Par Jessica Charron, naturopathe certifiée en ayurveda et professeure de yoga | https://www.ayurvedaetyoga.com

Nos habitudes alimentaires nord-américaines sont basées sur les groupes d’aliments. Pour manger une diète équilibrée, le Guide alimentaire canadien suggère de manger chaque jour des portions de chacune des catégories d’aliments soit les fruits et légumes frais, les produits céréaliers, le lait et substituts et les viandes et substituts. Mais avez-vous déjà pensé aux combinaisons alimentaires?  

Ajouter des fruits dans son yaourt du matin, donner un bon grand verre de lait frais aux enfants avec le repas, une assiette déjeuner au restaurant servie avec des morceaux de melon, une lasagne à la viande gratinée, un smoothie avec tout ce qui est bon pour la santé… voilà des habitudes alimentaires communes, mais aussi néfastes pour la santé.

L’Ayurveda, une science holistique très ancienne, offre une approche logique pour déterminer la diète qui vous convient selon votre constitution propre. Cette approche est très différente du point de vue contemporain d’une saine alimentation. Selon l’Ayurveda, chaque aliment a son propre goût (rasa), une énergie réchauffante ou rafraîchissante (virya) et un effet post-digestif (vipaka). Lorsque deux aliments ou plus comprenant différents goûts, énergie ou effet post-digestif sont combinés, le feu digestif devient surchargé. En découlent une inhibition du système enzymatique et la production de toxines.

Bref, même si l’on mange des aliments sains et frais, les mauvaises combinaisons alimentaires créent une confusion dans notre système et notre digestion devient alors beaucoup moins efficace pour digérer, transformer et distribuer les nutriments dans notre corps. S’en suit des troubles de la digestion tels les gaz, ballonnements, la mauvaise haleine, les douleurs gastriques, des indigestions et, à plus long terme, des problèmes de santé plus importants telles les allergies et intolérances alimentaires. Dans ma pratique, j’ai souvent aidé des clients à régler leurs problèmes de santé simplement en les informant sur leurs mauvaises habitudes de combinaisons alimentaires, de méthode de préparation et de consommation des aliments.

LES MAUVAISES COMBINAISONS ALIMENTAIRES LES PLUS COURANTES

1- LES FRUITS ET LES AUTRES ALIMENTS

Il est préférable de manger les fruits frais seuls, en collation entre les repas. Certains fruits ne se combinent pas bien, les bananes et le melon en particulier ne doivent pas être mélangés à d’autres aliments ni à d’autres fruits. Cependant, si les fruits sont cuits, ils peuvent être mélangés à d’autres aliments, par exemple, des muffins aux bleuets.  

2- LE MÉLANGE DE PLUSIEURS SOURCES DE PROTÉINES

Manger dans un même repas une ou plusieurs protéines, dont les oeufs, la viande, les poissons, les produits laitiers et les légumineuses, constitue une mauvaise combinaison alimentaire. Dans cette catégorie, les oeufs et le lait sont les pires options.

3- LES BOISSONS CHAUDES ET LES ALIMENTS AYANT UNE ÉNERGIE RAFRAÎCHISSANTE

Il est préférable de ne pas boire une boisson chaude avec des fruits frais, particulièrement les mangues, les melons, le poisson, le yaourt, l’amidon ou le fromage.

4-  LES SOLANACÉES ET LES MELONS, CONCOMBRE ET PRODUITS LAITIERS

Les solanacées regroupent entre autres les tomates, les aubergines, les pommes de terre, les piments et les poivrons. Le gratin de pommes de terre et les salades grecques sont de bons exemples de mauvaises combinaisons alimentaires dans ce groupe.

Le concept ayurvédique de combinaisons alimentaires remet en question notre façon de manger. Si cela peut vous paraît très compliqué, je suggère de débuter tout doucement en mangeant vos fruits frais en collation. Petit à petit, vous pourrez ajouter une autre règle de combinaison alimentaire à vos habitudes. De plus, sachez qu’il se peut que votre corps soit habitué à certaines combinaisons alimentaires, par exemple la pizza, car il s’est adapté au fil des ans. Si vous ne ressentez aucun effet négatif à manger de mauvaises combinaisons alimentaires, cela ne veut pas dire que votre corps ne crée pas de toxines quand vous les consommez.  

Aussi, vous aiderez grandement la digestion de vos enfants en leur servant le lait chaud plutôt que frais. Le lait en soi est difficile à digérer et affaiblira le feu digestif s’il est consommé froid. Si bu froid, ses qualités rafraîchissantes contribueront à la production de mucus, surtout chez les enfants. Mes enfants sont habitués au lait chaud dans leurs céréales du matin. Faites simplement chauffer une quantité de lait avec la même quantité d’eau à feu doux et ajoutez une pincée de gingembre en poudre.

Règle générale, pour améliorer votre digestion, buvez de petites quantités d’eau tiède avec vos repas, mâchez bien votre nourriture, évitez les boissons froides ou glacées, utilisez des épices digestives appropriées comme la cardamome, le poivre et le gingembre, et mangez dans un endroit calme sans autres distractions.  

Références:

Ayurvedic Cooking for Self Healing, Usha Lad & Dr. Vasant Lad