fbpx

Les graines de tournesol et de citrouille : des collations idéales pour vos randonnées

Par Guylaine Campion, ND et journaliste 

Les graines de tournesol et de citrouille sont des collations idéales à emporter lors de vos randonnées en plein air. Nutritives, elles sont riches en vitamines et minéraux et sauront combler vos petites faims dans la nature.  

Par surcroît, elles feront le régal et le bonheur des écureuils et des oiseaux!  

Les graines de tournesol : des trésors de nutriments (Élan et Artisan)

Le tournesol est une magnifique plante aux fleurs jaunes qui nous rappellent le soleil. Pas étonnant qu’autrefois, les Amérindiens la considéraient comme une plante sacrée! On l’apprécie pour ses graines et son huile. Les graines de tournesol peuvent aussi s’ajouter à nos salades, pâtes et muffins.  

Elles sont de très bonnes sources d’acides gras essentiels, de phytostérols, d’antioxydants, de protéines végétales, des fibres, de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments. 

En ce qui concerne les vitamines, les graines de tournesol sont d’excellentes sources de vitamine E, principalement sous forme d’alpha-tocophérol. On sait que la vitamine E est un antioxydant majeur qui protège la membrane des cellules.  

Grâce à leur richesse en vitamine D, les graines de tournesol sont idéales à consommer durant la saison hivernale. 

On y retrouve également toute une gamme de vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6 et B9) qui jouent un rôle, notamment, dans la production d’énergie et dans le fonctionnement des systèmes nerveux et immunitaire.

Pour ce qui est des minéraux, précisons que les graines de tournesol sont une excellente source de phosphore, soit le deuxième minéral le plus abondant dans l’organisme après le calcium. Il joue un rôle essentiel dans la formation et le maintien de la santé des os et des dents. Par ailleurs, les graines de tournesol sont riches en magnésium qui participe au développement osseux, à la construction des protéines, aux actions enzymatiques, à la contraction musculaire, à la santé dentaire et au fonctionnement du système immunitaire.  

Outre les vitamines et minéraux, les graines de tournesol sont aussi riches en oligo-éléments, que ce soit le manganèse, le cuivre, le fer et le zinc.  

Elles constituent également une bonne source de lécithine et de pectine. 

Parmi les vertus des graines de tournesol, elles aident à diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires, l’hypercholestérolémie et l’athérosclérose. 

Mieux connaître le tournesol

Au moment de sa récolte, le tournesol est une grande plante de couleur jaune dont la tige peut atteindre jusqu’à quatre mètres de hauteur et la fleur, 30 centimètres de diamètre. C’est une plante majestueuse dont les fleurs tournent au rythme du soleil. 

Saviez-vous que les peuples d’Amérique centrale utilisent les graines de tournesol depuis plus de 5 000 ans? 

Les graines de tournesol avec écales peuvent se conserver plusieurs mois à la température ambiante.  Toutefois, à plus de 20°C, il faut les mettre au réfrigérateur.  

Pour ce qui est des graines de tournesol sans écale, on peut les garder dans un contenant bien fermé ou les congeler. Dans ce dernier cas, elles peuvent alors se conserver pendant un an.  

Quelques mises en garde avec le tournesol 

Les personnes qui doivent prévenir les récidives de calculs rénaux ou urinaires doivent se méfier des graines de tournesol qui contiennent des oxalates.  

Par ailleurs, saviez-vous que les graines de tournesol contiennent du cadmium, un métal qui peut s’accumuler dans l’organisme et causer des problèmes pulmonaires et rénaux, s’il est consommé en quantités modérées, et ce, pendant plusieurs années?  

D’autre part, les graines de tournesol font partie des aliments qui peuvent provoquer une réaction allergique, particulièrement chez les personnes qui sont allergiques au pollen de bouleau.  

Les graines de citrouille :  des « amies » de la vessie et de la prostate (Élan, Artisan et Prana)

Les graines de citrouille sont remplies de vitamines, minéraux et d’antioxydants. Elles sont riches en magnésium, en zinc, en vitamines E, vitamines du complexe B et en acides gras essentiels. 

Elles ont un goût sucré qui rappelle celui des noix. On peut les savourer crues, écalées ou rôties.  

On peut les ajouter, notamment, à nos salades, les mélanger dans les légumes sautés et dans les céréales muesli. 

En plus d’être agréables à emporter lors des randonnées en plein air, les graines de citrouille sont reconnues pour traiter les irritations de la vessie et les troubles reliés à l’hypertrophie bénigne de la prostate. En effet, la Commission E et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) reconnaissent l’usage médicinal des graines de citrouille pour soulager les symptômes de la vessie irritable (ou hyperactive) et les troubles de la miction associés à l’hypertrophie bénigne de la prostate. 

Par ailleurs, elles sont riches en phyto-oestrogènes qui aident à augmenter le « bon cholestérol », à réduire la tension artérielle, les bouffées de chaleur, les maux de tête, les douleurs articulaires et d’autres symptômes reliés à la ménopause.  

L’histoire des graines de citrouille

Les graines de citrouille sont originaires des Amériques du Nord et du Sud. Il y a plusieurs milliers d’années, les peuples autochtones des Premières Nations, tels que les Algonquins, les utilisaient déjà comme diurétique. Pour leur part, les colons d’Amérique du Nord les broyaient et les mélangeaient à de l’eau, du lait ou du miel pour en faire un vermifuge. De leur côté, les Cherokees, un peuple autochtone, s’en servaient pour traiter l’énurésie chez les enfants.  

Du côté de l’Amérique centrale, on les consommait pour soigner les néphrites et les affections du système urinaire. Parfois, on les réduisait en poudre et sous forme de pâte, on les utilisait pour traiter la fièvre et les troubles gastro-intestinaux.  

Quelques précautions à prendre

Il est préférable d’acheter les graines de citrouille dans un endroit où il y a un bon roulement de produits et de les conserver au réfrigérateur, car elles peuvent avoir tendance à rancir. L’automne est le meilleur moment pour s’en procurer, soit tout juste après la récolte. 

De plus, afin de pouvoir bénéficier de toutes ses propriétés, idéalement, on les consomme crues ou séchées, plutôt que rôties.  

En conclusion, avant de partir en randonnée, vous pourriez vous préparer un excellent mélange « montagnard » composé de graines de tournesol et de citrouille, mais aussi de canneberges séchées, de raisins secs, d’abricots séchés, de graines de lin ou tout simplement au gré de votre fantaisie! 

Les femmes enceintes ou qui allaitent, les enfants, les personnes qui prennent des médicaments ou qui souffrent de maladies graves ou d’allergies devraient consulter un spécialiste en santé naturelle avant d’utiliser les plantes médicinales.  

Les informations fournies dans cet article ne peuvent remplacer des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement. 

Laisser un commentaire