fbpx

L’eau micellaire : une alliée des soins de beauté 

Par Marie-Christine Trépanier, journaliste 

Au cours des dernières années, l’eau micellaire est devenue une alliée incontournable de la routine beauté, remplaçant même le démaquillant pour plusieurs. Ce soin est souvent décrit comme étant aussi efficace qu’un nettoyant, doux comme un lait démaquillant et aussi frais qu’un tonique.  

Apaisante et douce, l’eau micellaire convient à tous les types de peau, et particulièrement aux peaux sensibles aux irritants comme l’eau du robinet, par exemple, qui contient du calcaire et du chlore potentiellement irritants pour la peau.  

GRATUIT: abonnez-vous au magazine santé

Qu’est-ce qui définit une eau micellaire?

Dans les soins de beauté, on peut dire que l’eau micellaire a révolutionné le démaquillage et l’hygiène quotidienne de la peau. En fait, il s’agit d’une heureuse solution de remplacement au duo « lait démaquillant et tonique » qui rend la routine du démaquillage à la fois plus rapide et efficace. 

Le secret qui explique toutes les vertus de l’eau micellaire réside dans les micelles. Ce sont de petites particules translucides aux propriétés nettoyantes qui attrapent et emprisonnent les impuretés, notamment celles liées à la pollution de l’air et à l’environnement, les résidus de maquillage, de squames, de même que le sébum. En fait, lorsqu’elles entrent en contact avec la peau, ces micelles s’ouvrent, captent la saleté, se referment, pour ensuite glisser sur l’épiderme.  

L’eau micellaire est conçue sans savon et souvent sans parfum. Sa formule idéale permet donc de nettoyer, rafraîchir et démaquiller le visage, mais aussi le cou, les yeux et les lèvres. Par surcroît, elle a aussi la capacité d’éliminer d’un coup un maquillage qui résiste à l’eau. Elle s’utilise matin et soir, nettoie en douceur et respecte les épidermes les plus sensibles. Elle est particulièrement adaptée aux peaux intolérantes et réactives pour qui un simple frottement de coton devient une agression sur la peau.  

Comment choisir une eau micellaire?

Bien que les eaux micellaires conviennent à tous les types de peau, il existe sur le marché différentes formes de produits qui sont adaptés en fonction des soins que requiert l’épiderme. 

Par exemple, si la peau est grasse ou sujette à être acnéique, on pourra opter pour un produit sous forme de gel qui permettra de dissoudre le maquillage tout en débarrassant les impuretés et l’excès de sébum. Cependant, il est important de choisir une solution douce, car une formule trop abrasive pourra agresser la peau et faire en sorte qu’elle produise encore plus de sébum en guise de protection.  

D’un autre côté, si la peau est sèche, on pourra choisir un lait qui nourrit la peau tout en la nettoyant.  

Enfin, pour les peaux sensibles, l’eau micellaire représenterait le choix idéal. En effet, puisque la peau ne doit pas être rincée, il y aura moins de frottement lors du démaquillage. Afin de diminuer l’effet abrasif, on peut utiliser des lingettes aux lieux des cotons.

Nul besoin de rincer ni d’utiliser une lotion tonique après le démaquillage. Voilà l’avantage de l’eau micellaire! Quand la peau est bien nettoyée, il suffit de la sécher délicatement en tapotant le visage avec une serviette propre.  

Enlever un maquillage léger est fort simple et rapide avec l’eau micellaire. Cependant, si on doit éliminer un maquillage complet et plus « épais », il faudra faire preuve de patience et surtout se munir d’un bon nombre de cotons, d’où le désavantage! 

Il existe sur le marché des formules particulières d’eaux micellaires en fonction des besoins de chaque type de peau, qu’elle soit sensible, grasse, intolérante, etc.

Y a-t-il un bémol à ne pas négliger?

Bien que plusieurs vantent ses mérites, pour d’autres l’eau micellaire n’est pas sans danger. On lui reproche, entre autres, d’être irritante et peu efficace. Elle pourrait provoquer, dit-on, des démangeaisons, des gonflements et de la sécheresse. Que doit-on en penser? Étant donné que le contour des yeux est très fragile et que la peau est quatre fois plus fine que celle du reste du visage, les effets d’un frottement trop rigoureux pourraient, en effet, être néfastes.  

Par ailleurs, le fait qu’il s’agit d’une alternative sans rinçage peut déplaire à certaines personnes. En effet, en essuyant seulement, on peut agresser la peau. Donc, certains conseillent alors de terminer le nettoyage de la peau avec une vaporisation d’eau thermale avant de passer à l’étape d’hydratation. 

En conclusion, idéalement, c’est d’essayer et d’observer ce qu’en « pense » votre peau! Elle seule pourra vous communiquer sa façon de réagir à ce soin.  

Laisser un commentaire