Par Marie-Christine Trépanier, journaliste

Le jicama fait partie des légumes « tendance » de 2019. Il s’agit d’un légume racine bulbeux, originaire de la péninsule mexicaine. Ce petit tubercule, encore peu connu chez nous, est cultivé dans les climats chauds d’Amérique Centrale, dans les Caraïbes, la cordillère des Andes et en Asie du Sud. On dit que les Aztèques utilisaient ses graines comme médicament. Au Mexique, on en vend à tous les coins de rue!

DES SIMILITUDES AVEC LE NAVET

Le jicama possède une texture similaire à celle du navet, mais sa saveur est proche de la pomme. On le surnomme la « châtaigne d’eau mexicaine » ou « le haricot igname mexicain », sans doute à cause de sa chair blanche, ferme et croquante. Sa peau est épaisse et dure.  

Taillé en cubes ou en juliennes, le jicama est délicieux dans les salades, les soupes et sautés à la poêle. On peut aussi le combiner à d’autres fruits et légumes tels que les oranges, les pommes, les carottes, les oignons afin de mettre en valeur sa saveur douce et sa texture amidonnée. Vous pouvez aussi l’intégrer à vos rouleaux de printemps.

Il se consomme cru ou cuit. Cuit, il peut très bien remplacer la pomme de terre dans vos plats. Il est important de consommer uniquement la racine puisque les autres parties peuvent être toxiques.  

Les Mexicains adorent consommer leur jicama coupé en tranches, saupoudré de poudre de chili, de sel et arrosé de jus de citron vert.  

LES VERTUS SANTÉ DU JICAMA

Faible en calories, le jicama est riche en oligofructose, une inuline qui contribue à la santé des os et améliore l’absorption du calcium, protégeant ainsi de l’ostéoporose. De plus, l’inuline joue un rôle de prébiotique dans l’intestin, favorisant le développement des « bonnes » bactéries pour le maintien d’un côlon en santé et d’un bon système immunitaire.  

Une étude publiée dans le British Journal of Nutrition en 2005 a démontré que les aliments contenant de l’inuline (comme le jicama), diminuent le risque de cancer du côlon. Les scientifiques ont conclu que les fructanes de type inuline pouvaient réduire l’incidence du cancer colorectal lorsqu’elles sont fournies aux premiers stades de développement du cancer.  

Par ailleurs, le jicama est riche en amidon. Il est une excellente source de fibres, de vitamines C et de potassium. Il contient également plusieurs vitamines du groupe B, du magnésium, du cuivre, du fer et du manganèse.  

Un légume à découvrir cette année pour donner une note mexicaine à vos plats!