Par Marie Provost, herboriste | Fondatrice et directrice générale de Clef des Champs

Les années qui passent, les heures rivées devant l’écran, les grossesses, les nuits blanches à veiller les enfants (ou à attendre les ados qui ne rentrent pas), le stress, le cumul des vies trépidantes en famille, avec les amis et le travail. Il arrive un moment où notre cerveau donne des signes de fatigue, où notre vivacité intellectuelle connaît de petits moments au ralenti, où notre mémoire se ponctue de petits trous. Pourtant nos neurones sont sans doute complètement fonctionnels et capables de nous garder en éveil pour de nombreuses années, mais la fatigue générale et le stress accumulés ralentissent notre corps et freinent l’éveil cognitif. Ralentir est de mise. Nous pouvons aussi contourner le phénomène en adoptant une stratégie différente : réduire le stress, augmenter l’activité physique, le contact avec la nature, le déplacement actif, l’alimentation saine et prendre des plantes toniques pour redonner fougue et jeunesse à nos capacités cognitives. Reposez votre corps et gardez votre esprit en action!

Nourrir avec l’avoine verte

L’avoine verte utilisée pour ses vertus thérapeutiques est préparée avec les parties aériennes d’avoine immature, c’est-à-dire lorsque ses grains sont encore en lait.  Cueillie à ce stade, l’avoine est une plante tonique, riche en minéraux, calmante sans être sédative. Donc, avant de penser à stimuler nos fonctions cognitives on prendra soin de boire de grandes quantités d’infusion d’avoine pour nourrir, calmer, normaliser les échanges nerveux et permettre la reconstruction du système nerveux. Sans gluten, riche en minéraux et en vitamines, l’avoine est un magnifique tonique nutritif du système nerveux. La meilleure façon de profiter de ses propriétés nutritives est de préparer une infusion concentrée en infusant 30 grammes de plantes dans un litre d’eau durant plusieurs heures. Tamiser et utiliser en tisane froide (servir sur glace) ou en bouillon. Boire un litre d’infusion par jour, au moins 4 jours par semaine, durant 6 semaines pour permettre une action nutritive soutenue et durable.

Éclairer avec le Basilic sacré

Appelé Tulsi dans la tradition ayurvédique, le basilic sacré est une exceptionnelle plante tonique et adaptogène qui nous aide à focaliser et renforcer notre concentration mentale. Plante de la même famille que notre basilic italien, cette espèce est très aromatique et ses principes actifs se retrouvent principalement dans ses huiles volatiles, présentes dans ses feuilles. Très agréable au goût on peut la prendre en infusion, en teinture ou en chaï latte, mélangée à des épices et du thé vert.  Le basilic sacré est à la fois une plante tonique et calmante, on apprécie ses qualités de tonique nerveux, favorisant la concentration et la mémoire. C’est une plante qui redonne focus et une vision claire, dissipant le brouillard mental.

Foncer avec l’Ashwagandha

La puissance d’un cheval, voilà une interprétation libre du nom de cette plante, issue de la tradition ayurvédique où elle est classée comme rasayana, un concept associé à la régénération et à la puissance de la force vitale. L’ashwagandha est une plante de mouvement, et un grand tonique nerveux, permettant de rester calme dans l’action. On emploie l’ashwagandha quand la fatigue nous paralyse, nous enlève l’envie de bouger, d’avancer ou de faire des efforts intellectuels. Bien sûr, on commencera par boire de la tisane d’avoine, durant quelques semaines, pour nourrir notre système et nous donner la capacité à nous remettre en action. Quand le corps est reposé et les neurones nourris, quand le basilic sacré nous aura permis de cibler les actions à prendre et les chemins à parcourir, l’ashwagandha, puissant et calme, soutient notre effort mental et nous lance dans l’action.

Réfléchir avec rhodiola

Classé comme un adaptogène, le rhodiola est une plante nordique dont on utilise la racine. Plante tonique et stimulante, le rhodiola accroît la résistance au stress, tant sur le plan physique, immunologique que mental. En plus de réduire la fatigue mentale, il améliore la concentration, la capacité d’attention et la mémoire, particulièrement en état de stress. Le rhodiola possède une affinité particulière pour le système nerveux qu’il tonifie et protège, ce qui le rend particulièrement intéressant dans les pathologies touchant ce système, comme l’épuisement mental. On aime bien le prendre en teinture, matin et midi, à raison de 30 à 45 gouttes par dose, pour plusieurs semaines.

Persister avec l’ortie

Une plante importante de la pharmacopée traditionnelle occidentale, l’ortie est une plante tonique et nutritive qu’on apprécie prendre en infusion sur de longues périodes. Riche en minéraux (particulièrement en fer) et oligo-éléments, elle donne de l’allant et de l’énergie et permet de se garder en action durant de longues périodes. On la combine à des plantes plus stimulantes (comme le rhodiola et l’ashwagandha) où son pouvoir nutritif permettra de maintenir la constance de l’effort physique et mental. Le pouvoir nutritif de l’ortie donne des résultats spectaculaires lorsqu’elle est employée à bon escient et avec constance. Boire un litre d’infusion par jour, au moins 4 jours par semaine, durant 6 semaines.

 

Ne baissez pas les bras devant la fatigue intellectuelle, l’épuisement mental, le trou de mémoire. Gardez votre corps en mouvement et votre tête en forme! Prenez des plantes, buvez de la tisane et vieillissez en meilleure santé!