fbpx

Herboristerie DIY : fabrication d’un bâton de fumigation à la sauge

Par Nathalie Beaudoin, herboriste-thérapeute Hta et naturopathe N.D.

Facebook : Nathalie Beaudoin Herboriste-naturopathe 

https://www.facebook.com/nathalie.beaudoin.nd

Envie de purifier votre intérieur ? Voici une bonne occasion de faire soi-même son bâton de fumigation à la sauge. Je vous montrerai comment l’utiliser et apprendre à faire une cérémonie de purification.

GRATUIT: abonnez-vous au magazine santé

Cette pratique est à la base une tradition provenant des peuples autochtones, permettant de nettoyer les énergies négatives, les esprits d’un espace, d’un objet ou même d’une personne. 

Le rituel de fumigation en quelques mots 

Ancien rituel spirituel des peuples autochtones d’Amérique, la purification par la sauge blanche séchée qu’on brûle est reconnue pour ses propriétés protectrices et purificatrices. Le bâton de fumigation et sa cérémonie, aussi appelé smudge, se brûle généralement au-dessus d’un coquillage ou dans un bol en céramique résistant à la chaleur et ignifuge. 

Une fois allumé, le bâton de sauge blanche ou sauge sacrée, Salvia apiana, va dégager une fumée odorante capable d’éloigner les mauvaises vibrations d’une pièce et nettoyer énergétiquement les objets. En plus de purifier l’air, le mélange de sauge et d’autres herbes comme le genévrier et le thuya, va dégager un parfum très agréable dans votre intérieur.

Voir nos produits avec la sauge blanche dans la boutique

La sauge blanche : herbe purifiante par excellence

La sauge blanche ou sauge sacrée, Salvia apiana, est une plante vivace de la famille des lamiacées. C’est une plante particulièrement importante pour les peuples autochtones et probablement le choix le plus courant lors des rituels de fumigation. De nombreuses cultures considèrent la sauge comme excellente pour chasser les énergies négatives et les mauvais esprits.

Les avantages de la fumigation 

Purifier son intérieur par la fumigation s’est avéré avoir de nombreux avantages pour la santé, notamment :

  • Augmenter votre sentiment de bien-être et améliorer votre concentration mentale;
  • Augmenter l’énergie;
  • Améliorer le sommeil;
  • Agir comme «antidépresseur de la nature»;
  • Effacer l’énergie négative;
  • Nettoyer des objets;
  • Offrir des effets calmants et relaxants;
  • Purifier l’air.

Comment fabriquer un bâton de sauge

Voici les étapes à suivre pour créer votre propre bâton de fumigation, et d’ajouter si vous le souhaitez, des pétales de rose et des branches de lavande. Afin de faire un accord délicat et harmonieux, toujours si désiré, ajouter quelques nuances de romarin ou de thym. 

Pour ce faire, il vous faut de la sauge blanche et les autres herbes mentionnées précédemment au jardin! Il est possible de trouver des semences de sauge blanche sur internet ou des plans dans certaines pépinières spécialisées. Les branches de thuya ou de genévrier peuvent être également utilisées pour faire des bâtons de fumigation. Il suffira de suivre les mêmes indications de fabrication du bâton à la sauge.  

Un DIY qui, en automne comme en hiver, procurera une sensation agréable et un sentiment de confort à votre intérieur en brûlant de la sauge. 

Si vous n’avez pas accès à ces herbes au jardin, il est possible de se procurer des bâtons de sauge déjà faits dans les boutiques exotériques, sur internet ou autres magasins spécialisés. Et de suivre ensuite les recommandations pour faire votre propre cérémonie à la sauge.

Quels matériaux utiliser ? 

  • de la sauge blanche (du cèdre ou du genévrier);
  • de la corde fine et naturelle (non blanchie);
  • une paire de ciseaux.

Éléments facultatifs

Des pétales de rose, de la lavande, du romarin, du thym

Créer un bâton de fumigation à la sauge

Avec un peu de patience et beaucoup d’amour, vous devriez pouvoir facilement réaliser ce DIY à base de sauge. Voici les 9 étapes à suivre pour confectionner un bâton de fumigation parfumé.

  1. Utilisez des ciseaux ou un couteau pour couper la tige le plus près possible de la base. Séchez votre sauge en petit bouquet la tête en bas ou à plat sur un treillis. Cela prend environ une semaine, suivant le climat et la chaleur dans la pièce de séchage.
  1. Si désiré, insérer quelques aromates à tige plus rigide et aussi ceux plus fins au centre des bouquets de sauge. Par exemple : deux tiges de rose, trois à quatre tiges de thym ou de romarin. 
  1. Avec un fil de cuisine, faites un nœud au milieu pour maintenir les plantes ensemble. Ensuite, enroulez la ficelle plusieurs fois autour du fagot.
  1. Faire attention de bien entourer le fil en prenant garde à bien passer sur les feuilles et de laisser le fil libre sur le côté pour avoir suffisamment de fils. 
  1. Pour terminer, poser les pétales de rose à l’extérieur. Cette étape est facultative.
  1. Ne pas hésiter à bien serrer, car au séchage, les bâtons perdent de l’épaisseur. Faire sécher jusqu’au blanchissement de la sauge.
  1. Avec un fil de cuisine, faites un nœud au milieu pour maintenir les plantes ensemble. Ensuite, enroulez la ficelle plusieurs fois autour du fagot.
  1. Enroulez le fil autour des tiges quelques fois de plus. Ensuite, serrez bien le tout pour que les herbes soient bien fixées dans le bâton de fumigation.
  1. Suspendez votre bâton de fumigation dans un endroit sec et laissez-le sécher pendant environ une semaine. C’est fait !

Si vous souhaitez avoir des bâtons de fumigation en réserve pour les longs mois d’automne et d’hiver, réalisez plusieurs bâtons. Et laissez parler votre imagination et votre créativité, en variant les herbes et les fleurs pour réaliser un mélange personnalisé et harmonieux, propre à votre intérieur. 

Sources : Elisabeth Lavoie – Guide spirituel et holistique, westwing.fr, plantes-et-santé

Laisser un commentaire