Le feng shui au travail

Par Louise-Maëna Paquette, naturopathe, kinésiologue accréditée, massothérapeute agréée et experte Feng Shui | www.lasynergie.com

Les plus grandes entreprises et gens d’affaires font appel au feng shui pour favoriser leur réussite. Rien n’y paraît à première vue, puisque c’est qu’une question de priorité dans l’aménagement dans le cas d’un immeuble existant ou d’une architecture particulière lors d’une nouvelle construction. 

Beaucoup croient encore que feng shui et décoration sont synonymes, il en est tout autre. Dans le cas du feng shui, la circulation de l’énergie est son domaine.

Être attentif à la circulation d’énergie dans votre environnement de travail vous permettra entre autres :

  • D’alléger la fatigue et de devenir plus disponible à vous-mêmes et aux vôtres après votre journée de travail;
  • D’améliorer l’entente entre collègues; 
  • De favoriser une meilleure efficacité au travail;
  • Qui se traduira par un rendement plus valorisant pour vous et plus favorable pour l’ensemble des besoins de l’entreprise.

Tout le monde y gagne !

Le feng shui est une science de l’observation de l’environnement dans un temps donné, pour un bâtiment donné où vivent des gens; sans oublier le cycle des éléments qui sont en interaction. Que ce soit au travail ou à la maison, ces critères sont la base dans l’art de l’harmonisation pour être bien supporté par les ressources que nous offre la Terre. 

Son application nous permet ainsi de réduire les influences et impacts négatifs provenant de l’environnement qui causent préjudice à l’individu. Effectivement, un mauvais Qi pourra atteindre la santé physique, l’humeur et même engendrer des blocages.

Bien que le feng shui (ressources de la Terre) soit une des méthodes qui fait partie d’un tout qu’est la métaphysique chinoise avec le BaZi (bagage à la naissance) et le Qi Men Dun Jia (les ouvertures sur le chemin de vie), nous en parlerons ici indépendamment pour convenir au contexte d’un milieu de travail. 

Nul besoin de changer votre mobilier ou votre emplacement. Une simple observation et un engagement face à vous-même suffiront ! 

Circulation de l’énergie : comment s’y retrouver?

« Qi », signifie souffle de vie, énergie vitale. Circulation du « Qi » est synonyme de « circulation de l’énergie ». Il y a le bon Qi : sheng Qi et le mauvais Qi : sha Qi.

Pour mieux comprendre son fonctionnement, ayons en images « le vent » et « l’eau ». Le vent, lorsqu’il souffle, fait circuler ce qu’il trouve sur son passage. Selon sa force, il pourra apporter un plaisir et de la douceur; trop fort, nous voudrons nous en protéger. L’eau, lorsqu’elle coule doucement, c’est que le vent est doux et tout est en harmonie. Lorsque la mer s’agite, c’est que le vent devient trop fort. 

Vous pouvez comprendre maintenant que le vent fait circuler l’énergie et l’eau la fait se déposer; d’où il est parfois proposé d’installer une fontaine d’eau pour amener et rehausser l’énergie favorable : attention, l’eau active toute énergie environnante, qu’elle soit bonne ou pas. C’est donc dire que de placer une fontaine d’eau au mauvais endroit pourra se traduire par l’inverse de ce que vous souhaitez !

Dans un milieu de travail, nous allons considérer les couloirs comme des rivières où le vent et l’eau circulent. 

La porte de votre bureau et l’allée qui y donne accès deviennent la source qui fait entrer le Qi dans votre espace de travail.

Entouré de bon ou de mauvais Qi?

En toute simplicité, voici brièvement ce qui est considéré comme un mauvais Qi :

  • Les angles pointus quel qu’ils soient (mur, meuble, objet pointus, etc.);
  • Les longs corridors, surtout ceux qui aboutissent en T
  • Les portes qui se font face;
  • Porte et fenêtre alignées;
  • Proximité des ascenseurs, les coins-repas et les toilettes; 
  • Vue extérieure qui donne sur un mur ou considérée comme de la laideur;
  • Proximité d’une voie rapide et très achalandée.

La mauvaise énergie neutralisée, la bonne énergie pourra vous supporter à bien des égards. 

Fenêtres et portes

Allons-y des observations de base pour l’instant; que vous soyez situés dans une aire ouverte ou un bureau fermé, notez les réponses aux questions ci-après. 

Est-ce qu’il y a des fenêtres? Si oui, situez-les en rapport avec votre place de travail et notez ce que l’on trouve à l’extérieur : est-ce que la vue donne sur un mur de briques, sur une aire ouverte, est-ce beau ou pas?

