Par Nathalie Beaudoin, herboriste-thérapeute et naturopathe |               www.nathalieenherbe.com

C’est décidé, vous avez envie d’arrêter de fumer. Mais comment se sevrer sans substituts nicotiniques ou médicaments? Grâce aux médecines naturelles… de l’hypnose à la phytothérapie !

Alimentation saine

Dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré après l’arrêt de la cigarette, on recommande de privilégier certains aliments qui coupent l’envie de fumer, qui diminuent la sensation de faim, permettent de réguler le métabolisme de base et d’éviter les grignotages de compensation. De cette manière, manger durant la journée plusieurs petits repas et collations, c’est-à-dire adopter une alimentation fractionnée riche en fibres et en protéines maigres, peut aider à ne pas prendre de poids après le sevrage du tabac. Une bonne hydratation, la diminution du stress et la pratique d’un sport sont aussi des éléments clés pour stabiliser le poids et les sautes d’humeur possibles.

Quelques recommandations :

  • Manger en abondance fruits et légumes verts;
  • Faire le plein d’antioxydants et de beaucoup de fibres;
  • Cuisiner simplement et maison;
  • Limiter les apports en mauvaises graisses et en sucres simples.

Eau et hydratation

Le cerveau peut avoir de la difficulté à différencier les signaux de faim et de soif. C’est pourquoi il est important de boire de l’eau tout au long de la journée pour rester bien hydraté, soit boire l’équivalent de 1,5 à 2 litres d’eau chaque jour (et plus lors de forte chaleur ou d’activité physique). L’eau et certaines tisanes à base de plantes permettent d’éliminer les toxines, d’éviter de manger sans avoir faim et de maintenir l’organisme hydraté en tout temps. Mais attention, seule l’eau est indispensable ! Les boissons gazeuses, les boissons lactées, le café et les jus de fruits sont à éviter et ne remplacent en aucun cas la consommation d’eau pure. Seules les tisanes et les eaux infusées (à base de fruits ou de plantes fraîches) peuvent être intégrées à cette consommation d’eau quotidienne.

Plantes et suppléments

Pour compléter un sevrage lors de l’arrêt du tabac, certains phytothérapeutes ou naturopathes vous proposeront des solutions à base de plantes médicinales et de suppléments alimentaires. Par exemple, chez Les Produits Mathias, une herboristerie à Carignan sur la Rive-Sud de Montréal (et possibilité de commander par téléphone), on propose un protocole de 21 jours qui comprend quatre produits :

  • La Tisane Anti-Tabac, des plantes qui aident à  expulser les toxines de votre corps;
  • Les capsules de gomme de sapin clair décongestionnent et aident à dégager les bronches;
  • L’ascorbate de calcium est un supplément antistress, énergisant et riche en vitamine C;
  • Les bains au sel d’Epsom permettant à votre corps d’extraire les toxines par les pores de la peau.

Bain au sel d’Epsom

En effet, prendre un bain avec au sel d’Epsom, aussi appelé sulfate de magnésium, est une excellente manière de profiter de plusieurs bienfaits d’une façon plutôt agréable. En effet, il suffit de rajouter ½ tasse de sel d’Epsom à l’eau de votre bain et de rester dans la baignoire 20 minutes. Cela permettra à votre corps d’extraire les toxines par les pores de la peau. Faire ce traitement pendant 21 jours tous les jours ou au moins trois à quatre fois par semaine sera aussi bénéfique pour relâcher la tension, soulager les muscles douloureux et adoucir les peaux sèches ou abîmées.

Activité physique

Dans le cadre du régime après arrêt du tabac, on recommande de pratiquer régulièrement un sport adapté à ses capacités et d’intégrer, si possible, des exercices de musculation afin d’augmenter la masse musculaire pour accélérer naturellement son métabolisme de base.

Pour augmenter le métabolisme de base en douceur, vous pouvez :

  • Marcher 30 minutes quotidiennement, à l’heure du dîner par exemple;
  • Privilégier les escaliers plutôt que l’ascenseur ou les escaliers mécaniques;
  • Descendre un arrêt de transport avant votre arrêt habituel et poursuivre en marchant;
  • Faire une promenade à vélo la fin de semaine;
  • Si possible, vous rendre au travail à pied ou à bicyclette au lieu prendre la voiture;
  • Organiser des randonnées entre amis dans de beaux paysages.

Arrêter de fumer grâce aux méthodes naturelles, c’est possible !

L’hypnose est une technique efficace dans la prise en charge médicale de l’arrêt du tabac. Le patient, longtemps immobilisé par cette dépendance, prend enfin sa décision. Il perçoit la cigarette comme inutile, étrangère ou comme un bourreau dont il est la victime. La motivation de l’arrêt tabagique doit être personnelle. Si le sujet est poussé à l’arrêt du tabac par son entourage familial ou professionnel, alors, l’échec est probable.

Pour passer le cap difficile du sevrage, l’homéopathie est intéressante, car elle occasionne peu d’effets secondaires et agit sur l’envie de tabac et l’anxiété. Elle limite aussi les petits creux. Certains remèdes sont aussi un soutien efficace quand ils sont pris à raison de trois granules deux à trois fois par jour pendant un à deux mois. 

Et pour avoir une action dans le cadre de l’arrêt de la cigarette, les essences aromatiques, dites aussi huiles essentielles (HE) peuvent être prises par voie orale et utilisées dans un diffuseur. C’est pourquoi il est vivement déconseillé de faire ses mélanges soi-même afin d’éviter toute contre-indication ou tout effet secondaire. C’est l’aromathérapeute qui suggérera des préparations spécifiques ou préparées dans une boutique spécialisée.

D’autres solutions à votre portée

Pour mettre toutes les chances de votre côté et pour en finir une fois pour toutes, n’hésitez pas à communiquer avec un thérapeute dont l’approche vous intéresse (auriculothérapeute, acupuncteur, sophrologue, etc.), ça ne peut que vous aider et vous apporter du bien !

Sources :

Association française pour l’étude de l’hypnose médicale

Les Produits Mathias

Passeport Santé

SantéMagazine.fr