Par Cyril Meyre, naturopathe | www.cyrilmeyre.com

La saison de la fatigue, des rhumes, des infections, la baisse de luminosité, l’horaire de travail plus chargé, l’immunité à plat et les infections sont au rendez-vous. Nous sommes fatigués, quoi!

Préparez-vous! Agissez avant de tomber dans le piège aux infections. Les moyens préventifs sont nombreux, et nous épargnent bien des journées d’invalidité, de fièvre, de congestion de sinus, de toux, de fatigue…

On parle souvent de l’immunité, mais beaucoup moins du nez! C’est vrai qu’avec un système immunitaire faible et un nez congestionné, la tendance à avoir des infections se fait plus facilement et avec le surmenage, les troubles immunitaires sont vastes.

Qu’est-ce qui rend notre immunité faible? Le surmenage, le stress chronique, le manque d’exercice, la sédentarité, la mauvaise alimentation, le manque de sommeil, le système lymphatique lourd, la pollution (la détoxification va soutenir le corps), la carence en certains éléments (minéraux, vitamines, etc.). Corrigez ce que vous devez améliorer dans cette liste! Évidemment, face au surmenage et au stress chronique, la mise en place de la méditation au quotidien sera votre meilleure alliée.

MIEUX VAUT PRÉVENIR…

Une façon préventive d’agir sur l’immunité afin d’avoir une réponse immunitaire rapide, forte et efficace est de lui donner les ingrédients nécessaires pour optimiser son activité.

Soyez d’attaque en fortifiant le système immunitaire : les globules blancs. Sans eux et sans une structure irréprochable, notre corps ne peut se défendre contre les virus, bactéries, microbes… Les globules blancs stimulés par divers produits de phytothérapie seront en mesure de répondre aux agressions saisonnières.

Vous pouvez intégrer dans votre pharmacie des produits immunostimulants ou  modulateurs selon les besoins. Les plus simples et de loin les plus connus : les probiotiques, les extraits de plantes en phytothérapie pour l’immunité, la bonne dose classique de vitamine C, l’huile d’origan, l’ail, l’extrait de thymus, certains minéraux comme le cuivre par exemple sont des atouts.

Ces produits permettront au corps de se défendre plus rapidement, donc d’être en mesure d’éviter les infections ou d’en réduire la fréquence. Vérifiez avec votre thérapeute ou magasin de produits naturels pour plus d’options selon vos besoins.

Sans oublier d’agir sur le système lymphatique. Car la lymphe représente 20 % de l’immunité! Elle est souvent méconnue et oubliée dans l’approche holistique. Ce système régule la nutrition cellulaire et le drainage des toxines endogènes du métabolisme et des toxines exogènes. Il régularise bien des fonctions dans notre corps comme les processus inflammatoires et immunitaires.

De plus, en ces temps d’Halloween, faites attention à la consommation excessive de sucreries tant chez les enfants que les adultes. Le sucre étant un agent diminuant la capacité de la réponse immunitaire (remarquez le nombre d’enfants malades après l’Halloween).

Savez-vous que certains probiotiques sont bénéfiques afin de prévenir les infections récurrentes? En effet, des études cliniques nous démontrent les actions préventives des probiotiques sur les sinusites et les infections pharyngés. Un plus à donner à vos enfants et à vous-même et toutes personnes sensibles aux infections, aux sinusites passagères ou chroniques. Pour cette raison, la prise de probiotiques durant les saisons à risque accru d’infections permet de réduire les chances d’en contracter.

LE NEZ, À LA DOUCHE!

Tout comme chaque partie du corps qui sécrète un liquide, il y a un certain dégoût qui émane de nous. Conditionnement social ou familial, tout est une question de perception, ou bien avec raison, car parfois c’est dégoûtant!

Dans l’hygiène corporelle que nous nous appliquons à donner à notre corps, il est souvent tabou ou répugnant de vouloir s’occuper de son nez! Même d’en parler.

Bon, le nez, il a du poil, du mucus… Notre nez sert à respirer, à sentir. Certaines odeurs détectées par le nez permettent de nous remémorer des souvenirs, de nous faire voyager.

Se rincer le nez comme on se rince dans une douche fait partie de l’hygiène corporelle.

La douche nasale a son lot de bienfaits, mais comme n’importe quoi, pour en voir les résultats, il faut un minimum d’efforts! Dans ce cas, il vous en coûtera de votre temps deux minutes matin et soir. C’est l’usage d’eau saline avec laquelle on rince la cavité nasale pour la nettoyer qui fera la différence positive lors des infections saisonnières.

Pour les personnes sensibles aux allergies et aux infections saisonnières, l’irrigation du nez par la douche nasale permet de prévenir la récurrence et l’aggravation des infections.

N’oubliez pas que même en automne et en hiver, et non pas seulement l’été, nous sommes exposés à des périodes de smog de plus en plus intenses. Pire dans les grands centres urbains, évidemment. Pour cette raison, l’hygiène nasale quotidienne prévient les infections sur ce plan.

En hiver, l’humidificateur dans la chambre ou par un système central doit être intégré pour contrer l’effet asséchant du chauffage. Car le chauffage assèche l’air et la muqueuse nasale par la même occasion. L’ajout d’un diffuseur d’huiles essentielles avec du pin et de l’eucalyptus vous aidera durant la saison hivernale pour prévenir les infections.

Dans certains cas, il sera pertinent de réduire l’inflammation nasale à l’aide d’un anti-inflammatoire de votre choix. Plusieurs options existent en pharmacie et en magasins de produits naturels. Les terrains allergiques, sensibles aux allergènes environnementaux et alimentaires ont cette propension à l’inflammation nasale et à la production de mucus. Si c’est le cas, faites attention à la consommation de produits laitiers qui exacerbent la production de mucus.

De plus, un des avantages non négligeables de la douche nasale, autant pour les petits que les grands, est la prévention de complications d’infections comme le rhume, l’otite et la sinusite qui tourne facilement en bronchite dans certains cas.

Alors pour votre immunité, n’oubliez pas la liste de vos critères à améliorer, et intégrez la douche nasale lors des moments critiques… ceci vous rendra la vie plus agréable et réduira la fréquence des infections.

Bonne santé!