Par Guylaine Campion, ND

Durant la saison estivale, les petits fruits sont à l’honneur. Remplis d’antioxydants, ces trésors de la nature regorgent de fraîcheur et sont merveilleux pour notre santé. Avec leur goût acidulé, leurs couleurs et leur parfum, ils peuvent facilement remplacer les confitures et les collations trop sucrées. De plus, quoi de mieux que de pratiquer en famille l’autocueillette des petits fruits à la campagne!

Voici les vertus de toutes ces petites merveilles que nous offre la terre en été :

LE BLEUET

Pour une meilleure vision, un ralentissement du vieillissement et la prévention de certains cancers  

Fruit emblématique du Lac-Saint-Jean, le bleuet est sans contredit un fruit aux nombreuses vertus dues, entre autres, à sa couleur bleu foncé. Ses puissants antioxydants améliorent la vision nocturne, aident à prévenir les maladies des yeux, ralentissent le vieillissement et abaissent le taux de glucose sanguin.

Des études soutiennent que des extraits de bleuets peuvent contribuer à stopper le déclin des fonctions cérébrales associé au vieillissement et à la maladie d’Alzheimer. En plus, le bleuet améliorerait les facultés d’apprentissage et de mémorisation.

D’autre part, plusieurs chercheurs croient que l’activité antioxydante des bleuets pourrait contribuer à prévenir certains cancers ainsi que des maladies dégénératives et cardiovasculaires.

LA FRAMBOISE

Pour le cœur, le cerveau et la fertilité  

Riche en minéraux, en fibres et très peu calorique, la framboise fournit de nombreux bienfaits pour la santé.   Tout comme les autres fruits de couleur rouge, elle est excellente pour la santé cardiovasculaire, car sa forte teneur en anthocyanes protège le cœur. Les framboises sont aussi excellentes pour notre cerveau puisqu’on dit qu’elles le protègent contre le déclin cognitif. De plus, elles comblent les fringales.

Par surcroît, la framboise est le fruit idéal pour les hommes qui souhaitent devenir père. En effet, selon une étude américaine menée par des chercheurs du Lawrence Berkeley National Laboratory, elle pourrait augmenter les chances d’avoir un enfant, et ce, grâce à sa richesse en vitamine C. Cette vitamine est reconnue pour jouer un rôle important au niveau de la fertilité masculine, puisqu’elle agit sur le stress oxydatif des cellules sexuelles.

LA CANNEBERGE

Contre les infections urinaires et le cancer

S’il existe un petit fruit dont les vertus miraculeuses sont connues de tous, c’est bien la canneberge! On reconnaît depuis fort longtemps son efficacité à combattre les infections urinaires.

Mais des études in vitro ont démontré aussi que des extraits et des composés de la canneberge pouvaient inhiber la croissance et la prolifération de différents types de cancers (sein, côlon, prostate et poumon).

LE SUREAU

Soutient l’immunité, la santé de la prostate et protège contre les AVC

Avec son goût mariant celui de la mûre et de la framboise, la baie de sureau est un petit fruit à découvrir. Très présent dans les champs québécois, le sureau avec sa couleur pourpre contient deux à trois fois plus d’antioxydants et de vitamines A et C que le bleuet et la canneberge.

De nombreuses études scientifiques ont démontré un lien entre la consommation des baies du sureau et l’optimisation du système immunitaire. D’autres études ont révélé ses bienfaits sur la santé de la prostate et sa protection contre les accidents vasculaires cérébraux (AVC).

LA MÛRE

Empêche l’oxydation cellulaire et abaisse le taux de cholestérol sanguin

Tout comme les autres baies colorées, la mûre procure une richesse incontestable en antioxydants.  Ses anthocyanidines protègeraient les cellules intestinales en empêchant la formation de radicaux libres et en diminuant l’oxydation cellulaire.

De plus, la mûre fournit un bon taux d’acide ellagique aidant du même coup à abaisser le taux de cholestérol sanguin.

LE CASSIS

Contre l’inflammation, l’insuffisance veineuse et la fatigue visuelle

Très riche en antioxydants et plus particulièrement en vitamine C, la baie de cassis est le petit fruit tout indiqué pour combattre l’inflammation.  Ses anthocyanosides et flavonoïdes ont une action vasculo-protectrice, veinotonique, anti-inflammatoire et anti-œdème. Les baies de cassis sont donc excellentes dans les cas d’insuffisance veineuse et fragilité capillaire. Elles aident à combattre la fatigue visuelle.

LA CAMERISE

Riche en antioxydants, petit fruit à découvrir…

La camerise est un petit fruit encore peu connu, mais qui est de plus en plus cultivé ici au Québec. Il a une forme allongée et une peau de la couleur du bleuet. Sa chair est pourpre. Son goût est légèrement sucré, parfois acidulé et ressemble à celui du bleuet, du cassis et de la framboise.

Appelé aussi haskap, ce qui signifie « baie de longue vie » en japonais, ce petit fruit est riche en vitamines C et A, et bien entendu en antioxydants. Il se cueille tôt en saison. À découvrir cet été…

 

En terminant, n’oubliez pas que l’été est la saison parfaite pour aller se promener dans les différentes régions du Québec et y pratiquer l’autocueillette. On profite du soleil resplendissant, de l’air pur de la campagne et des paysages bucoliques que nous offre la nature. C’est une belle occasion pour éduquer les enfants aux plaisirs de la ferme et à la culture des fruits.

Plusieurs fermes ouvrent leurs portes à la pratique de l’autocueillette. Puis, de retour à la maison avec les paniers bien remplis, on s’amuse à cuisiner nos beaux fruits gorgés de vitamines.