fbpx

Le yoga au service de votre digestion 

Par Mélissa Viger, naturopathe agréée, ND. A.

Ballonnements, maux de ventre, sensations de lourdeur ou abus du temps des fêtes… Lorsque les problèmes digestifs viennent perturber votre quotidien, il est possible d’opter pour des exercices de yoga et de respiration afin de prendre soin de votre système digestif. 

GRATUIT: abonnez-vous au magazine santé

Pourquoi le yoga peut-il améliorer votre digestion?

Le yoga est reconnu pour soulager plusieurs problèmes physiques et mentaux. Saviez-vous que c’est également une discipline excellente pour lutter contre les problèmes de digestion ? En effet, le yoga vient activer le système nerveux parasympathique, soit le système nerveux de la détente et avec lequel la digestion est facilitée. Lorsque le système nerveux parasympathique est activé, le flux sanguin est acheminé vers les organes digestifs et la production d’enzymes digestives est stimulée. Cela contribue à rendre le travail des intestins plus efficace.

Certaines postures de yoga viennent également masser les organes digestifs. Lors d’une pratique de yoga, la respiration s’approfondit et les muscles tels que le périnée, le diaphragme et les abdominaux se tendent et se détendent, exerçant ainsi une légère pression et un massage des organes digestifs. Ceci apporte ainsi une aide à l’estomac et aux intestins dans leur mouvement péristaltique pour ainsi faciliter la digestion. 

Le pouvoir de la respiration  

La respiration abdominale active le diaphragme, un muscle en forme de coupole qui s’abaisse à l’inspiration pour faire de la place aux poumons. Lorsqu’il s’abaisse, il exerce une pression sur les organes internes, ce qui aura pour effet de stimuler leur action. De plus, la respiration abdominale aide également à activer le système nerveux parasympathique (qui permet de mieux digérer). 

Voici un court exercice de respiration à faire avant de manger qui aidera à activer votre système nerveux parasympathique : Fermez les yeux et prenez 5 grandes respirations abdominales. À l’inspiration, gonflez tout d’abord le ventre, ensuite le sternum et finalement le haut de la cage thoracique. À l’expiration, c’est le chemin inverse : le ventre se dégonfle, le sternum et ensuite le haut de la cage thoracique. Répétez 5 fois en inspirant et expirant par le nez.

Quelques postures de yoga pour une meilleure digestion

Petit conseil : attendez environ deux heures après avoir mangé un repas copieux pour faire du yoga. De plus, attendez 15 à 20 minutes après avoir fait du yoga avant de manger à nouveau. Je suggère de tenir chaque posture pendant environ 5 longues respirations. Ceci permettra d’approfondir la posture et d’obtenir tous leurs bénéfices.

Voici donc quelques postures pour aider votre système digestif. Sans surprise, la plupart de ces postures ciblent le ventre.

1. Apanasana ou genoux poitrine 

La position 

Allongez-vous sur le dos, amenez vos genoux à votre poitrine et enlacez-les de vos bras. Relâchez légèrement les genoux sur l’inspiration et ramenez-les sur la poitrine à l’expiration. Appréciez les bienfaits de la posture pendant plusieurs minutes tout en respirant profondément par le ventre.

Les bienfaits

Cette posture est parfaite pour activer la circulation, relancer le transit intestinal et éliminer les toxines.

2. Pachimottanasana ou la flexion vers l’avant assise  

La position

Assoyez-vous les jambes tendues devant vous. Notez qu’il est préférable de s’asseoir sur une couverture, une serviette ou un bloc de yoga pour élever légèrement le bassin. Ensuite, penchez-vous vers l’avant en maintenant le dos droit le plus possible. L’idée n’est pas d’aller le plus loin ou le plus bas, mais plutôt d’allonger le dos et le buste ce qui permettra d’étirer l’arrière des jambes. Le mouvement doit partir des hanches. Si c’est possible, attrapez les mollets, chevilles ou pieds ou déposez simplement les mains au sol de chaque côté de vos jambes.

Les bienfaits

Cette posture est un excellent moyen de stimuler le foie, les reins, le pancréas et les ovaires.

3. Les torsions 

La position

En position assise au sol, veillez à garder le dos bien droit et puis amenez l’extérieur de votre main gauche sur l’extérieur de votre genou droit. Tourner la tête vers votre épaule droite, la tête devrait être alignée environ avec le sternum. La torsion part du nombril. Ne vous affaissez pas. Grandissez-vous sur l’inspiration et essayez d’accentuer la torsion sur l’expiration en poussant un peu plus votre main contre votre genou. Maintenez quelques respirations puis changez de côté.

Les bienfaits

Cette posture stimule la circulation sanguine dans les organes digestifs (intestins, foie, pancréas…) tout en les massant en profondeur. Les torsions ont une action mécanique en opérant un véritable massage des organes internes.

4. Cobra 

La position

Allongez-vous sur le ventre. Les jambes sont tendues, les pieds décontractés, les fessiers légèrement contractés. L’os du pubis doit donner l’impression de s’enfoncer dans le sol. Placez vos mains sous les épaules, puis soulevez la poitrine en inspirant sans cependant soulever les hanches, car le bassin doit rester au sol. Poussez dans les bras pour bien ouvrir la cage thoracique, éloignez vos épaules des oreilles, et regardez devant vous. Gardez la posture durant plusieurs respirations pour ensuite reposer le corps doucement, vertèbre après vertèbre, à  l’expiration.

Les bienfaits

En ouvrant le buste et en se redressant ainsi, on étire tout l’abdomen, et l’estomac se détend pour une meilleure digestion. 

Bonne pratique et surtout bonne digestion ! 

Laisser un commentaire