fbpx

La grenade : le fruit aux 840 « petits rubis » si précieux à la santé 

Par Guylaine Campion, ND et journaliste 

La grenade que l’on appelle parfois « pomme grenade » est un fruit rond tout à fait particulier avec sa couleur d’un rouge vif et ses graines pulpeuses que l’on appelle aussi « arilles ». Chaque fruit cacherait 840 de ces petites graines si précieuses semblables à de petits rubis. 

Originaire d’Asie, la grenade est reconnue à travers le monde pour sa teneur tout à fait exceptionnelle en antioxydants, mais aussi pour ses nombreuses propriétés pour la santé.  

GRATUIT: abonnez-vous au magazine santé

Qu’est-ce qui caractérise la grenade?

La grenade, si rafraîchissante, qui possède un goût à la fois sucré et acidulé, a un très grand pouvoir antioxydant. Ce fruit favorise la santé cardiovasculaire. Il est aussi une excellente source de fibres alimentaires. De plus, il possède des propriétés anti-inflammatoires, contribue à prévenir les maladies chroniques et diminue les risques de certains cancers.  

La grenade est une excellente source de vitamines B5 (acide pantothénique), B6 (pyridoxine), C et de cuivre. 

La grenade : championne des antioxydants 

Les fruits aux couleurs intenses et vives tels que les canneberges et les bleuets sont remplis de vertus, et la grenade ne fait pas exception à la règle! En effet, les pigments qui lui donnent sa belle couleur rouge rubis sont de puissants antioxydants.  

Les graines de la grenade contiennent une quantité élevée d’antioxydants, tout comme les membranes blanches qui entourent ces mêmes graines.  

Saviez-vous que parmi une quarantaine de fruits, la grenade domine la liste de ceux qui sont les plus riches en antioxydants? 

La grenade renferme les antioxydants suivants : les flavonoïdes (particulièrement les anthocyanines), les tannins et l’acide ellagique. Ce sont les anthocyanines qui confèrent à la grenade sa couleur d’un rouge vif. Par ailleurs, les tanins donnent un goût amer au jus de grenade et aux membranes blanches qui entourent les graines.  

Le jus et la pelure de la grenade contiennent aussi des punicalagines : de puissants antioxydants. On dit même que l’activité antioxydante de la grenade et de son jus est supérieure à celle du thé vert, du vin rouge et des autres boissons riches en composés phénoliques telles que les jus de bleuet et de raisin.  

La grenade et la santé du cœur 

Plusieurs études révèlent que les fruits riches en flavonoïdes, en anthocyanines et en procyanidines, tels que la grenade, auraient la capacité de diminuer les risques de maladies cardiovasculaires. En effet, ces antioxydants agiraient en synergie sur différents marqueurs, par exemple, au niveau des plaquettes sanguines et des vaisseaux sanguins.  

Le jus de grenade aurait la propriété de faire régresser les lésions d’athérosclérose, c’est-à-dire l’accumulation de différents dépôts qui bloquent les artères. Conséquemment, boire du jus de grenade quotidiennement favoriserait une bonne santé cardiovasculaire.  

Par ailleurs, chez les personnes ayant déjà souffert d’une maladie coronarienne, la consommation de jus de grenade améliore la circulation sanguine dans les artères.  

La grenade contient de l’acide punique, soit l’acide gras principal qui se retrouve dans ses arilles. Il s’agit d’un type d’acide linoléique conjugué qui aurait de bons effets pour réguler les lipides sanguins (triglycérides, cholestérol). Le jus de grenade aurait donc la capacité de réduire les taux de triglycérides, de même que le « mauvais cholestérol ». 

De plus, la consommation de jus de grenade pourrait aussi réduire la pression artérielle chez des personnes qui souffrent d’hypertension.  

Enfin, le jus de grenade pourrait améliorer la santé ou l’élasticité des vaisseaux sanguins chez les adolescents atteints du syndrome métabolique.  

La grenade et le cancer

Les antioxydants que l’on retrouve dans la grenade pourraient aussi avoir un effet bénéfique pour lutter contre le cancer. En effet, d’après les résultats d’études in vitro, le jus de grenade ou des extraits de jus de grenade pourraient retarder l’évolution des cancers de la prostate, du côlon et du sein. Précisons, toutefois, qu’il sera nécessaire d’effectuer des études cliniques afin d’évaluer les effets du jus de grenade sur l’humain.  

