fbpx

Huile essentielle de romarin officinal 1.8 cinéole

Nom botanique :           rosmarinus officinalis c.t. 1.8 cinéole

Partie distillée :     sommités fleuries 

Informations sur la plante 

C’est un arbrisseau, de un mètre de haut, touffu, persistant, à feuilles vert foncé linéaires, coriaces, à odeur aromatique caractéristique. Ses feuilles sont en forme d’aiguilles épaisses qui ressemblent à celle des conifères. Selon les plants, on peut trouver sur un même site des fleurs bleu pâle ou lilas clair, parfois blanches.

C’est une herbe qu’on utilise en cuisine comme aromate. De plus, en parfumerie, on s’en sert pour la fabrication de certains parfums. 

Cette plante est polymorphe. C’est-à-dire que selon l’endroit où elle pousse, elle produira des essences différentes. Il existe plusieurs chémétypes : camphre, 1.8 cinéole ou verbénone selon l’origine géographique. Le romarin officinal 1.8 cinéole pousse en général au Maroc.

GRATUIT: abonnez-vous au magazine santé

Elle était utilisée par les Égyptiens à la première dynastie vers 3000 avant Jésus-Christ. On considérait le romarin comme une plante bienfaisante et sacrée qui a été vénérée et utilisée depuis l’Antiquité.

Ce sont les Arabes qui furent les premiers à en extraire l’huile essentielle.

Particularités de cette huile

Elle est utilisée en aromathérapie pour le soulagement symptomatique des affections respiratoires telles que la sinusite et le catarrhe bronchique chroniques ainsi que pour réduire la fatigue et l’épuisement.

Parce qu’elle contient du 1.8 cinéole et un peu de camphre (ou bornéone), elle génère un effet anti-mucus et expectorant efficace. 

Elle est souvent choisie pour les soins des cheveux et les peaux grasses.

Cette huile en diffusion est très agréable à sentir. De plus, en parfumerie, on la choisit pour faire des  parfums (homme). Prendre un bain aux huiles essentielles de romarin officinal ct cinéol est régénérant, vivifiant; cette huile essentielle enlève la fatigue. On peut cuisiner avec cette huile essentielle, mais en petite quantité.  

Le romarin officinal est le moins onéreux des trois romarins officinaux présentés sur ce site web. 

Voir les huiles essentielles de romarin dans la boutique

Principaux constituants biochimiques

  • Monoterpènes 20-25  % ± ): alpha-pinène 12  % ± )
  • Oxydes Oxyde (40-50 %  ±)   :  1.8 cinéole (45 % ±)
  • Monoterpénones (7-13 % ±)  :  bornéone (9 % ±) (ou camphre)

L’association monoterpénones plus précisément sur camphre ou bornéone avec le 1.8 cinéole rend cette huile plus mucolytique et expectorante. Le 1.8 cinéole est un agent expectorant et antiviral.

Précautions – inconvénients  

  • Ne pas utiliser pendant le premier trimestre de la grossesse, le dernier mois de grossesse  et pendant l’allaitement.
  • Tenir hors de portée des enfants.
  • Ne pas utiliser l’huile essentielle non diluée.
  • Si la peau est endommagée, irritée ou sensible, ne pas utiliser les huiles essentielles.
  • Éviter tout contact avec les yeux et les muqueuses; si c’est le cas, rincer abondamment avec de l’huile végétale. 
  • Peut être utilisée en très petite quantité par voie orale. 4 gouttes dans 1/2 tasse d’huile végétale – pour cuisiner.

Recherches scientifiques

Voir sur Google Scholar : « essential oil  rosmarinus officinalis 1.8 cinéole ». Vous verrez plusieurs dizaines de petites recherches scientifiques sur cette huile essentielle. Dans les recherches scientifiques, c’est celle qui a eu le plus d’études parmi les trois romarins présentés sur ce site web. 

Mise en garde

Notez bien qu’il est important de consulter un thérapeute, un médecin pour évaluer et bien identifier votre état de santé et de suivre leurs recommandations. 

Ces mélanges proposés ne remplacent pas une consultation. Ces informations proviennent de références d’auteurs en aromathérapie. 

De plus, l’auteur de ce document ne prend aucune responsabilité concernant les suggestions de soins proposés. Renseignez-vous auprès de votre médecin avant d’utiliser des huiles essentielles.  

Pour plus d’informations sur les huiles essentielles, voir notre article sur le sujet : Qu’est-ce que l’aromathérapie?

Laisser un commentaire