Par Luce Bertrand, coach spirituelle | www.lucebertrand.com

Les relations humaines offrent pour la majorité d’entre nous des possibilités d’apprentissages infinies, et c’est toujours avec les gens les plus près de nous que les défis sont les plus grands. Si l’on veut apporter des changements dans nos relations dans le but de faire valoir notre point de vue sans s’ouvrir à celui de l’autre ou pour avoir gain de cause, on risque de frapper un mur. Un cours en miracles nous demande : « Veux-tu avoir raison ou veux-tu avoir la paix? » L’ego veut gagner, et pour lui une relation amène nécessairement une compétition.

Mais si on veut apporter quelques changements que ce soient dans une relation en ayant la paix comme objectif, il vaut toujours mieux demander la Solution divine parce que cette solution est toujours parfaite. Il en résulte toujours deux gagnants alors que pour l’ego, il y a toujours un perdant. Si on veut préciser le résultat qu’on espère, il est important d’ajouter après l’avoir mentionné : « Que ce soit ainsi ou mieux selon la volonté divine ». On fait référence ici à la volonté de notre partie supérieure de notre Soi supérieur parce que ce soi connaît la situation dans son ensemble alors qu’une bonne partie reste voilée pour nous.

Prenons l’exemple d’une femme dont le mariage tire à sa fin. Sur le coup, elle peut se dire : « J’ai prié et j’ai tout essayé pour garder mon mari, mais on dirait que plus je suis gentille et compréhensive de ses états d’âme et de ses impatiences, plus il s’éloigne de moi ». Et elle voit l’éminente séparation comme une catastrophe. Mais ce qu’elle ne voit pas c’est que ce mariage était peut-être une relation karmique qui devait prendre fin parce que son Soi supérieur était prêt à la diriger vers quelque chose de beaucoup plus approprié pour elle, vers quelqu’un avec qui elle pourrait vivre heureuse et s’épanouir alors qu’elle n’avait jamais pu être elle-même avec l’autre.

Elle est désormais libre de vivre quelque chose de mieux plutôt que de stagner dans une relation ayant atteint son terme. Il vaut souvent mieux renoncer à une expérience qui ne nous sert plus. La souffrance vient de la résistance. La Solution divine peut au départ ne pas sembler être ce qu’on souhaiterait, mais ce qui en résultera servira toujours à notre progression spirituelle. Une bonne quantité de gens entreprennent pour la première fois une thérapie ou s’inscrivent à Un cours en miracles, par exemple, justement à cause de, et je dirais davantage grâce à, une rupture. Il est important de se rappeler que l’intelligence divine sait toujours ce qui servira à notre bien suprême.

Rappelez-vous qu’il n’y a que deux voix qu’on peut entendre et deux voies qu’on peut suivre. Si ce n’est pas celle de notre Soi qui est pur amour, ce sera celle de l’ego avec lequel c’est toujours souffrance garantie (après quelques illusions de plaisir) ou argent remis. Quand on insiste pour n’en faire qu’à sa tête, il ne faut pas être surpris d’obtenir ce qu’on désire. Un client sexagénaire vint me voir après sa quatrième rupture avec la même femme. Après quelques semaines de coaching, il me dit : « Maintenant, j’ai compris, je vais m’en remettre à mon Soi divin ». Et quand il revient, il ajoute : « Quand je prie le matin, je dis “Que ta volonté soit faite… mais n’oublie pas que c’est elle que je veux” ». On redoute de renoncer à nos propres ambitions, ce qui signifie qu’on craint de consentir à la sagesse de notre Soi supérieur, de lui faire confiance. Ce besoin d’être toujours aux commandes au lieu de consentir à ce qui est sur Terre nous a créé beaucoup de souffrance et a freiné notre évolution. L’aspect supérieur de notre être qui est notre véritable identité, alors que le corps n’est que notre personnalité, ne souhaite que notre bien, notre bonheur et notre retour à un état de paradis ici même sur cette Terre. Il sait précisément comment ramener dans notre vie les situations et les circonstances qui ouvriront « la porte de tout » le plus rapidement possible.

Nous sommes encore ici à souffrir parce que nous ne sommes pas disposés à laisser notre Soi supérieur nous prendre par la main et cheminer avec nous dans une union d’amour. Notre initiation consiste à reprendre sous forme d’épreuves et d’initiations les étapes qui nous ont menés à ce manque de confiance et à apprendre à croire à nouveau, toujours en dépit des apparences. La majorité d’entre nous souffre de « controlaholisme », mais je peux vous assurer que de s’en remettre à la Solution divine est non seulement très reposant, mais absolument génial. C’est toujours une issue qui va au-delà de ce qu’on aurait pu imaginer de mieux. Mais on doit aménager un espace de silence pour l’entendre cette réponse. On demande dans la prière, et on reçoit dans la méditation. Alors, avant d’aller dormir, demandez la Solution divine pour un problème quelconque et, le lendemain au réveil, prenez un moment d’intériorisation et écoutez en toute confiance. Le message nous est transmis la plupart du temps sous forme d’intuition, et de l’intuition, tout le monde en a!

Date du prochain Cours en miracles : 6 au 9 septembre 2018 | Détails sur mon site : www.lucebertrand.com

Réservation: 450-689-1149 | coursenmiracles@lucebertrand.com