fbpx

Les fruits secs : pour refaire le plein d’énergie

Par Guylaine Campion ND et journaliste 

Quoi de mieux lors d’une promenade en plein air, d’une randonnée pédestre dans les bois ou lors d’une balade en auto à la campagne, d’apporter des fruits secs en collation? Ils sont délicieux, remplis de vitamines et minéraux, faciles à transporter et surtout, ils redonnent de l’énergie! 

On peut aussi ajouter des fruits secs biologiques dans notre bol de céréales le matin ou en prendre en collation.

GRATUIT: abonnez-vous au magazine santé

Survol de différents fruits secs

Voici un survol des différents fruits secs que l’on retrouve sur le marché et leurs richesses. 

Pour voir les produits sur notre boutique en ligne, cliquez sur les liens entre parenthèses.

Les raisins secs : les préférés des randonneurs (Sultanas, Thompson, Corinthe)

La consommation de raisins secs est idéale lors des randonnées en plein air. Riches en sucres rapides, ils sont énergétiques et aident à maintenir le rythme. De plus, leur apport en fer et en potassium fait le bonheur des sportifs. Puis, grâce à leur teneur élevée en fibres, les raisins secs favorisent le transit intestinal et protègent l’organisme contre les maladies du système digestif. Par surcroît, riches en bore, ils aident à lutter contre l’ostéoporose.  

La datte :  tonifiante et énergisante (dénoyautées, Medjool, Iran)

La datte fournit une énergie immédiatement disponible, si bien qu’elle a la propriété de redonner du tonus en cas de fatigue. Sa consommation est idéale lors d’une baisse d’énergie en fin de matinée.  Riche en fibres solubles, elle aide à réduire le taux de cholestérol sanguin et à prévenir les maladies cardiovasculaires. De plus, ses fibres insolubles soulagent les problèmes de constipation.   

La canneberge : pour les infections urinaires (entières au jus, séchées sucrées, séchées)

Saviez-vous que la canneberge séchée contient encore plus d’antioxydants que la canneberge fraîche?  En effet, c’est le séchage qui en augmente la concentration. Elle est particulièrement efficace pour prévenir les infections urinaires. Une seule ombre au tableau : son apport en sucre ajouté est élevé. 

L’abricot : riche en éléments nutritifs (dénoyautés, séchés au soleil)

La consommation de quelques abricots secs durant la journée fournit une bonne dose de bêta-carotène : un super antioxydant qui contribue notamment à prévenir le cancer. L’abricot regorge de vitamines et minéraux. Par contre, l’abricot sec perd sa vitamine C lors du processus de déshydratation. Malgré tout, ils sont très appréciés pour tous les éléments nutritifs qu’ils contiennent.  

La figue : un effet coupe-faim (Calymirna)

Saviez-vous que la figue est le fruit séché le plus riche en fibres? Elle est donc tout indiquée pour couper les fringales. Ses fibres solubles abaissent le taux de cholestérol dans le sang et aident à protéger l’organisme contre les maladies cardiovasculaires. De leur côté, ses fibres insolubles facilitent le transit intestinal et préviennent les maladies du système digestif.  

Le pruneau : idéal pour le transit intestinal (dénoyautés)

En matière de transit intestinal, nul besoin de rappeler les vertus du pruneau. Sa réputation n’est plus à faire! Avec une forte teneur en fibres, il possède des propriétés laxatives et facilite le transit intestinal.  De plus, sa richesse en vitamines et minéraux permet de maintenir la santé des nerfs et des vaisseaux sanguins.  

La banane séchée : un effet anti-stress (séchées)

La banane séchée peut agir sur le stress et les états dépressifs, et ce, grâce à sa concentration en magnésium. Elle est aussi riche en potassium. Attention : la banane séchée est beaucoup plus calorique que le fruit frais. 

Les bons et mauvais côtés des fruits secs 

Autrefois, au début de la colonie, beaucoup d’aliments étaient séchés afin de permettre aux gens de survivre en hiver. Les fruits, les baies et les légumes séchés au soleil procuraient une diversité alimentaire et permettaient aussi d’éviter le scorbut.  

Aujourd’hui, on retrouve facilement les fruits secs dans les marchés d’alimentation.  

Toutefois, il est à noter qu’en général, du sucre et des sulfites y sont ajoutés, notamment pour conserver leur couleur, et ceux-ci peuvent provoquer toutes sortes de réactions chez les personnes qui y sont sensibles. Cependant, précisons que les fruits secs biologiques ne contiennent pas de sulfites.  

Parmi les avantages, on remarque que le fruit sec contient trois fois et demie plus de fibres, de vitamines et de minéraux que le fruit frais. En général, le fruit sec est plus riche en polyphénols : des antioxydants qui facilitent la circulation sanguine, la santé digestive, réduisent le stress oxydatif et préservent contre plusieurs maladies. Cependant, son contenu en vitamine C est plus bas que dans un fruit frais.  

Attention! Leurs nutriments sont concentrés, mais les sucres et les calories le sont aussi! Une fois qu’ils sont séchés, on ne se rend pas nécessairement compte de leur teneur de sucre et des calories puisqu’ils sont plus petits qu’un fruit frais. Pensez-y ! On ne mangerait jamais cinq ou six abricots entiers en collation.  

Par ailleurs, les fruits secs favorisent la carie puisqu’ils collent aux dents. Donc, si on en mange à l’extérieur de la maison, mieux vaut apporter sa brosse à dents! 

Retenons que les fruits secs ne sont pas faits pour remplacer les fruits frais, mais plutôt pour être introduits en petite quantité dans nos collations et menus. Par exemple, ils peuvent être utilisés dans les recettes et s’ajouter aux salades, entrées, desserts, etc. ou être dégustés tout simplement en « encas ».  En consommer une seule poignée par jour demeure idéal.  

En terminant, il est important de privilégier la consommation de fruits secs biologiques. 

Laisser un commentaire