fbpx

Faire peau neuve au printemps!

Par Michel Turbide, professeur, auteur et conférencier en aromathérapie |

https://sante-arome.com 

La température hivernale est agressante pour la peau. Le printemps appelle au grand ménage beauté. La peau est constamment agressée par l’exposition au froid, à la pollution, à l’application de crèmes douteuses que l’on se met sur le visage, etc. Ces impuretés demeurent en surface et peuvent obstruer les pores de la peau, ce qui peut causer de l’asphyxie cutanée, accélère le vieillissement de la peau. 

GRATUIT: abonnez-vous au magazine santé

L’exfoliation

Au Maroc et au Moyen-Orient, l’exfoliation du corps fait partie des rituels beauté des femmes depuis des milliers d’années. Exfolier est un geste de beauté pour une santé globale de la peau. 

L’exfoliation permet à la peau de respirer grâce à une meilleure oxygénation, elle stimule, elle assure un renouvellement cutané et déloge les impuretés. Elle favorise un renouvellement régulier et uniforme de la couche cornée. Elle permet par la suite de mieux absorber les agents actifs anti-âge que l’on retrouve dans les sérums.  

Quelques ingrédients pour se faire des exfoliants

L’exfoliant aux sels de mer

Un choix pour les peaux sèches à normale

Le sel de mer contient des d’oligo-éléments qui contribuent à rajeunir la peau, stimulent la croissance des cellules.

L’exfoliant au café moulu

Indiqué pour les peaux normales

La caféine contenue dans le café, lorsqu’appliquée sur la peau, stimule la circulation sanguine et contribue à la régénération cellulaire. 

L’exfoliant au sucre

Indiqué pour les peaux normales

Le sucre est une source naturelle d’acide glycolique, qui stimule la production de nouvelles cellules et décompose la protéine qui maintient les cellules mortes accrochées à votre peau. 

Mode d’emploi

Dans un bol, y mettre :

  • 1 c. à soupe de sel de mer (ou café moulu ou sucre) 
  • 1 c. soupe miel
  • 1 c. à soupe d’huile jojoba (ou huile de coco en cas de peau sèche) 
  • 2 gouttes d’huile essentielle de bois de Hô. 

Bien mélanger et exfolier.

L’exfoliation se fait de façon circulaire, puis on laisse reposer 15 à 30 minutes, on rince et on lave son visage. Généralement, pour les personnes plus jeunes, une exfoliation légère sera suffisante. Concernant les peaux plus âgées, une exfoliation plus profonde donnera plus de résultats. Il est inutile de frotter fort pour effectuer une bonne exfoliation. Les grains jouent leur rôle exfoliant à l’aide d’une simple friction. 

Pour un effet optimal, il serait bien de prendre un bain de vapeur pour les peaux dites normales ou grasses avant d’exfolier. Cela consiste à exposer son visage au-dessus d’un bol d’eau bouillante et de couvrir la tête d’une serviette pour garder la vapeur près du visage, cela pendant moins de cinq minutes et assécher la peau. Vous pouvez également, tout simplement, faire l’exfoliation après la douche. La chaleur fera dilater les pores et l’exfoliation  sera plus efficace. Ensuite, appliquer le mélange d’exfoliation que vous avez préparé. 

Les fréquences d’exfoliation se font en fonction du type de peau que vous avez. Si vous avez une peau normale, on peut s’exfolier une fois par semaine, et jusqu’à deux fois par semaine pour les peaux grasses.   

Sérum après l’exfoliation

Exfolier sa peau régulièrement permet aux sérums d’être mieux absorbés, et donc plus efficaces pour la santé de la peau. Le sérum a pour vocation d’embellir la peau, de l’hydrater. Il possède une action profonde au niveau des cellules cutanées et renforce l’efficacité, tout en préparant l’épiderme.

Suggestions sérum

Dans une bouteille de 30 ml, y mettre les huiles végétales et huiles essentielles biologiques proposées : 

Sérum pour peau mature   

Rose musquée ou argousier                  10 ml 

Jojoba                (2 c. thé)                10 ml 

Bourrache ou onagre                     10 ml

Bois de Hô                         3 g

Géranium rosat Bourbon ou Égypte            2 g 

Sérum pour peau grasse

Rose musquée                    10 ml  

Canneberge  ou argousier                        10 ml 

Jojoba                            10 ml 

Romarin officinal c.t. cinéol ou verbénone        2 g

Lavandin super ou lavande vraie             3 g

Sérum pour peau sèche, mixte 

Argan ou avocat                    10 ml  

Canneberge, argousier ou grenade             10 ml 

Jojoba                            10 ml  

Bois de Hô                         4 g

Palmarosa                          1 g

Sérum pour peau mixte

Rose musquée, argousier ou canneberge        10 ml

Argan ou avocat ou noyau d’abricot             10 ml   

Jojoba                                    10 ml 

Bois de Hô                        3 g

Lavandin super ou lavande vraie             3 g

Mode d’emploi

Suggestion : vaporiser au préalable un hydrolat biologique de rose, de géranium ou nérol,  au choix, sur la peau.

Ensuite, verser une petite quantité dans votre main propre, bien la réchauffer et appliquer le sérum sur le visage. Laisser reposer deux à trois minutes et les huiles s’aborderont. 

Conclusion

Avec le temps et l’âge, la couche cornée de l’épiderme perd de son élasticité et sa capacité de rétention d’eau. L’exfoliation et l’application du sérum contribuent à retarder le processus de vieillissement et davantage lorsque vous appliquez les eaux florales à la suite de l’exfoliation. La peau a besoin d’eau et de bonnes huiles végétales. 

Grâce à l’exfoliation, le sérum sera mieux absorbé. Votre peau deviendra plus souple, votre teint sera lumineux et la peau sera plus nette et lisse. 

Laisser un commentaire