Par Marie Dionne, aromathérapeute et fondatrice de Vivia Aromathérapie | www.aromavivia.com

L’automne s’installe, les journées raccourcissent, on voit moins la lumière du soleil, on a envie de rester plus longtemps à l’intérieur même si on devrait faire le contraire. Le corps se met un peu au ralenti. Et voilà le terrain idéal pour, en quelque sorte, affaiblir notre organisme. Si de plus, comme beaucoup de gens, vous vivez du stress, manquez de sommeil ou avez une alimentation plus ou moins équilibrée,  le système immunitaire lui aussi peut se trouver un peu « au ralenti ». Nous voilà donc plus susceptibles d’attraper les infections et virus de toutes sortes, tels que rhume, grippe, toux, fièvre, otite, gastroentérite, etc.

Afin de mieux affronter l’automne et l’hiver, et de maintenir votre système immunitaire fort, voici une liste (non exhaustive) d’huiles essentielles* antivirales, antibactériennes, antiseptiques et antifongiques qui pourraient vous être utiles. Grâce à certaines molécules qu’elles contiennent, elles vont agir en renforçant et en supportant le système immunitaire. Cela augmente la capacité du corps à se défendre.

Certaines de ces huiles possèdent plus d’une de ces propriétés : basilic tropical, cannelle (feuille ou écorce), citron, clou de girofle, conifères (tels qu’épinette noire, sapin baumier, pin sylvestre, pruche), eucalyptus radié, menthe poivrée, origan compact, ravintsara, romarin à cinéole, sarriette des montagnes, arbre à thé (tea tree), thym à thymol. Bien sûr, il en existe plusieurs autres, mais j’aime recommander celles-ci, car elles sont facilement disponibles et leur coût est abordable. Et pour la plupart, on apprécie non seulement leur efficacité, mais aussi leur arôme!

En guise de protection ou prévention avant les grands froids et la noirceur de l’hiver, je peux vous recommander de les utiliser, surtout en diffusion (sauf, dans la liste : origan, cannelle, clou, menthe poivrée seule, sarriette et thym à thymol). En effet, voilà une méthode simple et facile à utiliser, à raison de 6 à 8 gouttes au total par réservoir d’eau ou selon les recommandations du manufacturier. Il existe plusieurs formules pour diffuseurs sur le marché qui sont prêtes à mettre dans le diffuseur et qui contiennent des huiles essentielles mentionnées ici. Une formule (c’est-à-dire, un mélange de deux ou plusieurs huiles essentielles) est toujours préférable à une huile seule.

Il n’est pas nécessaire de faire fonctionner un diffuseur pendant plusieurs heures.  Diffuser de 30 à 60 minutes à la fois s’avère suffisant.Vous pouvez répéter 3 fois par jour, selon le nombre d’heures que vous passez dans le lieu où se trouve le diffuseur. Un conseil d’ami : faites fonctionner le diffuseur pendant que vous vous préparez pour commencer la journée et au moment du retour à la maison. Toute la maisonnée en bénéficiera en même temps!

Si vous ne possédez pas de diffuseur, vous pouvez prendre les huiles essentielles en massage, en raison de 60 gouttes d’huiles essentielles dans 100 ml d’huile végétale (ou huile à massage) de votre choix. Vous pouvez masser le long de la colonne avec ce mélange, sur la poitrine ou le torse, ou encore sous les pieds. À faire deux fois par jour dont une fois le matin avant de vous habiller. Il en faut très peu (environ 2-3 ml par région à masser soit environ ½ cuillerée à thé, la moitié pour un enfant de 6 à 12 ans). Vous pouvez faire ceci tous les jours pendant 21 jours en guise de prévention au mois d’octobre ou novembre afin de bien préparer votre organisme à affronter l’hiver.

Si vous lisez régulièrement mes chroniques, vous savez sûrement que l’on peut faire des mélanges (ou synergies) en mélangeant deux huiles et plus.

Voici des synergies efficaces :

  • Basilic, citron et menthe poivrée;
  • Eucalyptus radié, romarin, pruche et citron;
  • Ravintsara, épinette noire et pin sylvestre;
  • Sapin baumier, eucalyptus radié et citron;
  • Romarin, sapin baumier et ravintsara.

Bon, je crois que vous commencez  à saisir l’astuce!

Si vous vous faites un mélange pour masser, gardez en tête qu’il faut 60 gouttes au total, non pas 60 gouttes de chaque huile, dans votre mélange avec 100 ml d’huile végétale.

Ces conseils vont vous aider à garder votre système immunitaire plus fort, plus apte à combattre des infections ou maladies et à vous empêcher de les attraper!

Les gens qui travaillent ou fréquentent des endroits où se trouvent plusieurs personnes dans un même lieu, tels que milieu scolaire ou de la santé, garderies, bureaux à aires ouvertes, gym, studios de yoga, etc. auraient avantage à bénéficier des propriétés des huiles essentielles. Les entreprises ne sont pas toutes ouvertes à cela, mais je sais que cela commence à se faire. Entre autres dans certaines garderies, où les huiles essentielles, utilisées à titre préventif, ont permis de diminuer les cas de grippes, rhumes, gastroentérites. Une autre conséquence positive est que le taux d’absentéisme des enfants et du personnel a diminué pendant les mois d’hiver.

*Les conseils donnés dans le cadre de cette chronique ne servent pas à poser un diagnostic sur votre état de santé ni à remplacer un avis médical. La prise d’huiles essentielles à visée thérapeutique doit se faire sur l’avis d’une ou d’un aromathérapeute certifiés. Si vous prenez des médicaments, veuillez mentionner à votre médecin et pharmacien que vous prenez ou désirez prendre des huiles essentielles.

Par excès de prudence, ne pas utiliser d’huiles essentielles pendant la grossesse ni l’allaitement ou si vous souffrez d’épilepsie. Ne jamais mettre d’huiles essentielles dans les yeux ni le conduit auditif. Les conseils mentionnés dans cette chronique sont pour adultes et enfants 6 ans et plus, à moins d’indications contraires.