Trucs naturels pour la sinusite et le nez bouché

Par Guylaine Campion, ND et journaliste

Durant la saison hivernale, notre nez est mis à rude épreuve! L’air sec et le froid peuvent rendre cet organe particulièrement fragile et sensible en hiver.  

Parmi les maux dont le nez peut être affligé, on retrouve la sinusite avec sa congestion et ses douleurs au niveau des sinus. En fait, la sinusite peut nous causer bien des « maux de tête »! 

D’OÙ VIENT LA SINUSITE?

La sinusite est une inflammation des muqueuses qui recouvrent l’intérieur des sinus, c’est-à-dire des cavités osseuses situées dans les os du visage. Les sinus produisent du mucus qui s’écoule par les fosses nasales. 

Habituellement, la sinusite est causée par une infection virale ou bactérienne. Quand un virus ou une bactérie se propage dans les sinus, la muqueuse s’irrite, enfle et peut les obstruer. Ainsi, le mucus n’est plus drainé normalement par le nez et les microbes ont le champ libre pour se multiplier dans ce milieu fermé. 

L’accumulation de mucus à l’intérieur des sinus provoque de la douleur et une sensation de pression au niveau du visage accompagné de maux de tête et de congestion nasale. 

Souvent, la sinusite suit un rhume, mais il existe aussi d’autres causes et facteurs possibles pouvant mener à une sinusite, par exemple, une infection bactérienne ou fongique, des allergies, un abcès dentaire qui se propage dans les sinus, la pollution atmosphérique, des polypes nasaux ou une déviation de la paroi nasale.  

Parmi les symptômes de la sinusite, on retrouve : 

  • Une douleur faciale au-dessus des sourcils, au niveau du nez, des joues, autour et derrière les yeux;
  • Une sensation de pression;
  • Une congestion nasale;
  • Des sécrétions jaunâtres ou verdâtres épaisses et purulentes (infection bactérienne);
  • Des sécrétions claires (infection virale);
  • Une légère fièvre;
  • Une diminution de la perte de l’odorat.

La sinusite peut devenir chronique si elle persiste après 12 semaines. En fait, si la sinusite aiguë ne répond pas aux traitements habituels ou si elle n’est pas traitée, elle risque de se transformer en sinusite chronique.  

Souvent, la sinusite chronique est due à des allergies (animaux, acariens, pollen, etc.) qui provoquent une inflammation des parois du nez et des sinus. On dit que 50% à 80% des personnes atteintes de sinusite chronique sont allergiques ou souffrent d’une rhinite allergique. 

COMMENT PRÉVENIR LA SINUSITE?

Bien entendu, il existe des mesures qui aident à prévenir l’apparition d’une sinusite. En voici quelques exemples :

  • Prévenir le rhume en se lavant bien les mains et en évitant des contacts étroits avec des personnes contaminées;
  • Prévenir les allergies en évitant l’exposition aux allergènes et aux polluants;
  • Avoir un mode de vie équilibré (alimentation saine, activité physique, bonne gestion du stress, sommeil réparateur, etc.);
  • Éviter de fumer et de s’exposer à la fumée;
  • Éviter l’utilisation de décongestionnants sous forme de vaporisateurs nasaux durant plus de trois jours qui peuvent entraîner une accoutumance et un effet « rebond »;
  • Utilisez des solutions salines pour drainer les sinus.

Dans les cas où la sinusite est déjà présente, il est important de porter attention aux signes d’aggravation tels qu’une vision anormale ou une enflure autour des yeux afin de prévenir les complications. 

DES TRAITEMENTS NATURELS

À la base, si vous souffrez d’une sinusite, il est important de vous moucher souvent, de boire beaucoup d’eau, d’utiliser un humidificateur et d’inhaler de la vapeur ou une solution saline dans le but d’évacuer les sécrétions nasales.  

Boire beaucoup d’eau permet de clarifier les sécrétions et les évacuer plus facilement tout en évitant la déshydratation. Une tisane au gingembre à laquelle vous aurez ajouté du miel et du citron soulagera votre nez bouché. 

Pour sa part, la tisane de guimauve adoucit les voies respiratoires.  

L’inhalation à la vapeur permet d’humidifier le milieu nasal, de liquéfier les sécrétions, de dégager les sinus et de soulager la pression. Il vous suffit de respirer la vapeur d’un bol d’eau très chaude tout en vous couvrant la tête d’une serviette afin de conserver la chaleur et l’humidité concentrées. L’ajout d’huile essentielle d’eucalyptus procurera un effet encore plus efficace. L’eucalyptus a la vertu de réduire la viscosité des sécrétions nasales et de tuer les bactéries. Attention, l’huile essentielle d’eucalyptus ne convient pas aux enfants de moins de six ans, car elle peut déclencher un bronchospasme.  

Le rinçage à l’eau salée est un autre moyen naturel qui permet de dégager les sinus. D’ailleurs, il existe sur le marché des solutions salines déjà préparées. 

Massez vos sinus avec de l’huile essentielle de sapin diluée dans une huile végétale.  

Parmi les oligo-éléments, les granules cuivre-or-argent sont efficaces pour lutter contre l’obstruction nasale. Elles ont un effet anti-infectieux et antiviral. Vous pouvez prendre aussi en alternance des granules manganèse-cuivre qui, elles, agissent comme anti-inflammatoire. 

La broméline, une enzyme dérivée de l’ananas, aiderait à soulager les symptômes de la sinusite aiguë et chronique grâce à son activité anti-inflammatoire. D’ailleurs, la Commission E allemande reconnaît l’usage de la broméline pour traiter la sinusite. 

Par ailleurs, parmi les thérapies complémentaires, l’acupuncture peut faire des miracles dans le traitement de la sinusite chronique!  

L’ostéopathie peut également être envisagée, car cette approche pourrait améliorer la circulation des liquides dans la tête, renforcer le système immunitaire et diminuer la fréquence des sinusites.

DES ALIMENTS ANTI-CONGESTION 

Sur le plan de l’alimentation, l’ail est un allié sans pareil pour le nez bouché! Avec son odeur et son goût prononcé, l’ail facilite l’écoulement du mucus et décongestionne le nez. De plus, le thym et la sauge possèdent des propriétés antimicrobiennes.  

En contrepartie, certains aliments générateurs de mucus doivent être éliminés tels que les produits laitiers, les sucres et les féculents. Mangez des repas légers composés de fruits frais et de soupes de légumes. Ainsi, votre énergie sera beaucoup plus concentrée à combattre le virus ou l’infection qu’à digérer. 

Choisissez des aliments riches en vitamine A (carotte, melon, myrtille, abricots secs, etc.) qui protègent les muqueuses nasales et en vitamine E (germe de blé, luzerne, légumes verts, œufs, noix, amandes, noisettes) pour les voies respiratoires. Buvez régulièrement un jus fait de carottes et de pommes.

En terminant, ajoutons que sur le plan émotionnel, des problèmes au niveau du nez peuvent signifier que la personne qui en souffre se laisse déranger par quelque chose qu’elle sent ou ressent autour d’elle. Qui ou quoi ne pouvez-vous plus sentir? Dans le cas plus spécifique de la sinusite, s’y ajoute un sentiment de colère. 

Les femmes enceintes ou qui allaitent, les enfants, les personnes qui prennent des médicaments ou qui souffrent de maladies graves ou d’allergies devraient consulter un spécialiste en santé naturelle avant d’utiliser les plantes médicinales.  

Les informations fournies dans cet article ne peuvent remplacer des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement.  

Précédent

Suivant

Pin It on Pinterest

Share This