fbpx

Les vertus de la ciboulette

Par Guylaine Campion, ND et journaliste

La ciboulette est une herbe aromatique qui fait la joie des fins gourmets. En effet, on retrouve cet aromate dans plusieurs plats et sauces dont on apprécie la douce saveur.  

GRATUIT: abonnez-vous au magazine santé

Bien que la ciboulette soit facile à trouver dans les marchés, on peut aussi la faire pousser chez soi.  

Ses principales caractéristiques

La ciboulette est peu calorique. Elle est une excellente source d’antioxydants, de vitamines C et K. Elle peut aussi aider à lutter contre certains cancers.  

La ciboulette est un aromate de la famille des alliacées. Elle est donc la cousine de l’ail, de l’oignon et de l’échalote. Cependant, contrairement aux autres, son bulbe n’est pas comestible. De plus, son goût est plus délicat. On consomme plutôt ses longues tiges vertes. Lors de la floraison, elle possède de jolies fleurs mauves.  

On la trouve parfois en montagne, mais elle est surtout la reine des jardins et des balcons urbains. Il est possible de trouver dans toutes les épiceries de la ciboulette fraîche. Idéalement, il est préférable de choisir une ciboulette cultivée en terre, mais hors-saison, on doit se contenter de celle cultivée en serre qui est toutefois moins parfumée. Elle se conserve au réfrigérateur.

Voir la ciboulette dans la boutique!

Un peu d’histoire…

Le terme « ciboulette » est apparu dans la langue française vers la fin du 14e siècle. Cette plante a porté divers noms à travers le temps et les régions, par exemple : civette, oignon sauvage, brûlotte, etc.

On sait peu de choses sur les origines de la ciboulette. Certains croient que l’ail tubéreux que l’on nomme aussi « ciboulette chinoise » serait né en Chine il y a des millénaires. Pour ce qui est de la « ciboulette commune », elle pourrait provenir de trois régions différentes : l’est du bassin méditerranéen, le sud-ouest asiatique et l’Amérique du Nord.  

Fait cocasse : on dit que les colons hollandais plantaient de la ciboulette dans leurs pâturages afin que le lait de leurs vaches en soit parfumé! 

La ciboulette a été introduite chez nous en Amérique du Nord par les premiers colons. Mais il faut dire que, bien avant leur arrivée, les Amérindiens consommaient déjà les feuilles et les bulbes des espèces sauvages qui poussaient sur les terres nord-américaines.  

Quels sont les bienfaits de la ciboulette?

La ciboulette possède une activité antioxydante qui peut être attribuable surtout à la présence de flavonoïdes et à son apport, bien que plutôt modéré, en vitamine C et en caroténoïdes. On sait que les antioxydants sont des composés qui réduisent les dommages causés par les radicaux libres dans l’organisme. 

Les fines herbes fraîches ont une capacité antioxydante non négligeable et parfois même plus élevée que celle de certains légumes ou fruits. Donc, l’ajout de fines herbes dans notre alimentation contribue à un apport en antioxydants.  

Autre fait à ne pas négliger, la consommation d’aliments de la famille des alliacées pourrait prévenir les cancers de l’estomac et de l’œsophage. Par ailleurs, les alliacées possèdent des propriétés antibactériennes et antifongiques.  

La ciboulette fraîche est une bonne source de vitamine K qui est nécessaire à la synthèse des protéines impliquées dans la coagulation du sang. Elle favorise la circulation sanguine et l’élasticité des vaisseaux sanguins et les préserve d’un vieillissement prématuré.  

Fait intéressant : il y a environ 5000 ans, les Chinois utilisaient la ciboulette pour arrêter les saignements.  

Attention : les gens qui prennent des médicaments anticoagulants doivent limiter la consommation d’aliments riches en vitamine K. Donc, la ciboulette doit être utilisée comme assaisonnement seulement.  

Les informations fournies dans cet article ne peuvent remplacer des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement.  

Laisser un commentaire

shares