fbpx

Les meilleures recettes à base de lilas

Par Nathalie Beaudoin, herboriste-thérapeute (Hta) et naturopathe (ND)  www.nathaliebeaudoin.com 

Facebook : Nathalie Beaudoin Druide Urbaine https://www.facebook.com/nathalie.beaudoin.nd

Chaque année à la fenêtre de ma chambre, j’attends la douce odeur des lilas, signifiant pour moi l’arrivée du vrai printemps ! Bien qu’ils ne fleurissent pas très longtemps, voire deux à trois semaines tout au plus, leur parfum enivrant emplit l’air et me remonte le moral après un long hiver. 

Bien que plusieurs les plantent pour leur beauté, les lilas ne se limitent pas à leur parfum. Saviez-vous que les fleurs de lilas sont aussi comestibles? Voici selon moi, les quatre meilleures recettes que j’ai trouvées pour vous et que je souhaite vous partager dans cet article. Bonne découverte ! 

GRATUIT: abonnez-vous au magazine santé

Sucre aux fleurs de lilas

Recette de « Comme un avant-goût » et de « Les Mauvaises Herbes » 

Préparation: 10 minutes – Rendement : Environ 125 ml – Conservation : Jusqu’à 2 mois

Ingrédients

  • 1 grappe de fleurs d’un lilas à son apogée

  • 125 grammes de sucre de canne

  • 1 pot Mason de 250 ml

préparation

  • Détacher chaque fleur de la grappe, et les déposer ensuite sur du papier absorbant ou un tissu pour retirer plus facilement les insectes et les saletés. Vous pouvez également laver la grappe, mais elle doit être complètement sèche pour être mélangée au sucre. Dans ce cas, je vous suggère de détacher les fleurs des grappes après séchage. Personnellement, je ne lave pas mon lilas puisque je sais que chez nous, il n’y a aucun arrosage de produits qui pourrait nuire à la santé.
  • Dans un bol, mélanger le sucre et les fleurs.
  • Verser dans le pot et refermer le couvercle. Laisser les fleurs macérer dans le sucre pendant 3 jours en remuant tous les jours.
  • Après 3 jours, tamiser le sucre pour retirer les fleurs.
  • Mettre les fleurs au compost. Je vous conseille de passer le sucre au mélangeur si celui-ci est aggloméré. Vous obtiendrez alors du sucre glace parfumé.

Utilisez le sucre pour vos pâtisseries ou pour sucrer une boisson. 

Se conserve quelques semaines au sec.

« Miel » végétal aux fleurs de lilas

Recette de « Les Mauvaises Herbes » (anciennement Les Trappeuses)

Préparation : 2 heures – Rendement : environ 250 ml – Conservation : jusqu’à 2 mois

Ingrédients

  • 2 belles grappes de fleurs d’un lilas à son apogée

  • 2 ½ tasses d’eau filtrée

  • ½ citron coupé en tranches

  • 1 tasse de sucre de canne biologique

  • 2 pots de 125 ml

préparation

  • Détacher chaque fleur et les déposer ensuite sur un papier absorbant ou du tissu propre afin de vérifier qu’aucun insecte ou saleté ne s’y retrouvent. 
  • Dans un chaudron, porter à ébullition l’eau, les fleurs de lilas et le citron en brassant de temps en temps.
  • Lorsque l’eau commence à frémir, éteindre le feu et laisser infuser de 20 à 25 minutes à couvert.
  • Dans un bol, filtrer l’infusion à l’aide d’un tamis. Bien écraser les fleurs pour extraire le maximum d’infusion. Mettre les fleurs de lilas de côté.
  • Rincer le chaudron, y verser l’infusion filtrée et chauffer à feu moyen élevé.
  • Incorporer le sucre dans l’infusion graduellement. Mélanger jusqu’à dissolution complète.
  • Placer une petite assiette au congélateur. Amener le sirop à ébullition en remuant de temps en temps. Après une vingtaine de minutes, le mélange commence à épaissir et à monter en bulles : c’est ce qu’on veut!
  • Lorsque les bulles commencent à monter vers le bord du chaudron, sortir l’assiette du congélateur pour tester la consistance du sirop.
  • Verser une cuillère de sirop sur l’assiette froide. Remuer l’assiette en faisant de petites rotations afin de vérifier si le mélange est encore liquide. Tremper un doigt pour bien examiner la consistance. Si la consistance est mielleuse, passer à l’étape suivante. Sinon, chauffer encore quelques minutes jusqu’à la consistance désirée.
  • Éteindre le feu et transvider le tout dans deux petits pots de 125 ml. Laisser refroidir sur le comptoir quelques heures avant de remettre les couvercles. 

Il se conserve deux à trois semaines au réfrigérateur.

Gelée de vin aux fleurs de lilas

Recette tirée de mon livre Des fleurs dans votre assiette, éditions MultiMondes. Mon livre est disponible à prix spécial en librairie. Profitez-en !

Préparation : 10 min – Cuisson : environ 15 min – Réfrigération : 6 heures – Rendements : 5 pots de 125 ml (1/2 tasse)

Ingrédients

  • 500 ml (2 tasses) de vin blanc

  • 125 ml (1/2 tasse) de fleurs de lilas

  • 1 boîte de cristaux de pectine de 57 g (2 oz) ou 2 g d’agar-agar

  • 375 ml (1 ½ tasse) de sucre de canne doré

préparation

  • Dans une petite casserole, porter à ébullition le vin blanc.
  • Baisser le feu, ajouter les fleurs de lilas et laisser infuser pendant 15 minutes.
  • Éteindre le feu et laisser légèrement refroidir avant de filtrer la préparation.
  • Remettre le liquide dans la casserole.
  • Refaire chauffer et ajouter la pectine ou l’agar-agar en remuant continuellement jusqu’à dissolution complète.

Lilanade (limonade de fleurs de lilas)

Recette de « Les Mauvaises Herbes » (anciennement Les Trappeuses)

Temps de préparation : 6 heures – Rendement : 1 litre – Conservation : Jusqu’à 1 semaine.

Ingrédients

  • 2 belles grappes de fleurs d’un lilas à son apogée

  • 2 citrons

  • 2 c. à soupe de sirop d’érable

  • 1 litre d’eau

  • 1 pichet ou pot Mason de 1 L

préparation

  • Détacher chaque fleur et les déposer ensuite sur un tissu propre afin de vérifier qu’aucune bestiole ne s’y trouve.
  • Presser le jus des deux citrons et le verser dans un pichet.
  • Ajouter l’eau, le sirop d’érable et les fleurs. Mélanger.
  • Laisser infuser au frais pendant au moins 6 heures.
  • Verser dans des verres et déguster. Déguster!

Astuces :

Lilanade pétillante : pour une lilanade en version gazeuse, n’hésitez pas à y ajouter de l’eau pétillante au moment de servir.

Lilanade en glaçons : on adore aussi cette recette pour concocter des glaçons de lilanade. C’est facile à faire et ça apporte beaucoup aux cocktails. On peut même rajouter comme sucrant du « miel » de lilas ou de pissenlit si désiré.

Sources : « Les Mauvaises Herbes » (anciennement Les Trappeuses), Trois fois par jour, mon livre Des fleurs dans votre assiette, éditions MultiMondes, 2020.

Laisser un commentaire