Par Guylaine Campion, ND et journaliste

Le temps des fêtes arrive à grands pas; les réceptions en famille, entre amis et les repas copieux seront nombreux. Délicieuses tourtières, ragoûts réconfortants et tartes au sucre succulentes s’inviteront à la table pour émoustiller nos papilles! Mais le temps des fêtes, c’est aussi la période de l’année où les risques d’excès de table et d’inévitables prises de poids peuvent être fréquents et plusieurs personnes appréhendent ce temps de festivités.

Il n’est pas rare de se réveiller par un beau matin de janvier avec quelques livres en trop d’où l’urgence de reprendre les bonnes habitudes alimentaires. « Un poids facile à prendre et difficile à perdre » diront certains! Il est important de perdre ces livres en trop au risque de les voir s’accumuler au fil des années puis se retrouver avec un problème d’embonpoint dans le futur.

Mais comment allier saine alimentation et plaisirs de la table en cette période de l’année de repas festifs? Voici donc quelques conseils santé pour bien profiter de ce temps des fêtes tout en évitant les pièges de nos mets traditionnels et les redoutables gains de poids.

  1. ON PREND UNE COLLATION SANTÉ AVANT LE REPAS

Une bonne façon d’éviter de trop manger lors d’un copieux repas est de prendre une collation santé trente minutes avant le service. Après l’absorption de nourriture, le cerveau cessera d’envoyer le signal de la faim.

  1. ON OPTE POUR DE PETITES PORTIONS

On goûte un peu de tout, mais… on diminue les portions! Du même coup, on évite la frustration de se priver du bon ragoût de grand-maman, de son succulent sucre à la crème et de toutes les belles gourmandises qui se présentent à nos yeux. L’important est de ne jamais oublier d’être raisonnable quand vient le temps de remplir notre assiette.

  1. ON MANGE DES FRUITS ET DES LÉGUMES AVEC GÉNÉROSITÉ

Lorsqu’il s’agit de crudités et de fruits frais, nulle crainte à remplir généreusement notre assiette! Les fruits et les légumes sont peu caloriques, se digèrent bien et calment la faim. Toutefois, on évite trempettes et vinaigrettes que l’on remplace par du jus de citron, une initiative qui plaira à un foie surchargé!

  1. ON LIMITE NOTRE CONSOMMATION D’ALCOOL

Attention à la consommation excessive d’alcool qui risque de se transformer en gras dans l’organisme et stimuler l’appétit! Deux verres d’alcool pour les femmes et trois pour les hommes représentent des quantités raisonnables et suffisantes.

  1. ON BOIT BEAUCOUP D’EAU

Entre deux services, n’hésitez pas à boire beaucoup d’eau. Une eau gazéifiée pourra combler votre besoin de boire quelque chose de pétillant. Bien entendu, on se tourne vers les eaux gazéifiées les moins riches en sodium et on bénéficie du même coup de son effet « bulles » entre deux verres de vin.

  1. ON TERMINE LE REPAS AVEC UNE BONNE TISANE

Après un repas copieux, quoi de mieux qu’une bonne tisane? Camomille pour l’estomac, artichaut pour le foie, gingembre pour le reflux, fenouil pour les ballonnements, elles facilitent la digestion à leur façon tout en nous envoyant le message que sagesse et modération ont bien meilleur goût!

  1. ON AUGMENTE L’EXERCICE PHYSIQUE

Généralement, la prise de poids résulte d’un déséquilibre entre les calories ingérées et celles dépensées.  Donc, en plus de limiter les plats sucrés, le gras et la consommation d’alcool sans se priver, on peut augmenter l’exercice physique et profiter de cette belle période de vacances hivernales pour bouger un peu plus. Les journées ensoleillées d’hiver sont parfaites pour les sports en plein air, sans compter qu’une marche quotidienne donne un bon coup de pouce pour brûler les calories en trop.

  1. ON DORT SUFFISAMMENT

Même si les réceptions tardives se multiplient, assurez-vous de dormir suffisamment et à bien récupérer le sommeil perdu durant la période des fêtes. En effet, des études ont déjà démontré qu’un manque de sommeil peut inciter à manger plus dans le but d’obtenir un regain d’énergie rapidement.

Sur ce, je vous souhaite un très joyeux temps des fêtes!