Par Marie-Christine Trépanier, journaliste

L’histoire de l’épilation à la cire orientale au sucre remonte à plus de 2000 ans alors que cette technique était utilisée chez les rois et les reines de la Mésopotamie et de la Phénicie.  Dans l’Égypte ancienne, les pharaons, leurs femmes et les aristocrates l’utilisaient afin d’éliminer toute trace de poils sur leurs corps. Dans ce temps-là, l’épilation était considérée comme un symbole de pureté.

De nos jours, plusieurs femmes redécouvrent et choisissent cette méthode d’épilation 100% naturelle, sans résine ni produits chimiques, et si efficace. En fait, si vous l’essayez, il est fort à parier que vous l’adopterez à cause de ses nombreux avantages.

UNE CIRE AUX INGRÉDIENTS NATURELS

Connue aussi sous le nom de « cire orientale au sucre », celle-ci est composée uniquement d’ingrédients naturels soit du sucre, de l’eau, du miel et du citron.

Le sucre possède des vertus cicatrisantes et antiseptiques. Le miel, quant à lui, est utilisé pour ses propriétés antibactériennes et adoucissantes. Pour sa part, le citron possède une action purifiante, exfoliante et désincrustante. Il agit sur les pores avec ses qualités antiseptiques, et il aide à maintenir un pH de la peau équilibré. Par surcroît, il a un effet rajeunissant sur la peau. Sans contredit, le mélange citron et miel est un allié beauté!

Mêlé à de l’eau, ce mélange produit une cire à la texture semblable à celle du caramel qui se travaille avec les mains puisque cette méthode se pratique sans bandelettes ni spatule. Cette cire au sucre est déposée sur les zones à épiler avec l’aide des mains et se retire de la même manière pour arracher les poils. Tiède, cette cire ne provoque pas de brûlure comme cela peut se produire avec une cire chaude conventionnelle. On peut même l’utiliser sur des varices et sur toutes les zones du corps.

LES AVANTAGES DE LA CIRE ORIENTALE AU SUCRE

La cire orientale au sucre possède plusieurs avantages. Naturelle, écologique, elle ne contient aucun additif.  Les risques d’allergies sont donc nettement diminués. Peu douloureuse, il s’agit d’une technique très douce où les risques d’irritations et de rougeurs sont assez limités. De plus, cette technique est idéale pour éviter les poils incarnés et éliminer les cellules mortes. Grâce à son action « gommante », elle laisse la peau douce et soyeuse.

Fait particulièrement intéressant : l’utilisation de cette cire naturelle permet de ralentir la repousse des poils.  Avec le temps, les poils deviennent de plus en plus fins et moins nombreux. On peut donc profiter de belles jambes lisses pendant plusieurs semaines pouvant aller de 4 à 8 semaines.

Y A-T-IL DES INCONVÉNIENTS?

L’un des rares inconvénients de la cire orientale au sucre est probablement la difficulté d’exécution. En effet, il peut être difficile de bien maîtriser la technique. De plus, si on fabrique soi-même la cire, il n’est pas toujours aisé d’obtenir la texture parfaite.

Voilà pourquoi plusieurs femmes préfèrent confier cette tâche à une esthéticienne qualifiée. En effet, les professionnelles de l’esthétique pourront exécuter parfaitement ce geste traditionnel et ancestral. Le coût est un peu plus onéreux qu’une épilation conventionnelle, cependant, au bout du compte, cela revient au même puisque déjà après quelques épilations, on peut espacer les séances de plusieurs semaines.

Pour ma part, j’en ai fait l’expérience récemment en clinique d’esthétique, et après seulement une séance et des résultats concluants, j’ai été convaincue de l’efficacité de cette technique ancestrale. À découvrir et adopter.

RECETTE POUR FAIRE SA PROPRE CIRE

Ingrédients :  

  • 2 verres de sucre en poudre (50 grammes)
  • 1 demi-verre d’eau
  • Le jus d’un demi-citron
  • 2 cuillerées à soupe de miel

Préparation :

  1. Dans une casserole, mélanger les ingrédients et faire chauffer à feu doux jusqu’à ce que vous obteniez une pâte homogène de couleur dorée. Avec les doigts, vérifiez si sa texture est épaisse et souple. Si oui, elle est prête!
  2. Versez-la sur une surface plate afin de la laisser refroidir. Elle doit être malléable afin de bien se travailler avec les doigts.
  3. Une fois tiède, faites une boule de taille moyenne et étalez par petites bandes sur la peau avec la main dans le sens du poil.
  4. Retirez d’un geste sec dans le sens inverse.