Par Jessica Charron, naturopathe certifiée en ayurveda et professeur de yoga

« Le bonheur est largement une question de digestion » est proverbe ayurvédique qui représente les fondements de l’ayurveda en une simple phrase. En effet, si le célèbre Obélix disait « Quand l’appétit va, tout va! », l’ayurveda a fait la preuve depuis des millénaires que « Quand la digestion va, tout va! »

La digestion de la nourriture que nous mangeons, mais aussi des impressions et des émotions que nous recevons chaque jour à travers les sens est primordiale pour notre santé. Cette digestion autant physique, mentale qu’émotionnelle est régie par le dosha Pitta qui est composé des éléments du feu et de l’eau. 

AGNI LE FEU DIGESTIF

Agni est le feu qui régit tous les processus de transformation dans le corps humain. Le concept ayurvédique d’Agni est présent dans les enzymes digestives et le fonctionnement métabolique. En ce sens, la digestion, la transformation et l’assimilation des aliments que vous mangez sont gérées par Agni. Agni gouverne la sécrétion des neurotransmetteurs. Ce feu digestif est aussi à la base de la santé immunitaire, de l’espérance de vie, de la force physique, de la vitalité, de l’éclat de la peau, de la joie de vivre, la compréhension… bref, il est vraiment important!

La fatigue mentale, la confusion, la peur, l’anxiété, la difficulté à prendre des décisions, la répression des émotions, la fuite face à des situations difficiles et la dépression sont directement liées à un malfonctionnement du feu digestif. Par ailleurs, le malfonctionnement d’Agni entraînera ultimement des troubles digestifs. Ainsi, si vous présentez des symptômes de mauvaise digestion tels gaz, ballonnements, constipation ou diarrhée, il y a de fortes chances que vous ressentiez aussi des symptômes sur les plans mental et émotionnel. 

La gestion du poids est directement reliée au fonctionnement du feu digestif.  Avoir un mauvais feu digestif, c’est comme essayer de faire cuire un gros ragoût dans une grande casserole, sur un tout petit feu.  La cuisson ne sera pas optimale. Aussi, quand le feu digestif est faible, il y a nécessairement accumulation de toxines dans le corps.

PLEIN POTENTIEL DIGESTIF

Quand Agni est à son plein potentiel, il donne courage et confiance pour faire face aux problèmes, ainsi qu’un sentiment de bien-être et de joie de vivre.  Alors, dès que vous ressentez des symptômes physiques ou émotionnels, traitez-les immédiatement en prenant soin de votre feu digestif et tout rentrera rapidement dans l’ordre.  

8 FAÇONS SIMPLES DE RENFORCER SON FEU DIGESTIF

1- Manger moins

Il faut toujours garder de l’espace dans son estomac pour la bonne digestion de la nourriture et aussi boire un peu d’eau tiède avec le repas.

2- Écouter sa faim

Manger seulement quand on ressent un gargouillement dans l’estomac.  Le corps sait quand il a besoin d’être nourri, alors écoutez-le.

3- Manger des aliments frais, non transformés, de saison et cuits

En effet, la cuisson facilite la digestion et la transformation des aliments.  Une simple cuisson vapeur de quelques minutes fera une différence en cas de troubles digestifs.

4- Pratiquer la méditation et le pranayama (exercices de contrôle de la respiration) 

Car le système digestif et le système nerveux fonctionnent de pair.

5- Épicer ses repas avec des herbes qui renforcent le feu digestif 

Tels poivre, gingembre frais ou sec, fenouil, coriandre, cumin et cardamome.

6- Boire de petites quantités d’eau chaude toute la journée 

Cela stimulera le feu digestif.

7- Manger lentement et bien mastiquer la nourriture

On dit de mâcher chaque bouchée 32 fois! Eh oui! Le processus digestif commence dans la bouche.

8- Éviter de manger et boire froid

Notre corps est à une température moyenne de 37,5 ℃. Lui donner quelque chose de plus froid, comme un grand verre d’eau avec des glaçons que l’on nous sert régulièrement dans les restaurants, est un choc et affectera directement la force digestive.

La force digestive d’Agni varie selon les doshas.  Les personnes de prédominance Vata ont un feu digestif irrégulier. Les gens de prédominance Pitta auront une digestion vive et rapide et Kapha, une digestion lente et lourde. L’ayurveda offre de judicieux conseils sur quels aliments favoriser par saison, comment les apprêter et les assaisonner selon ses doshas afin de maximiser son potentiel digestif.