Les plantes médicinales et les 4 éléments

Par Nathalie Beaudoin, herboriste-thérapeute accréditée et auteure | Site internet : www.nathalieenherbe.com
Facebook : Nathalie en Herbe Herboriste https://www.facebook.com/nathalieenherbe.nd

Les plantes médicinales ont de tout temps captivé l’humanité par leurs propriétés thérapeutiques. Au-delà de leur effet physiologique, elles sont également associées à des concepts d’ethnoherboristerie tels que les éléments alchimiques. Dans cette exploration, nous plongerons dans le royaume végétal en les reliant aux quatre éléments fondamentaux : l’eau, l’air, la terre et le feu.

GRATUIT: abonnez-vous au magazine santé

Les quatre éléments et leurs correspondances

Pour les Anciens, les éléments constituent la fondation de tout. Du Grand Tout, de l’Unique, serait issu le feu, le plus volatil de tous les éléments, l’étincelle initiale. Ensuite serait apparu le premier souffle, l’air, toujours volatil, suivi de l’eau, plus stable. Enfin, la terre, le plus stable des éléments, aurait pris sa place. Le feu, l’air, l’eau et la terre. Les quatre éléments. Leur assemblage forme le cinquième, la quintessence, cette eau cosmique universelle où baignent les étoiles selon les Anciens.

Les éléments et l’alchimie

En alchimie, les quatre éléments – eau, air, terre, feu – sont considérés comme les composants fondamentaux de l’univers. Ils se combinent pour donner naissance à trois principes essentiels : le soufre, le mercure et le sel. Ces éléments sont également associés à des plantes, des minéraux et des huiles essentielles, chacun possédant ses propres qualités et énergies.

Les symboles des quatre éléments

Élément Feu : triangle pointant vers le haut, symbole de la chaleur et de la sécheresse.

Élément Air : triangle pointant vers le haut avec un trait, symbole de la volatilité.

Élément Eau : triangle pointant vers le bas, symbole des émotions et du mouvement.

Élément Terre : triangle pointant vers le bas avec un trait, symbole de la stabilité.

La quintessence

L’assemblage de ces symboles forme le symbole de la quintessence, l’étoile de David. Ces quatre éléments ont permis aux Anciens de classifier la matière. Il est élémentaire d’associer un être humain à un élément en fonction de son état physique, psychique, spirituel et mental. 

Les plantes associées aux éléments

Élément Feu : associé à la chaleur, à la sécheresse, aux rougeurs, aux inflammations et à un tempérament vif. Incarne la passion, l’énergie et l’enthousiasme. Les plantes associées à cet élément sont souvent chaudes, épicées et énergisantes, utilisées pour stimuler le métabolisme, favoriser la digestion et renforcer la vitalité. Exemples : thym, poivre, piment de Cayenne, gingembre et curcuma.

Élément Terre : associé à l’humidité, à l’accumulation et à un tempérament plus posé et stable. Représente la matière de base et la capacité de rester ferme dans sa compréhension et sa croyance. Représente également le corps physique et le traitement du monde matériel. Exemples : romarin, basilic et lavande.

Élément Air : représente l’intellect, la communication et l’interaction sociale, mettant l’accent sur les idées, les relations et l’engagement intellectuel. Parmi les plantes liées à cet élément, on trouve l’achillée millefeuille, le pissenlit et la menthe verte.

Élément Eau : associé aux émotions, à la fertilité, à la guérison émotionnelle et à l’intuition. Préfère les environnements humides et riches en eau. Exemples : racine de guimauve, camomille, menthe aquatique, lys d’eau et rousseau commun.

Pour conclure, peut-être sommes-nous une combinaison unique de ces éléments, chacun jouant un rôle dans notre être. Notre vraie nature peut dépasser ces catégories, reflétant une diversité qui enrichit notre existence et nous permet de nous adapter au monde qui nous entoure. À découvrir!

Sources : école Les âmes fleurs, Marie-Christine Vallières Hta, Wikipédia, Overglog. 

Laisser un commentaire