Par Guylaine Campion, ND

A lire : L’importance des saisons avec la diététique chinoise

En médecine traditionnelle chinoise, l’automne correspond aux mois d’août, septembre, octobre et début novembre. En automne, l’énergie Yang cède sa place à l’énergie Yin. Les conditions climatiques se rafraîchissent. Il est donc important de protéger le corps contre les perturbations de la température.

On recommande donc de diminuer la quantité de fruits et de végétaux crus, de boissons fraîches et d’aliments de nature « froide ». On doit porter une attention spéciale à la fraîcheur des aliments, notamment les viandes, poissons et fruits de mer.

L’alimentation doit comporter plus d’aliments doux et acides. En effet, les aliments doux tonifient le « Qi », alors que ceux de saveur acide le resserrent. On privilégie les aliments suivants : concombre, aubergine, betterave, courge, navet, oignon, poireau, chou, chou-fleur, cresson, haricots blancs ou rouges, lentilles, pommes de terre, patates douces, carottes, céleri, endive, champignons, noix, prunes, raisins, pêches, mangues, gingembre, thym, ciboulette, origan, ail et dinde.

Quelques liens pour plus d’informations ou des recettes avec ces aliments :

L’AIL : UN ALIMENT EXCEPTIONNEL

[:fr]LES VERTUS EXCEPTIONNELLES DU JUS DE CAROTTE BIO[:]

LE RADICCHIO : UN LÉGUME PEU CONNU À DÉCOUVRIR

RECETTE DE PÂTES AUX CHAMPIGNONS VÉGÉTALIENNE