisé en médecine ayurvédique et en médecine traditionnelle chinoise pour combattre l’anxiété. D’ailleurs, la médecine ayurvédique considère le gotu kola comme régénérateur du cerveau et des cellules nerveuses.  

Enfin, la camomille nous rappelle surtout les tisanes de nos grands-mères qui favorisent une bonne digestion. Mais cette plante possède aussi des vertus calmantes. En effet, la camomille allemande ou matricaire apaise le mental, combat l’anxiété, l’insomnie, les troubles du sommeil et les dépressions mineures. La camomille allemande peut être utilisée sous forme d’infusion, d’extrait liquide, de teinture mère ou de capsules ou comprimés. 

Huiles essentielles et fleurs de Bach à la rescousse 

En aromathérapie, plusieurs huiles essentielles peuvent être utilisées. Par exemple, quelques gouttes de l’huile essentielle de camomille romaine ou noble peuvent être appliquées sur le plexus solaire ou sur la face interne des poignets. On peut aussi l’utiliser en inhalation, en diffusion ou en déposer quelques gouttes dans le bain. Elle peut être efficace pour calmer l’angoisse, l’anxiété, le stress, le surmenage, l’insomnie, les chocs ou les traumatismes émotionnels.  

Vous pouvez aussi appliquer sur le plexus solaire ou sur la face interne des poignets deux gouttes d’huile essentielle de lavande vraie mélangées à de l’huile d’amande douce. Vous pouvez aussi utiliser l’huile essentielle d’orange douce dans le bain ou dans un diffuseur. 

En complément, il peut être intéressant d’utiliser les fleurs de Bach. Le « remède de secours » aussi appelé « Rescue » est le plus connu des élixirs de Bach et le plus efficace dans les cas d’anxiété, d’angoisse, de stress intense ou de crise de panique. Il s’agit d’un mélange de cinq essences florales composé de Clematis (Clématite), Rock Rose (Hélianthème), Cherry Plum (Prunus), Impatiens (Impatiente) et Star of Bethleem (Étoile de Bethléem). 

Les femmes enceintes ou qui allaitent, les enfants, les personnes qui prennent des médicaments ou qui souffrent de maladies graves ou d’allergies devraient consulter un spécialiste en santé naturelle avant d’utiliser les plantes médicinales et les huiles essentielles.  

Les informations fournies dans cet article ne peuvent remplacer des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement

Laisser un commentaire