Par Nathalie Beaudoin, herboriste-thérapeute Hta et naturopathe ND | www.nathalieenherbe.com

Allergique ou virale, la conjonctivite est une inflammation de la couche externe de l’œil et de la surface interne de la paupière, faisant partie des problématiques les plus dérangeantes. Elle peut être causée par une infection bactérienne ou virale, les allergènes et les irritants. L’œil douloureux est gonflé, démange et coule. 

REMÈDES NATURELS

Pour diminuer les symptômes désagréables de la conjonctivite de manière naturelle, voici six plantes médicinales recommandées, leurs descriptions et méthodes d’utilisation.

Le basilic sacré 

Les feuilles et sommités fleuries du basilic sacré, aussi appelé tulsi, Ocimum sanctum ou O. tenuiflorum, sont connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires et apaisantes qui protègent les yeux contre les dommages environnementaux et les radicaux libres. Il peut également lutter contre les infections virales, bactériennes et fongiques dans les yeux.

Méthode d’utilisation : 

Faire tremper deux cuillerées à soupe de sommités fleuries séchées de basilic sacré dans une tasse d’eau bouillie pendant 10 minutes. Filtrez, laissez refroidir et utilisez l’eau comme un collyre, ou faire tremper un tampon de coton propre dans l’eau et l’utiliser comme une compresse chaude.

La calendule

Les fleurs de calendule, Calendula officinalis, sont utilisées principalement pour ses propriétés adoucissantes, assouplissantes et vulnéraires pour différentes démangeaisons et irritations cutanées. Elle a aussi des vertus apaisantes et régénérantes pour tous autres problèmes de peau: crevasses, feu du rasoir, petites plaies, etc. Et grâce à ses actions anti-inflammatoire, bactéricide et émolliente, la calendule contient des composés contribuant à réduire les symptômes de la conjonctivite, tout en aidant à combattre l’infection. 

Méthode d’utilisation : 

Pour l’utiliser, il suffit d’utiliser deux cuillerées à soupe de fleurs séchées de calendule dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes, puis laisser refroidir le mélange. Filtrer et l’utiliser comme un collyre, solution liquide qu’on dépose dans l’œil plusieurs fois dans la journée, voire sur une période de quelques jours.

La camomille allemande

Pour soulager les démangeaisons et les sensations de brûlure liées à la conjonctivite, les fleurs de camomille allemande, Matricaria recutita, sont tout à fait recommandées, entre autres pour ses propriétés anti-inflammatoires, antifongiques, apaisantes, cicatrisantes, calmantes et rafraîchissantes.

Méthode d’utilisation :

Porter à ébullition une tasse d’eau, puis ajouter une cuillerée à thé de fleurs séchées de camomille allemande et laisser infuser pendant 10 minutes. Laisser refroidir et l’utiliser après avoir filtré. Asperger ensuite un coton ou une compresse stérile (non tissée, c’est plus doux) de cette infusion et poser une dizaine de minutes sur les yeux. 

La coriandre

Les feuilles de coriandre, Coriandrum sativum, sont également très utiles en cas de conjonctivite, car elles sont riches en flavonoïdes, polyphénols et acides phénoliques. Comme constituant principal, on trouve notamment la quercétine, un flavonoïde antiallergique spécifiquement connu comme antihistaminique naturel, aussi présent entre autres dans le brocoli, les oignons, les pommes et les noix. 

Méthode d’utilisation : 

Mettre une bonne poignée de coriandre récemment séchée dans une tasse d’eau bouillante pendant une dizaine de minutes. Laissez la solution refroidir, filtrer, puis lavez vos yeux avec. Ou bien, vous pouvez utiliser ce mélange comme une compresse pour réduire la douleur et le gonflement.

L’euphraise

Vrai régal pour les yeux, les belles petites fleurs blanches à cœur jaune et à lèvre supérieure lilas de l’euphraise, Euphrasia officinalis, comporte plusieurs ingrédients actifs soulageant diverses affections oculaires, notamment les cernes et les yeux fatigués. Cette plante possède des propriétés antiallergiques, anti-inflammatoires, antibactériennes, antiseptiques, antivirales et apaisantes. Elle contient des tanins à l’effet astringent et des flavonoïdes qui combattent les micro-organismes responsables des symptômes et problèmes oculaires associés à la conjonctivite. 

Mode d’utilisation :

L’euphraise est réputée pour ses bienfaits contre diverses affections oculaires. Elle possède des propriétés apaisantes, antibactériennes et antivirales. Vous pouvez choisir entre l’utilisation de gouttes ou d’une teinture d’euphraise en vente dans les magasins d’aliments naturels ou de la plante elle-même cueillie à l’état sauvage ou à se procurer en herboristerie, pour ensuite l’infuser pour en faire une compresse ou l’utiliser en collyre.

Les graines de fenouil

Saviez-vous que les graines de fenouil contiennent des composés spécifiques, qui peuvent être utilisés pour traiter de nombreuses affections oculaires, y compris la conjonctivite? En effet, un lavage oculaire préparé à partir de graines de fenouil légèrement écrasées contribuerait à réduire les symptômes.

Mode d’utilisation :

Ajouter deux cuillerées à thé de graines de fenouil à 2 tasses (500 ml) d’eau. Porter à ébullition, et laisser mijoter pendant une quinzaine de minutes. Puis, laisser l’eau refroidir et filtrer. Mettre l’eau de graines de fenouil dans un récipient propre. Appliquer en compresse ou en collyre cette solution dans vos yeux pour soulager la démangeaison et la douleur.

PRÉCAUTION À PRENDRE

Bien que les réactions allergiques à l’application topique des fleurs de la camomille allemande et de la calendule sont rares, les personnes qui réagissent aux plantes de la famille des astéracées devraient éviter leur utilisation en externe et en interne. Sinon, il n’y a pas d’autres précautions répertoriées pour les autres plantes. Toujours bien laver votre matériel et utiliser des cotons ou linges propres pour faire vos compresses. Si les symptômes de la conjonctivite persistent, n’hésitez pas à consulter votre spécialiste de la santé spécialisé dans ses affections. 

Sources : Doctissimo, Passeport Santé, Vogel.

———————————————