fbpx

Les vertus du romarin

Par Guylaine Campion, ND et journaliste 

Le romarin ajoute une saveur délicieuse à nos plats, mais bien au-delà, cet aromate possède aussi de nombreuses propriétés médicinales. 

GRATUIT: abonnez-vous au magazine santé

Ses vertus sont reconnues depuis fort longtemps puisqu’autrefois, on recommandait même aux personnes âgées de prendre du romarin macéré dans du vin ou de prendre un bain dans lequel on avait fait tremper cette plante.  

L’huile essentielle de romarin et la mémoire 

Un vieil adage dit que « le romarin est à l’esprit ce que la lavande est à l’âme »! On découvre aujourd’hui tous les bienfaits du romarin sur la mémoire. En effet, l’huile essentielle de romarin stimulerait la mémoire des adultes de même que leur capacité à se souvenir des petites tâches à accomplir quotidiennement, au moment opportun.  

C’est du moins ce qu’ont affirmé des chercheurs lors d’une conférence annuelle de la British Psychological Society à Harrogate en Angleterre.  

Plus d’une soixantaine de personnes ont participé à l’étude et ont été divisées en deux groupes dans des pièces séparées. L’une des pièces avait été parfumée à l’huile essentielle de romarin. Les participants ont ensuite effectué des tests de mémoire. Conclusion : les participants qui se trouvaient dans la salle parfumée au romarin ont obtenu de meilleurs résultats. Ils affichaient un taux élevé d’eucalyptol dans le sang, une substance présente dans l’huile essentielle de romarin. 

L’huile essentielle de romarin, en inhalation, augmenterait aussi la concentration.  

Les autres bienfaits du romarin 

D’autres études ont démontré que le romarin avait des propriétés hépatoprotectrices, antiulcéreuses, antispasmodiques et antimicrobiennes.  

Par ailleurs, l’usage traditionnel du romarin soulagerait les douleurs arthritiques, musculaires, les rhumatismes, les névralgies, les maux de tête, combattrait le stress et la fatigue et posséderait des effets anti-inflammatoires.  

Le romarin agit aussi sur les problèmes de la circulation sanguine périphérique (mains, pieds, jambes).  

L’huile essentielle de romarin possède de nombreuses vertus notamment pour les fonctions du foie et de la vésicule biliaire. Elle est aussi antiseptique des voies respiratoires et urinaires, stimule le cœur, la respiration et le système nerveux central. Elle favorise la repousse des cheveux.

Le romarin possède aussi des vertus anti-âge et antioxydantes. Il aiderait à prévenir la maladie d’Alzheimer. Il est aussi un anxiolytique naturel, un antiviral, un antibactérien et un anti-inflammatoire. Les émanations aromatiques du romarin peuvent soulager l’inflammation des voies respiratoires causées par les poussières domestiques allergènes.  

D’autre part, des résultats d’études in vitro et sur des animaux indiquent que le romarin pourrait inhiber la prolifération de cellules cancéreuses.  

Enfin, l’huile essentielle de romarin est largement utilisée comme composant aromatique dans l’industrie des cosmétiques, mais aussi dans l’industrie alimentaire.  

Précautions et mises en garde

Le romarin est inoffensif lorsqu’il est consommé avec des aliments ou par voie topique ou par inhalation. Cependant, la prise orale d’huile essentielle de romarin non diluée peut être dangereuse.  Voyez à consulter un spécialiste en aromathérapie si vous souhaitez utiliser l’huile essentielle de romarin par voie orale.   

Le romarin est contre-indiqué chez les jeunes enfants, les femmes enceintes et certaines personnes qui ont une hypersensibilité hépatique.  

Le romarin pourrait augmenter le risque d’ecchymoses et d’hémorragies chez les personnes qui consomment des plantes qui ont des vertus anticoagulantes telles que le ginkgo biloba, le ginseng, l’ail ou le gingembre. 

