Par Véronique Robert, naturopathe

L’air est un des facteurs naturels de santé dans la naturopathie selon l’approche hygionomiste (habitudes de vie). Il est constitué d’un mélange de gaz (azote, oxygène, gaz carbonique et gaz rares) et de vapeur d’eau, de poussières, de pollen et de différents polluants. La qualité de l’air que nous respirons peut nuire à la santé. Certaines particules peuvent être toxiques et même cancérigènes.

La pollution intérieure, par exemple, dans la maison ou le lieu de travail, est généralement plus élevée que la pollution extérieure. En général, la pollution de l’air est une cause commune de différents problèmes : cancer, allergies, asthme, infertilité, problèmes de peau, problèmes respiratoires, problèmes cardiovasculaires, problèmes digestifs, déséquilibre dans l’organisme.
Les plus grands pollueurs sont les industries; plus de 2 millions de molécules cancérigènes connues sont libérées dans l’air, sur la terre et dans l’eau à travers le monde chaque année. L’air est essentiel. À chaque respiration, il remplit les poumons et « donne » de l’oxygène au sang. Sans ce processus, l’organisme ne pourrait recevoir l’oxygène dont il a besoin pour vivre. Le corps a besoin de cet oxygène pour transformer la nourriture en énergie.

SOURCES DE POLLUTION
Poussières et allergènes : acariens, pollen, moisissures, agents infectieux, poils d’animaux, pesticides, insecticides.
Pollueurs par combustion : feu de foyer, cigarette, chandelle, encens.
Solvants/composés organiques volatiles (COV) : peinture, vernis à bois, colle, tapisserie, tapis, nettoyants et désinfectants, aérosols, purificateurs d’air, feuilles d’assouplissant, produits pour la voiture. Ils sont dangereux car ils affectent le système reproducteur, sont cancérigènes, influencent le système immunitaire et déséquilibrent le système endocrinien (cycles de libération d’hormones naturelles), entre autres.

AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ DE L’AIR
Détoxifier la maison!
Ne pas fumer
Une personne qui veut prendre soin de sa santé ne doit pas fumer. Le tabagisme pollue l’air mais aussi les tissus de l’organisme. La cigarette et sa fumée contiennent des métaux lourds, des ingrédients chimiques, parfois même cancérigènes, comme le benzène, le formaldéhyde, l’arsenic, l’ammoniac, le monoxyde de carbone et la nicotine. Ceux qui fument devraient le faire à l’extérieur, loin des entrées d’air.

Nettoyage
Utilisez des produits nettoyants naturels et sans produits toxiques. Faut-il s’intoxiquer lorsqu’on nettoie? Un ou deux nettoyants peuvent faire l’affaire, pas besoin de nettoyant pour chaque produit ou pièce de la maison. Faites un nettoyage régulier des surfaces dures (meubles, planchers, murs pour enlever la poussière et autres résidus).

Lessive
Utilisez des détergents/assouplisseurs naturels et biologiques. Évitez les assouplisseurs en feuille, ils sont une grande source de pollution (solvant) de l’air. Utilisez plutôt des balles en laine, réservées pour la sécheuse. Elles réduisent le temps de séchage et l’électricité statique, sont écologiques, non parfumées, assouplissent les tissus et sont réutilisables.

Décoration et rénovation
Vous désirez changer la décoration? Choisissez des fibres biologiques. Rénovez avec des produits sans solvants. De plus, évitez les tapis le plus possible. Les poussières s’y accumulent.

Polluants inutiles
Évitez-les. Mettez les pots de peinture et autres produits chimiques dans un garage, loin des pièces souvent utilisées. Évitez les aérosols, chandelles, encens et purificateurs d’air. La combustion et la vaporisation ne purifient pas l’air intérieur pour autant; ils y laissent des substances toxiques.

Plantes à la maison
Les êtres vivants ont besoin d’oxygène, et les plantes vertes sont de bonnes alliées. Elles ont la propriété de produire de l’oxygène sous l’influence de la lumière. Elles transforment ainsi le gaz carbonique en oxygène. En plus de ce rôle, les plantes vertes servent de filtreur d’air. Elles captent diverses impuretés présentes dans l’air. Suggestion : plante araignée.
La seule façon de purifier l’air qui se trouve à l’intérieur de nos demeures est de toujours bien faire aérer chaque pièce, même en hiver.

NATURE
Prenez une marche à l’extérieur. Des scientifiques japonais suggèrent que, lors d’une promenade en nature, en forêt par exemple, l’être humain respire des substances bénéfiques, dont les huiles essentielles des végétaux. Les inhaler améliorerait les fonctions du système immunitaire.

SOURCES
Toxic chemicals released by industries this year, tons
http://www.worldometers.info/view/toxchem/
Composés organiques volatiles intérieurs : concentrations, sources, facteurs de variabilité
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0761842508738014
Effect of phytoncide from trees on human natural killer cell function.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20074458