Top 12 des idées pour cuisiner l’ortie à l’année !

Par Nathalie Beaudoin, herboriste-thérapeute, Hta et naturopathe, ND  | FB : Nathalie en Herbe Herboriste |courriel : nathalieenherbe@gmail.com

Lorsque vient le printemps, il n’est pas rare d’entendre à la télévision ou sur les réseaux sociaux que de manger les jeunes pousses d’ortie fraîches, c’est vraiment bon pour la santé ! Mais qu’en est-il lorsque la neige et le froid sont encore au rendez-vous? Autrement que boire des tisanes de feuilles d’ortie séchées, saviez-vous qu’il est possible de cuisiner les feuilles d’ortie même séchées et de bénéficier de ses propriétés à l’année? Voici 12 astuces et idées de recettes pour utiliser l’ortie séchée en cuisine. 

Les bienfaits de l’ortie séchée

Véritable cocktail de nutriments, l’ortie piquante, Urtica dioica, est l’une des plantes les plus intéressantes d’un point de vue nutritionnel. Riche en vitamines du groupe B, en vitamine E, en provitamine A, elle contient six fois plus de vitamine C que l’orange. C’est l’un des végétaux les plus riches en protéines complètes et sa concentration en fer est également très intéressante. Avec sa forte teneur en antioxydants (des flavonoïdes), l’ortie booste aussi nos défenses immunitaires. De plus, elle renferme une forte concentration de potassium, de calcium, de zinc, de magnésium, de manganèse, de silice et aide ainsi à combiner les bonnes associations de nutriments. Cette plante apporte presque tous les nutriments, minéraux et vitamines dont le corps a besoin. Il serait tellement dommage de s’en passer !

Bonifiez vos recettes avec l’ortie séchée

Voici les 12 idées pour utiliser facilement et savoureusement les orties que vous avez amoureusement fait sécher l’été dernier, que vous apprêter peut-être à faire ce printemps ou que vous avez acheté en trop grande quantité à votre magasin d’aliments naturels, chez une productrice ou par le biais de l’herboriste-fabricante ou herboristerie de votre région.

  1. À saupoudrer sur ses plats cuisinés : les orties séchées sont idéales pour être saupoudrées sur les plats, notamment les soupes, les poêlées de légumes, les tartes, les gratins et les céréales (quinoa, riz, sarrasin).
  2. Comme assaisonnement avec d’autres fines herbes. Il suffit de réduire en poudre les feuilles d’ortie séchée dans un robot culinaire (ou autre appareil) et les mélanger avec d’autres herbes et épices séchées : basilic, graines ou feuilles de céleri, feuilles d’aneth, graines de fenouil, ail séché moulu, marjolaine ou origan, oignon granulé, paprika, persil, romarin, sauge, sarriette et thym. Vous pouvez en mettre au moins un quart jusqu’à un tiers dans une recette d’assaisonnement avec sel ou sans sel.
  3. En persillade sur une salade verte ou composée, sur une omelette ou d’autres plats cuisinés. Voici comment procéder : dans un mélangeur ou au mortier, versez 1/3 tasse d’huile d’olive, 5 gousses d’ail hachées, 2 bouquets de persil frisé hachés et 2 c. à soupe d’ortie séchée. Se conserve 1 mois au réfrigérateur.
  4. Pour réaliser des tartinades végétaliennes (à base de noix de cajou et de levure alimentaire), au yogourt et à la mayonnaise maison ou au fromage de chèvre, pour en faire de délicieuses et savoureuses sauces apéritives.
  5. En décoration sur une soupe aux légumes ou sur un potage. 
  6. À introduire dans les bouillons de soupes et les sauces, à infuser au même moment qu’un bouquet garni.  
  7. En infusion et eau aromatisée avec des fruits (citron, mandarine, pamplemousse, fraise, framboise, etc.) et des fleurs (camomille, hibiscus, jasmin, lavande, etc.), ou encore, à infuser avec d’autres herbes aromatiques comme la menthe, le romarin, la sauge et le thym. 
  8. Dans vos recettes de smoothies en intégrant une à deux cuillerées à thé d’ortie séchée par tasse.
  9. Une bonne cuillère à soupe dans une purée de pommes de terre, c’est vraiment délicieux !
  10. En réalisant un risotto aux orties! Il suffit d’ajouter une bonne cuillerée à soupe d’ortie en poudre, vers la fin de la préparation.
  11. À ajouter dans les recettes de muffins et des petits cakes sucrés ou salés.
  12.  Combiner l’ortie avec du chocolat ! Brownies, truffes, petits gâteaux et biscuits aux brisures de chocolat (ajouter l’ortie séchée à la pâte)… presque tous les desserts au chocolat peuvent contenir un peu de cette plante aux mille vertus. 

À vos orties… et si vous décidez de les cueillir au printemps pour ensuite les faire sécher pour en avoir durant toute l’année, n’oubliez pas d’utiliser des gants ! 

Bonne découverte ! 

Sources : nouvellecuisinebio.com et www.doctissimo.fr

Précédent

Pin It on Pinterest

Share This