Par Guylaine Campion, ND et journaliste

Les larmes ne servent pas seulement à exprimer la tristesse, elles humidifient constamment nos yeux, les nettoient et les protègent contre les corps étrangers. Elles sont composées d’un mélange d’eau, d’acides gras, de protéines, d’électrolytes et de substances antibactériennes, afin de conserver la surface de l’œil propre et claire et prévenir les infections. Sans larmes, impossible d’avoir une bonne vision! 

QU’EST-CE QUE LE SYNDROME DES YEUX SECS?

Le syndrome des yeux secs est habituellement dû à une diminution de la sécrétion de larmes ou à un déséquilibre entre ses diverses composantes entraînant une augmentation de leur évaporation. Il s’en suit un inconfort oculaire pouvant même mener à des ulcérations de la cornée.  

Le syndrome des yeux secs peut aussi être la conséquence d’un problème de paupières qui ne clignent pas suffisamment ou d’une blépharite qui altère la composition des larmes. Résultat : sensation de sécheresse et d’irritation.  

Parmi les symptômes, on retrouve : 

  • Une sensation de sable dans l’œil;
  • Un inconfort;
  • Des picotements et démangeaisons;
  • De légers brûlements;
  • Une irritation;
  • Une vision brouillée de manière fluctuante;
  • Une fatigue oculaire;
  • Une présence de mucus autour des yeux;
  • Une difficulté à porter les verres de contact;
  • Un larmoiement excessif;
  • Parfois, un œil rouge;
  • Une sensibilité à la lumière, au vent, au froid, à la fumée, etc.

Il existe plusieurs facteurs de risque de souffrir du syndrome des yeux secs : 

  • L’âge : en vieillissant, les glandes lacrymales ne produisent plus suffisamment de larmes ou fournissent des larmes de mauvaise qualité; 
  • Les changements hormonaux : les femmes sont plus sujettes à souffrir du syndrome des yeux secs, notamment pendant la grossesse ou après la ménopause;  
  • Certains médicaments peuvent assécher les yeux;  
  • Le travail prolongé devant un écran est associé à une diminution de la fréquence des clignements de paupières : un mécanisme qui humidifie l’œil;
  • La pollution atmosphérique, la poussière, la fumée de cigarette, l’air conditionné et le vent peuvent être à l’origine d’une sécheresse oculaire;
  • Une intervention chirurgicale au laser;
  • Le syndrome Gougerot-Sjogren est une maladie auto-immune qui touche à la fois les glandes salivaires de la bouche et les glandes lacrymales des yeux, provoquant la sécheresse des muqueuses;  
  • D’autres maladies telles que la polyarthrite rhumatoïde, le diabète et les maladies de la thyroïde peuvent également entraîner une sécheresse oculaire tout comme une conjonctivite. 

COMMENT PRÉVENIR LE SYNDROME DES YEUX SECS? 

En adoptant certaines habitudes, on peut prévenir le syndrome des yeux secs, par exemple :

  • Évitez les courants d’air dans les yeux;
  • Utilisez un humidificateur;
  • Baisser le chauffage;
  • Porter des lunettes de soleil à l’extérieur;
  • Diminuer le nombre d’heures de port de verres de contact;
  • Éviter de fumer;
  • Éviter les lieux enfumés;
  • Faire des pauses régulièrement durant un travail prolongé à l’ordinateur ou en lisant.

Bien entendu, le traitement le plus simple et rapide pour soulager la sécheresse des yeux (cas légers) est d’avoir recours à des gouttes oculaires ou à des larmes artificielles. Mais il existe aussi des approches complémentaires qui peuvent être efficaces. 

Des gélules d’huile d’argousier par voie orale peuvent améliorer les symptômes des yeux secs, plus particulièrement, la rougeur des yeux, la sensation de brûlure et la capacité à porter des verres de contact.  

Les oméga-3 et les antioxydants (vitamines A et E, acide ascorbique, zinc, cuivre, magnésium, sélénium, acides aminés, tyrosine, cystéine et glutathion) améliorent l’état des yeux secs. 

Par ailleurs, une étude a démontré qu’une diète riche en oméga-3 provenant de l’huile de lin aide à prévenir le syndrome des yeux secs chez les patients atteints du syndrome Gougerot-Sjogren. 

Enfin, lors d’une étude, des chercheurs japonais ont fait une découverte assez étonnante. Ils ont découvert que la caféine pouvait améliorer le syndrome des yeux secs, en augmentant la production de larmes de 30%. Par surcroît, les personnes sensibles aux effets stimulants de la caféine ont plus de chances d’en bénéficier dans les cas de syndrome des yeux secs.  

Les femmes enceintes ou qui allaitent, les enfants, les personnes qui prennent des médicaments ou qui souffrent de maladies graves ou d’allergies devraient consulter un spécialiste en santé naturelle avant d’utiliser les plantes médicinales.  

Les informations fournies dans cet article ne peuvent remplacer des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement.