Par Françoise Marc, homéopathe

Prêts pour supporter le froid et le gris du ciel? Un organisme libre de toxines nous y aide, et nous préparer avec un « drainage homéopathique » est une solution douce.

En Homéopathie on ne nettoie pas, on « draine », ce qui signifie que l’on aide les émonctoires (peau, rein-vessie, système digestif-colon, poumon-mucus, nez-mucus, tissu utérin-règles et leucorrhées), à effectuer leur fonction d’épuration de toutes les toxines. Ces toxines peuvent être d’origine externe (pollution – alimentation) ou d’origine interne (déchets métaboliques de la chimie corporelle).

Mais on ne draine pas n’importe quoi, n’importe comment, n’importe quand.

Le drainage a une action centrifuge, prenant les toxines à l’intérieur et les amenant à l’extérieur, vers toutes ces portes de sortie que sont les émonctoires, encore faut-il que ces émonctoires soient en état d’éliminer ces toxines.

Par exemple : vous avez de la cellulite, et vous décidez de nettoyer votre système lymphatique avec un produit homéopathique dont vous avez lu ou entendu dire qu’il draine l’eau de vos tissus. Comment votre système lymphatique pourrait-il travailler seul sans l’aide d’un bon système cardio-vasculaire (veines et artères comprises) et d’un foie qui effectue correctement les multiples fonctions qui sont les siennes, dont la filtration de votre sang?

Vous décidez d’opérer un nettoyage, mais votre émonctoire peau est votre point faible, résultat : au lieu d’avoir un beau teint rose, vous vous retrouvez avec d’indésirables boutons. Ou encore, vous faites des sinusites chroniques et prenez un draineur de mucus, mais vous ne travaillez pas sur la cause qui fait que vous produisez ces mucus, résultat : votre drainage va juste fabriquer de plus en plus de mucus.

Autrement dit, méfiez-vous de l’automédication en matière de détoxification, surtout si vous êtes malade ou atteint d’un symptôme récurrent ou chronique. Si vous êtes en bonne santé générale, de temps en temps et en prévention, vous pourrez avec profit relancer vos fonctions hépatiques par un composé homéopathique comme on en trouve sur le marché, mis au point justement pour ne pas vous créer d’aggravations.

À ce titre, le meilleur produit que je connaisse actuellement est le kit « DETOX KIT » de Alterra, une cure de 12 jours, un mélange d’homéopathie et de plantes. Il est très doux, mais très efficace, et en outre, très agréable à consommer, ce qui est rare dans les remèdes de désintoxication. Je dirais qu’il pourrait ressembler à un verre de… Martini! Même notre conjoint le plus récalcitrant aux médecines alternatives le boira avec plaisir.

Eh oui, les hommes sont moins ouverts que les femmes aux méthodes parallèles. La preuve en est que 80 % des personnes qui consultent en naturopathie, homéopathie, médecine chinoise, ou phytothérapie sont des femmes. Et elles le font souvent en prévention ou au premier mal-être alors que l’homme attend d’être malade assez gravement pour améliorer son hygiène de vie. Nous devons donc être leur initiatrice en cette matière.

Par ailleurs, pour les personnes déprimées par le manque d’ensoleillement des mois d’hiver, j’ai eu de très bons résultats avec le remède « BIONIC » de l’Herbier.

Toutefois, une sage décision si vous voulez faire de la prévention homéopathique est de consulter seul ou en famille un homéopathe. Celui-ci dressera le tableau homéopathique des faiblesses familiales, d’après votre constitution, votre hérédité, votre passé  pathologique. Et en l’absence de maladies graves, il vous établira une trousse d’urgence qui vous permettra de réagir rapidement face à tous les petits « bobos » : rhumes, grippes, blessures, excès alimentaires, surcharge de travail, etc. Il vous dira quelle est la meilleure saison dans votre cas particulier pour pratiquer un petit nettoyage et une bonne stimulation de vos organes digestifs. Il vous aidera à gérer le stress qui donne le teint gris. Enfin, il vous guidera dans cette médecine complexe et précise qu’est l’homéopathie et qui s’accorde mal avec l’amateurisme. Prescrite avec compétence, son efficacité et ses améliorations sur l’état de santé sont remarquables, voire surprenantes.

Et si vous accompagnez ce nettoyage d’un régime à base de légumes crus ou peu cuits, d’eau, de grand air et de marche, de fruits de saison en collations et de bonne humeur, à vous un hiver pétillant de vitalité!