La grenade et les troubles neurologiques

Des études réalisées sur des animaux ont révélé que le jus de grenade pouvait avoir un effet neuroprotecteur. Il protègerait donc le cerveau en cas de lésions reliées à des problèmes de naissance et aurait des effets bénéfiques sur les signes neurologiques qui sont associés à la maladie d’Alzheimer.  Il faudra toutefois valider ces résultats chez l’humain. Par ailleurs, d’autres études effectuées cette fois-ci chez l’humain ont démontré des effets intéressants sur la mémoire.  

La grenade et les articulations, l’inflammation et les performances sportives  

Fait intéressant pour les personnes atteintes d’arthrose, des études en laboratoire ont démontré que l’extrait de grenade peut bloquer les enzymes qui endommagent les articulations. De plus, outre ses capacités antioxydantes, la grenade a de puissantes propriétés anti-inflammatoires. 

D’autre part, tout comme la betterave, la grenade est riche en nitrates qui présentent des effets positifs sur les performances sportives. 

La grenade et ses effets antibactériens, antiviraux et antifongiques 

Enfin, des recherches préliminaires indiquent que la grenade aurait possiblement des effets antibactériens, antiviraux et antifongiques. D’ailleurs, ses effets antibactériens et antifongiques pourraient potentiellement agir comme protecteur dans les cas d’infections et d’inflammation de la bouche (gingivite, parodontite et stomatite dentaire).  

Attention : syndrome de l’intestin irritable et diabète 

Il existe peu de contre-indications ou d’allergie à la grenade. Cependant, il s’agit d’un fruit qui possède une forte teneur en fibres, en glucides et en nutriments. La grenade peut donc engendrer certains problèmes, notamment chez les personnes qui souffrent du syndrome de l’intestin irritable ou de diabète.  

D’abord, la grenade est riche en fibres. Donc, chez les personnes qui souffrent du syndrome de l’intestin irritable ou d’hypersensibilité intestinale, la consommation de grenade peut causer des maux de ventre, ballonnements, diarrhées, aérophagie, etc.

D’autre part, riche en fructose, la grenade doit être consommée avec modération chez les personnes diabétiques, car elle pourrait provoquer une élévation de la glycémie.  

La grenade et ses vertus anti-âge

L’huile de grenade que l’on retrouve dans les graines du fruit est vraiment très appréciée dans les formules anti-âge pour ses actions anti-inflammatoires et apaisantes. Elle ralentit la dégradation des fibres de collagène et le vieillissement cutané. 

De plus en plus, on trouve de la grenade dans les produits de soin tels que les gels ou les huiles pour le corps, car elle possède des propriétés raffermissantes et assouplissantes. Par surcroît, l’huile de grenade assure une très bonne hydratation des tissus.  

Un peu d’histoire…

Tout comme la datte, la figue, l’olive et le raisin, la grenade fait partie de la cuisine du Moyen-Orient.  Étant donné la résistance de son écorce, la grenade est un fruit qui bénéficie d’une longue conservation et elle est peu susceptible d’être abîmée durant le transport. Par conséquent, depuis fort longtemps, la grenade a été l’un des aliments de base des voyageurs et des caravaniers. En effet, sa pulpe gorgée d’eau et légèrement acidulée étanchait la soif des voyageurs durant les longues traversées du désert.  

Introduite plus tard en Espagne, ce pays lui donna même son nom à la ville de Grenade. En Mésopotamie, elle était un symbole de fertilité en raison de ses arilles au nombre de 840! 

Avec son goût à la fois sucré et acidulé, les graines de grenade se mangent à la cuillère ou avec les doigts. Elles se marient très bien aux salades de fruits, mais aussi à celles composées de verdure.  Avec leur couleur rouge vif, on peut les ajouter dans les plats de viande, de volaille, dans les riz et aussi dans les plats végétariens. 

Les informations fournies dans cet article ne peuvent remplacer des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement.  

Laisser un commentaire