Par Guylaine Campion, ND

Dans leur pratique, bon nombre de naturopathes se réfèrent encore aux quatre tempéraments d’Hippocrate, d’autant plus qu’il existe un lien entre ceux-ci et l’alimentation.

Hippocrate était un médecin grec qui a vécu au 4e siècle avant J.C. Encore aujourd’hui, il est toujours considéré comme étant le père de la médecine occidentale. En héritage, il nous a laissé quelques phrases célèbres dont celles-ci : « Que ton aliment soit ton seul médicament. » ou « C’est la nature qui guérit. » De plus, c’est à ce grand médecin de l’Antiquité que nous devons aussi le fameux « serment d’Hippocrate » que les médecins doivent jurer de respecter.  

QUELS SONT LES QUATRE TEMPÉRAMENTS?

Les tempéraments sont associés aux quatre éléments. Le lymphatique est lié à l’eau, le sanguin à l’air, le bilieux au feu et le nerveux à la terre. Par surcroît, les quatre tempéraments sont aussi en lien avec le climat. Le lymphatique sera froid et humide, le sanguin sera chaud et humide, le bilieux sera chaud et sec et le nerveux sera froid et sec.  

En général, les quatre tempéraments correspondent à certaines étapes de la vie. On associe le lymphatique au bébé et au jeune enfant, le sanguin à l’enfant et à l’adolescent, le bilieux à l’adulte et le nerveux à la personne âgée. Chaque personne possède un peu des caractéristiques de chacun d’entre eux. Cependant, le rôle du naturopathe sera de déterminer le ou les tempéraments dominants. À noter que chez certains patients, aucun des quatre tempéraments ne domine.  

LE LYMPHATIQUE :  PEU ACTIF, INSOUCIANT ET CONTEMPLATIF

Les personnes ayant un tempérament lymphatique ont souvent un surplus de poids. Elles sont très peu actives au niveau musculaire et leurs tissus sont entourés de gras. Elles préfèrent relaxer et se reposer plutôt que de faire des activités. Elles sont contemplatives et rêveuses. Elles font preuve de douceur, de patience et de souplesse. Elles peuvent être aussi insouciantes, négligentes, indifférentes et désordonnées.  

Présentant un abdomen proéminent, c’est le système digestif qui prédomine chez elles. Étant donné que leur élément est l’eau, elles peuvent souffrir de problèmes de rétention d’eau, d’oedèmes, de désordres digestifs et de catarrhes.  

LE SANGUIN : JOYEUX, GÉNÉREUX ET PROMPT  

Les personnes au tempérament sanguin ont souvent un surplus de poids et une musculature et une ossature bien développée. Ce sont des personnes imposantes. Elles sont gaies, rieuses, enthousiastes, généreuses, serviables et sociables. On recherche leur présence pour leur joie de vivre et leur bonne humeur. Elles aiment la vie et les plaisirs de la table. Elles aiment le grand air et détestent le manque d’espace.  

D’un côté plus négatif, elles peuvent s’emporter facilement, être promptes, manquer de constance, être portées à se vanter et à exagérer les situations. Elles peuvent parfois mentir mais ne sont pas méchantes.

Leur élément est l’air. Ce sont leurs systèmes circulatoire et respiratoire qui prédominent. Parmi les pathologies associées à leur tempérament, on retrouve les problèmes cardiovasculaires comme l’angine de poitrine, l’infarctus, l’hypertension, le taux de cholestérol élevé, de même que les problèmes de sang, de congestion et de surpoids.  

LE BILIEUX :  COURAGEUX, DISCIPLINÉ ET IMPATIENT

Physiquement, les personnes au tempérament bilieux ont une bonne musculature et ne font pas d’embonpoint. Elles dégagent force et contrôle. Elles sont courageuses, énergiques, volontaires, disciplinées, ordonnées, leaders et efficaces. Elles aiment se fixer des objectifs et les atteindre. Par contre, elles peuvent être aussi autoritaires, impatientes, tyranniques et orgueilleuses.  

Le feu est leur élément. Pas étonnant qu’elles recherchent le soleil. Les systèmes osseux et musculaire sont prédominants, et parmi les pathologies reliées à leur tempérament, on retrouve les problèmes hépatiques et ostéo-musculaires.  

LE NERVEUX : ANALYTIQUE, ÉMOTIF ET ANXIEUX  

Du point de vue physique, les personnes au tempérament nerveux sont petites ou minces et semblent plutôt fragiles. Elles sont artistiques, sensibles et émotives. Ayant une grande capacité intellectuelle, elles ont un bon esprit d’analyse et sont minutieuses. D’un autre côté, elles sont anxieuses, susceptibles, agitées et irritables. Contrairement aux lymphatiques, elles ont besoin d’action.  

La terre est leur élément. Chez eux, la prédominance est le cerveau et le système nerveux. Pour ce qui est des pathologies associées à leur tempérament, elles peuvent souffrir d’angoisse, de paranoïa, d’arthrose et de rhumatismes.  

LES TEMPÉRAMENTS ET LEUR ALIMENTATION

Voyons voir maintenant l’alimentation associée à chacun des tempéraments.  

D’abord, le lymphatique peut manger de la viande, mais il doit éliminer les aliments gras et acidifiants, les charcuteries, les repas trop lourds et réduire le sel. Il doit mettre l’accent sur les légumes verts et choisir des fruits doux ou mi-acides. Étant donné qu’il mange beaucoup, il doit modérer son appétit. Des cures de désintoxication occasionnelles peuvent grandement l’aider. Malgré sa tendance à l’inaction, il doit faire de l’exercice de façon régulière de manière à activer les échanges métaboliques dans son organisme. Il doit éviter le froid et l’humidité et plutôt opter pour le soleil et la mer.  

De son côté, le sanguin doit éviter les céréales, féculents et pâtisseries de que les viandes rouges, le porc et les charcuteries. Il choisira plutôt les poissons maigres, le fromage blanc maigre, les yogourts et les fruits frais.  Il doit réduire sa consommation de café et d’alcool et éviter les excès alimentaires. En vacances, il doit s’abstenir de trop longue exposition au soleil mais se rapprocher de l’air marin.

Pour sa part, le bilieux doit opter pour les viandes blanches et les produits céréaliers. Préférer une alimentation crue peut faciliter les fonctions éliminatoires de son organisme. Toutefois, il doit éviter les viandes rouges, les sucres et les graisses. Il est impératif pour lui de demeurer actif. Idéalement, il pratique la marche sous le soleil.  

Finalement, le nerveux doit opter pour les légumes et les fruits frais qui lui procurent une action nettoyante et sédative. Préférablement, il doit consommer un repas de viande par jour, trois ou quatre fois par semaine.  Il doit rechercher les aliments riches en calcium et en phosphore. Le dicton : « Un déjeuner de roi, un dîner de prince et un souper de pauvre » lui est tout à fait approprié. Il doit éviter le vin et l’alcool et ne pas trop consommer d’aliments riches en amidon. En plein air, les promenades en montagne ou en forêt lui font un très grand bien.