De plus, la prise de grandes quantités d’huile essentielle de romarin peut provoquer une irritation de l’estomac ou des intestins et même des dommages rénaux. Un surdosage pourrait même causer des problèmes d’épilepsie. 

On a aussi rapporté plusieurs cas de dermatite de contact associée au romarin ou à des produits contenant des extraits. La prudence est donc de mise pour ceux et celles qui ont la peau sensible.  

Donc, malgré toutes ses vertus, l’huile essentielle de romarin doit être utilisée avec prudence et modération.  

L’élixir de jouvence de la reine de Hongrie

Connaissez-vous l’histoire de Donna Izabella, la Reine de Hongrie et sa plante préférée : le romarin?

Dans son château du 14e siècle situé sur le bord du Danube, la température était très humide et les bûches de chêne ne réussissaient pas à réchauffer l’atmosphère du château, si bien que la Reine souffrant de douleurs articulaires sévères. Après avoir consulté plusieurs médecins, guérisseurs et charlatans, la Reine souffrait toujours.  

La légende raconte qu’un jour, Donna Izabella vit en rêve un ermite qui lui a donné un flacon, lui disant d’aller le vider tout en récitant des prières. Dès le lendemain, elle envoya ses serviteurs à la recherche de cet ermite visionnaire qui habitait au fond de la forêt et qui avait déjà préparé des flacons pour la Reine.  

Elle retrouva force et énergie et ne souffrait plus. À l’âge de 72 ans, elle était guérie de ses rhumatismes et retrouva sa jeunesse grâce à cette cure de jouvence.  

Le secret de cet élixir : le romarin 

Le romarin était la composante principale de cet élixir, une plante déjà bien appréciée des civilisations anciennes : les Romains par exemple.  

Le romarin faisait partie de toutes les fêtes que ce soit des cérémonies nuptiales ou funéraires. Les nouveaux mariés portaient des couronnes de romarin qui symbolisaient l’amour et la fidélité. Pour leur part, les invités de la noce recevaient des branches de romarin enrubannées dans de la soie multicolore. On mettait aussi des brins de romarin sous les oreillers afin de chasser les mauvais esprits et éloigner les cauchemars.  

Dans leurs rites funéraires, les Égyptiens plaçaient des rameaux de romarin dans la tombe des pharaons pour fortifier leur âme. D’autre part, les étudiants grecs confectionnaient des couronnes de romarin qu’ils portaient durant les examens pour stimuler leur mémoire. 

Durant les épidémies de peste, on faisait brûler des rameaux de romarin pour purifier l’air et on portait des sachets sur soi que l’on respirait lorsqu’on allait dans des endroits touchés par cette maladie.  

Après avoir vanté les mérites de cet élixir de jouvence, toutes les cours d’Europe allaient s’en procurer.  

Comment l’utiliser?

On peut préparer une huile à massage en mélangeant cinq gouttes d’huile essentielle de romarin avec ½ litre d’huile d’olive, et on peut se masser deux à trois fois par jour.  

Par ailleurs, on peut préparer un bain relaxant et antirhumatismal. D’abord, faire infuser deux poignées de fleurs de romarin dans ½ litre d’eau, puis mélanger le tout à l’eau du bain.  

Enfin, on dit qu’une décoction infusion peut être utilisée comme lotion anti-âge. Faire bouillir un litre d’eau avec 50 grammes de fleurs de romarin pendant deux minutes, puis laisser infuser 15 minutes.  Laisser refroidir et conserver dans une bouteille. Cette lotion aurait la propriété d’atténuer les taches de vieillissement.   

Les femmes enceintes ou qui allaitent, les enfants, les personnes qui prennent des médicaments ou qui souffrent de maladies graves ou d’allergies devraient consulter un spécialiste en santé naturelle avant d’utiliser les plantes médicinales.  

Les informations fournies dans cet article ne peuvent remplacer des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement.  

Laisser un commentaire

shares