Des études scientifiques ont démontré que ce qui est vu au travers d’une fenêtre a un impact sur la santé des humains. Ici, si la vue vous est pénible, simplement abaisser le store et placer de jolies plantes ou objets agréables sur le rebord de la fenêtre.

Aucune fenêtre? Demandez si vous pouvez installer un encadrement dont la scène représente une fenêtre ouverte – pour le cerveau, réel ou virtuel, c’est la même chose. En ce qui a trait à la circulation de l’énergie, par cette image favorable, nous voulons attirer le Qi pour qu’il circule plus longtemps dans votre espace. 

Où sont situés la porte et le couloir en rapport avec votre emplacement de travail? La porte est communément appelée « la bouche du Qi ». C’est par cet espace que le Qi entre puis commence à circuler dans la pièce. 

Maintenant, si votre bureau est fenestré, éviter de vous asseoir dans l’alignement entre la porte et la fenêtre. Si l’espace ne peut être réaménagé, vous pouvez abaisser le store pour ralentir le Qi qui vous heurte dans une telle position et garder la porte entrebâillée pour que le Qi ait la chance de tourner lorsqu’il entre. Pour une aire commune, il n’y a pas de soucis. 

Les essentiels

Le désordre est source d’énergie stagnante qui alourdit votre environnement. Est-ce à l’ordre sur votre bureau ou manquez-vous d’organisation? L’énergie positive aime l’ordre! Si tout est bien organisé et rangé plutôt que d’être laissé en pile tout de travers, l’énergie circulera mieux. 

Inconsciemment, vous gérez énergétiquement tout objet qui vous entoure. Le désordre cause de l’énergie stagnante et vous épuise. Aussi bien utiliser cette énergie pour vous et prendre soin de votre vitalité !

Également, observez ce qui entoure votre position de travail, que vous soyez assis dans une aire commune ou dans un bureau privé. 

Si un angle de mur se dirige vers vous : vous pouvez agréablement déposer un petit pot en terre cuite au sol qui créera un tourbillon énergétique et amenuisera l’effet de l’angle sur vous. Si ce n’est pas possible, déposer un objet en métal sur votre bureau dans la direction de l’angle du mur. 

Pour un passage qui vous fait face, dos ou encore en latéral, un paravent pourrait être excellent. Si c’est impossible, placez un accessoire en métal solide de bonne proportion (15 à 20 cm) ou encore un miroir face réfléchissante vers le passage. Un tel accessoire vous protègera d’un Qi trop rapide qui vous heurte. Pour un bureau privé, si vous avez du tapis dans votre bureau, ne vous inquiétez pas, le Qi sera ralenti; toutefois, fermez la porte de votre bureau. 

Si votre emplacement de travail est situé près du coin-repas, des toilettes ou d’un ascenseur, vous aurez besoin d’un support pour vous aider à atténuer le mauvais Qi. Ces secteurs sont souvent très achalandés, les gens parlent fort sans se rendre compte que d’autres collègues sont à proximité.

Si vous travaillez dans une aire commune, installez une plante en proportion de l’espace à protéger vis-à-vis de l’aire du passage vers le coin-repas et garder la porte du coin-repas fermée. L’achalandage et les odeurs peuvent apporter un dérangement pendant vos heures de travail, mêmes suggestions si ce sont des toilettes.

Si votre bureau est situé près d’un ascenseur, une orgonite vous est suggérée. L’orgonite conçue selon le protocole de Wilhem Reich permet de neutraliser les effets énergétiques négatifs de l’environnement. Placer une orgonite sur votre bureau dans l’alignement de l’ascenseur pourra vous aider à contrer l’énergie défavorable. 

Une complémentarité ?

Ce n’est ici que l’essentiel qui vous a été présenté. En souhaitant que déjà ce contenu puisse vous aider à mieux gérer votre environnement au travail. 

Bien sûr que nous pouvons aller plus loin tout en respectant les installations en place. Par exemple, l’usage des huiles essentielles et des cristaux en complémentarité pourra pallier d’autres inconvénients que l’on retrouve en milieu de travail. 

Bon feng shui !

Références : 

Paquette, Louise-Maëna. Feng Shui au travail : Base et Solutions. 2018 www.fengshuicoaching.ca

Clark CC.  Feng Shui–a complementary therapy, 1998 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10542705

Jeffrey P. Feng Shui for the health sector: harmonious buildings, healthier people, 2000 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10844742 

Précédent

Suivant

Pin It on Pinterest

Share This