Par Luce Bertrand, coach spirituelle | www.lucebertrand.com

En utilisant la passion et l’intention, on peut se créer des choses merveilleuses dans notre vie. On communique nos intentions par l’énergie de notre cœur, c’est-à-dire notre passion, et ce processus de création s’associe ensuite à l’attention de notre mental pour que se manifeste concrètement l’objet de notre désir. La création survient effectivement au moment même où la conscience humaine la perçoit, et cet aller-retour du cœur vers le mental se réalise à la vitesse de l’éclair, ce pour quoi la plupart du temps on n’en est pas conscient.

Mais c’est le cœur qui est toujours le créateur et non pas l’intellect, car c’est dans le cœur que se trouve l’inspiration véritable pour tout ce qui nous entoure. Beaucoup de gens pensent que l’inspiration vient de l’intellect, une idée de leur mental. En tant qu’êtres spirituels, nous nous sommes incarnés pour venir réaliser le Plan de notre âme et non pas l’American Dream (maison, enfant, auto, chien, piscine). Ce plan est celui du corps, et il est temps de comprendre l’importance de remettre les commandes à notre cœur. Penser et agir avec le cœur va nous créer une vie radieuse. Mais comment y parvenir concrètement?

Disons d’abord que la conscience humaine comporte le mental supérieur et le mental inférieur. Le premier est le centre de l’inspiration. Il communique directement avec le cœur et avec notre partie divine. C’est en soi un centre de réceptivité. Il éprouve toujours le besoin de comprendre tout ce qui se présente dans notre vie et de trouver les solutions. Par contre, comme la solution véritable provient exclusivement du cœur, il n’y parviendra pas. Il faut donc apprendre à exercer la patience avec ce mental et à le détendre. Le yoga, la méditation et les techniques de respiration aident énormément à y arriver.

La plupart du temps, je suggère de prendre d’abord un recul de quelques situations qu’on veut régler ou décisions qu’on pense devoir prendre surtout quand notre ego (peur) s’en mêle et qu’on ne sait plus où donner de la tête. L’idéal est toujours de remettre le fardeau à son Soi divin et de demander la solution divine avec beaucoup de foi, et le lendemain, de prendre un moment méditatif pour être à l’écoute de la réponse. À cet instant-là, c’est l’énergie du cœur qui va se manifester. On accepte d’arrêter de vouloir faire quelque chose pour simplement être. Être à l’écoute, être centré, être réceptif.

Le cœur, c’est l’Amour et « Un cours en Miracles » nous rappelle qu’il n’y a toujours que deux voies et deux voix : l’Amour (cœur) et l’ego (peur). Ce dernier est le mental inférieur qui n’a pas la conscience de ce qu’on devrait être ou faire dans la vie. Il n’y a que le cœur qui le sait. Il est donc important de pratiquer quotidiennement l’observation de chacune de nos pensées et du bavardage incessant de notre mental ego (peur). Avez-vous réalisé le nombre de fois que votre ego fabrique des scénarios de peur? Par exemple : déclarer qu’on aurait pu se faire tuer si on avait traversé la rue à ce moment-là ou si on avait tourné là alors qu’on ne l’a pas fait avec moult détails sur la tragédie qui ne s’est pas produite.

Une autre méthode efficace pour se reconnecter à notre cœur est simplement de diriger notre attention sur les battements de notre cœur. On peut juste poser deux doigts sur un endroit où le cœur pulse et se laisser fusionner avec ce centre de notre être en disant : « Je suis Amour ». Un retour à la fréquence du cœur nous reconnecte à l’énergie de notre Soi qui pourra ensuite nous guider vers la reconnaissance de notre véritable identité. C’est le vrai symbole de la fête de Pâques en ce mois d’avril qui est en fait la résurrection à ce que nous sommes vraiment.

La plupart du temps, on agit à partir du mental et du jugement, ce qui nous apporte tension et stress. Le moment est venu de réapprendre à penser avec le cœur, ce qui est énergisant, inspirant et libérateur. Tout le monde a expérimenté le bien-être ressenti après une bonne action par exemple. Choisir avec le cœur plutôt qu’avec le mental représente l’action à entreprendre pour sortir de l’amnésie dans laquelle on a sombré en s’incarnant sur cette terre et reconnaître que nous ne sommes pas des corps, mais des êtres d’Amour. Vivre par le cœur nous permet d’être disponible et réceptif à tout ce qui existe dont la passion qui nous revient de naissance.

Nous aurions donc tous avantage à nous mettre sur « pause » de temps en temps, à prendre quelques respirations profondes et à faire silence pour pouvoir entendre les battements de notre cœur. Le cœur est doué de son propre intellect. On parle souvent de l’intelligence du cœur qu’on aurait avantage à développer plutôt que de viser à augmenter notre quotient intellectuel. Le cœur perçoit et enregistre tout ce qui influe sur lui et nous apporte les leçons et les enseignements dont on a besoin. Par exemple, si l’on voit une personne réagir négativement à ce qu’on vient de lui dire, le cœur nous informe automatiquement qu’on a peut-être utilisé une tonalité ou une parole qui relevait de la critique à son endroit. On peut donc s’excuser et corriger et bien sûr aller guérir une blessure en soi.

Observez votre vie et vous aurez tôt fait de constater que toutes les pensées et les actions qui ont été initiées par votre mental ou ego vous ont toutes, à plus ou moins court terme, apporté de la souffrance alors que le cœur (Amour) est le remède à tous les maux.

Date du prochain « Cours en Miracles » : 2 au 5 mai 2019

Détails sur mon site : www.lucebertrand.com | Réservation: 819 714-0226 / 450 689-1149 | coursenmiracles@lucebertrand.com