Par Marie Dionne, aromathérapeute et fondatrice de Vivia Aromathérapie | www.aromavivia.com

De nos jours, le cerveau humain est sollicité, pour ne pas dire bombardé, par des tonnes d’informations qu’il tente d’assimiler et retenir. Plusieurs facteurs, comme le stress et la fatigue, nuisent à la capacité du cerveau de retenir (mémoriser) ces informations. Il faut dire que toutes les informations perçues n’ont pas besoin d’être mémorisées. Mais de plus en plus de gens mentionnent qu’ils oublient des choses importantes pour eux (une tâche à faire, une date à retenir, se présenter à un rendez-vous, etc.). J’entends souvent des gens dire à une autre personne : « Fais-moi penser de… » Elles craignent d’oublier la tâche, car elles ont constaté que déjà la mémoire leur fait défaut.

Depuis plusieurs années, l’expérience montre que certaines huiles pourraient améliorer la performance de la mémoire, surtout la mémoire prospective. Elle peut être définie comme la capacité que nous avons à « ne pas oublier de se rappeler » ou plus précisément ne pas oublier de se rappeler d’effectuer une action préméditée. La mémoire prospective est le contraire de la mémoire rétrospective, qui est la mémoire des souvenirs, des événements, actions, etc. qui ont eu lieu dans le passé.

Je le constate dans ma vie de tous les jours, beaucoup de gens (et je m’inclus dans le lot!) oublient de faire ceci, d’aller chercher cela, un rendez-vous, un appel à retourner, etc. Cela semble banal, mais ce ne l’est pas, car ce sont là des événements ou situations qui font partie de notre fonctionnement normal quotidien. Chaque jour, on doit effectuer de telles tâches.

Voilà que l’huile essentielle de romarin à cinéole entre en jeu. Depuis plusieurs années (on pourrait même remonter au 17e siècle, alors que l’herboriste Nicolas Culpeper avait déjà écrit que le Romarin « aide la mémoire et stimule les sens »), l’expérience montre que cette huile essentielle pourrait améliorer la performance de la mémoire prospective. On ne parle donc pas ici de guérir la maladie d’Alzheimer, ni de ramener des souvenirs du passé.

Plus près de nous, des études récentes* (depuis les années 1990 et récemment, en 2013) ont conclu que le fait d’absorber de l’huile essentielle de romarin, que ce soit par inhalation ou par la peau, améliore la mémoire prospective. Il faut noter qu’il s’agit de l’huile essentielle de romarin à cinéole, car il existe plusieurs variétés de romarin, et elles n’ont pas toutes les mêmes propriétés.  

Pour utiliser celle-ci dans le but d’améliorer votre mémoire prospective,  vous pourriez suivre un des conseils suivants :

  • Si vous avez un diffuseur, mettez l’huile essentielle de romarin à cinéole dans celui-ci.
  • Placez deux gouttes de romarin au creux de votre main, frottez vos deux mains ensemble et portez-les à votre nez afin de respirer l’odeur de cette huile. Prenez deux à trois grandes respirations. Vous pouvez faire ceci au besoin, deux à trois fois par jour.
  • Diluez deux gouttes d’huile essentielle de romarin à cinéole dans 2,5 ml (1/2 c. à thé) d’huile végétale ou d’huile à massage, appliquez sur la face interne des avant-bras et frottez pour faire pénétrer. Vous pouvez faire ceci au besoin, deux fois par jour.
  • Mettez 50 gouttes d’huile essentielle de romarin à cinéole dans une bouteille pour vaporiser contenant 100 ml d’eau. Vaporisez dans la pièce où vous vous trouvez et respirez l’air ambiant.

J’aimerais préciser que ce n’est pas simplement l’odeur de l’huile essentielle qui a la propriété de stimuler la mémoire, mais plutôt la molécule (cinéole 1,8)  contenue dans cette huile qui a un effet sur le cerveau. Rappelez-vous que c’est la molécule qui confère son odeur à l’huile essentielle. Les études ont prouvé, lors de tests avec groupe contrôle, que les gens qui retenaient mieux avaient plus de la molécule 1,8 cinéole dans leur sang (dans le cadre de l’étude bien entendu).

Fait intéressant, le cinéole aiderait aussi la concentration, ce qui peut être utile pour les gens qui étudient! D’autres huiles essentielles comme la menthe poivrée, le bois de rose, le mélèze, et quelques autres ont aussi une action sur le cerveau, à différents niveaux et sur différentes parties du cerceau. Elles peuvent aider à la concentration. Cela pourra faire l’objet d’une autre chronique.

Je vous suggère donc d’essayer cette huile essentielle de romarin à cinéole  pour stimuler votre mémoire, vous pourrez m’en donner des nouvelles! Et puis, sachez qu’il existe des produits déjà préparés qui contiennent de l’huile essentielle de romarin à cinéole et qui sont prévus pour aider votre mémoire.

*Les conseils donnés dans le cadre de cette chronique ne servent pas à poser un diagnostic sur votre état de santé ni à remplacer un avis médical. La prise d’huiles essentielles à visée thérapeutique doit se faire sur l’avis d’un ou une aromathérapeute certifié. Si vous prenez des médicaments, veuillez mentionner à votre médecin et pharmacien que vous prenez ou désirez prendre des huiles essentielles.

Par excès de prudence, ne pas utiliser d’huiles essentielles pendant la grossesse ni l’allaitement ou si vous souffrez d’épilepsie. Ne jamais mettre d’huiles essentielles dans les yeux ni le conduit auditif. Ces conseils sont pour adultes et enfants 12 ans et plus, à moins d’indications contraire (enfants 6 à 12 ans = 1/2 de la dose adulte).

* : pour un résumé de ces études, voir : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3736918/   

http://www.sciencedaily.com/releases/2013/04/130409091104.htm