fbpx

Le collagène : une « colle » anti-âge indispensable

Par Guylaine Campion, ND et journaliste 

Le collagène est une protéine anti-âge essentielle à notre organisme. Elle est la constituante majeure du tissu conjonctif et entre aussi dans la composition de la trame osseuse.  D’origine naturelle, le collagène est utilisé depuis bon nombre de décennies en cosmétique. En fait, le collagène est présent naturellement dans le derme et il assure fermeté, souplesse et jeunesse à la peau.  

GRATUIT: Abonnez-vous au magazine santé

Au fil du temps, le collagène est devenu un atout précieux pour combattre le vieillissement prématuré de la peau et l’apparition des rides et des ridules.  Il est aussi fort apprécié pour réparer les articulations endommagées et soulager les problèmes d’arthrose et d’arthrite rhumatoïde.  

Qu’est-ce que le collagène?

Le collagène est une protéine présente dans toutes les structures de l’organisme humain soit la peau, les cartilages, tendons, ligaments et tissus conjonctifs. Il représente 30 à 35% des protéines totales de l’organisme et assure sa cohésion, l’élasticité et la régénération de tous les tissus. Il est défini comme une « colle » qui retient et forme l’ensemble de tous les tissus conjonctifs du corps. 

D’ailleurs, l’origine grecque du mot « collagène » est « kolla », ce que signifie : « colle ». C’est-à-dire que, sans collagène, le corps tomberait en morceaux! En effet, c’est grâce au collagène que nos tissus et nos organes tiennent ensemble. En comparaison, on pourrait dire que le collagène remplit la même fonction que les fils d’acier qui traversent un mur de béton.  

Types de collagène

Le collagène se définit en trois types principaux.

Le type I

C’est le plus abondant. Il se trouve dans la peau, les os, les tendons, les ligaments et plusieurs organes internes.

Le type II

Il se trouve dans les cartilages et la structure des yeux.  

Le type III

Il se trouve dans les muscles et les parois des vaisseaux.  

Le ralentissement de la production du collagène et l’âge

Tout au long de la vie, le collagène se renouvelle dans l’organisme, toutefois, avec le phénomène du vieillissement, sa production se détériore. Il devient de moins bonne qualité, perdant son épaisseur et sa résistance, ce qui entraîne une perte d’élasticité, de tonicité et de fermeté des tissus.  

Saviez-vous que dès l’âge de 30 ans, on perd environ 1% de collagène par année? Le ralentissement de la production de collagène dans le corps commence à se faire dans la trentaine. Il diminue abruptement vers la cinquantaine. Voilà pourquoi le collagène occupe une place de choix dans le domaine de la cosmétique, et ce, grâce à ses effets anti-âge. 

Le ralentissement de la production de collagène dans le corps peut engendrer une perte de résistance et de cohésion dans tous les tissus et organes. À court et à moyen terme, cela entraîne une cascade de réactions telles que :

  • Raideurs articulaires et musculaires;
  • Apparition de rides et de ridules;
  • Manque de tonus;
  • Courbatures;
  • Guérison plus lente des blessures;
  • Fatigue plus fréquente.

Par surcroît, la peau commence à montrer des signes de vieillissement. Elle s’amincit, perd son élasticité et forme des rides.  

Quelles sont les vertus du collagène?

Impliqué dans le processus de vieillissement de la peau, le collagène joue un rôle de premier plan en matière d’élasticité et de qualité du derme. Ainsi, il est utilisé en cosmétique pour son action anti-âge préventive, régénérante et hydratante.  

Le collagène aide à combattre la déshydratation grâce à sa capacité à attirer et retenir l’eau dans les tissus. Il agit également à la surface de l’épiderme en formant un film protecteur contre la perte insensible en eau et les agressions extérieures.  

Le collagène participe aussi à la régénération des tissus en stimulant la synthèse de protéines présentes naturellement dans les tissus de manière à compenser la perte due au vieillissement. En fait, il a la capacité de stimuler sa propre production tout en empêchant sa destruction. Il procure à la fois force et protection au derme. Par surcroît, il intervient dans le processus de cicatrisation.  

En cosmétique, dans les soins anti-âge, le collagène est utilisé dans les sérums, les crèmes, les masques, dans des formations de soins anti-âge, pour peaux sèches et matures, pour le visage et le corps.  

Par ailleurs, le collagène voit aussi à la bonne santé des cheveux et des ongles. Il renferme des acides aminés essentiels à la synthèse de la kératine, nécessaires pour maintenir des ongles forts et de beaux cheveux.   

Le fond de veau est une bonne source alimentaire de collagène. D’ailleurs, Sainte Hildegarde de Bingen, une mystique du 12e siècle, qui soignait avec les aliments, les épices et les plantes médicinales, faisait mention des vertus du fond de veau pour soigner les troubles articulaires.   

Attention : les personnes souffrant d’insuffisance rénale devraient consulter leur médecin avant de prendre du collagène par voie orale. 

Les informations fournies dans cet article ne peuvent remplacer des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement.  

Laisser un commentaire

shares