Par Marie-Christine Trépanier, journaliste

Avec toutes les belles couleurs que nous offre la saison automnale, le temps est tout à fait indiqué pour s’initier à la chromothérapie. D’autant plus qu’avec le temps gris de novembre qui arrivera bientôt, la thérapie par les couleurs pourra nous aider à maintenir la « luminosité » dans notre quotidien.

Les couleurs sont omniprésentes dans notre environnement, et nous ne réalisons pas toujours à quel point elles ont des effets positifs sur notre corps, nos émotions et notre mental. Elles possèdent des vertus à la fois énergisantes et apaisantes et, tout comme la lumière, elles peuvent améliorer notre quotidien. D’ailleurs, les couleurs sont utilisées depuis fort longtemps dans les médecines traditionnelles chinoise et indienne. Aussi, dans l’Antiquité, les Grecs et les Égyptiens construisaient des temples de lumière et de couleurs.

HARMONISER SA VIE AVEC L’AIDE DES COULEURS

La chromothérapie est une méthode d’harmonisation par les couleurs qui a pour principe que chacune des couleurs possède des vibrations et des rythmes qui lui correspondent. À l’image d’un arc-en-ciel, la lumière se décompose en sept couleurs fondamentales : le rouge, l’orange, le jaune, le vert, le bleu, l’indigo et le violet. En fait, c’est à partir de diverses interactions de la lumière que les couleurs voient le jour et agissent sur notre santé physique et psychique. Chaque couleur possèderait des propriétés curatives en fonction de son degré de chaleur.

L’art de la chromothérapie permet d’utiliser les couleurs pour calmer, harmoniser et rééquilibrer le corps et l’esprit. Les couleurs peuvent être utilisées pour traiter la douleur, les états dépressifs et les chocs traumatiques. Qu’elle soit chaude ou froide, chaque couleur apporte ses bienfaits.

D’une part, les couleurs chaudes sont synonymes d’énergie. Le rouge augmente la vitalité, l’orange est tonifiant alors que le jaune est stimulant. Ce sont donc des couleurs qui sont tout indiquées dans la cuisine et la salle à manger.

D’autre part, les couleurs froides possèdent des vertus apaisantes et calmantes. Par exemple, le bleu procure sérénité et quiétude, le turquoise est relaxant, l’indigo stimule l’intuition alors que le violet favorise l’inspiration.  Le violet est souvent associé à la spiritualité. Ce sont donc des couleurs tout à fait agréables pour les chambres à coucher. Pour sa part, le vert est une couleur stabilisante souvent choisie pour décorer un salon ou un bureau.

LES BIENFAITS DES COULEURS SUR NOTRE SANTÉ

Chacune des couleurs correspond à différentes parties du corps humain. Voici donc les bienfaits sur l’organisme des principales couleurs utilisées le plus fréquemment :

Le rouge et la vivacité

Le rouge est une couleur très vive associée à l’amour, mais aussi à l’agressivité et la colère. Ne dit-on pas : « Être rouge de colère »? Son usage doit donc être bien approprié. Le rouge énergise le corps et l’esprit. Il stimule le système sanguin. Et n’oublions pas qu’il est aussi aphrodisiaque!

L’orange et la tonicité

La couleur orange serait efficace pour soulager les douleurs musculaires, lombaires et arthritiques. Elle est aussi recommandée dans les cas d’asthme et d’allergies. Elle aurait aussi des bienfaits pour la glande thyroïde et pour éliminer le surplus de gras. C’est une couleur éclatante qui tonifie et aide à conserver sa jeunesse.

Le jaune et la lumière

Le jaune, couleur du soleil, est aussi une couleur énergisante et stimulante qui agit surtout sur les systèmes digestif et nerveux. Elle motive, facilite la communication, procure une meilleure concentration et de l’imagination. Il va sans dire que le jaune est idéal pour les personnes déprimées qui ont besoin de lumière et de soleil dans leurs vies.

Le vert et la guérison

Le vert est depuis longtemps associé à la guérison et l’harmonie.  Il est la couleur de la renaissance et de la stabilité. On l’utilise notamment dans les cas de stress intense et d’épuisement.

Le bleu et le calme

Le bleu est la couleur du calme, de la sérénité et de la paix. Pas étonnant que plusieurs chambres soient teintées de bleu. C’est la couleur utilisée pour soulager les crises d’anxiété. Elle possède un effet hypotenseur et antispasmodique.

L’indigo et l’intuition 

Avec ses propriétés anesthésiantes, la couleur indigo soulage la douleur des rhumatismes sévères, des maux de tête et des rages de dents. Elle favorise également le développement de l’intuition.

Le violet et la purification 

Le violet procure de nombreux bienfaits. Il est un purificateur sanguin qui élimine les toxines et désengorge le foie. Par ailleurs, il stimule la rate et le système immunitaire et combat l’insomnie. Sur le plan émotionnel, il calme la colère et éveille l’inspiration.

Le rose et l’optimisme

Avec son optimisme et sa douceur, le rose calme le stress, l’inquiétude et, bien entendu, la tendance au pessimisme. Ne dit-on pas : « Voir la vie en rose » ?

Le blanc et la pureté 

À travers les temps, le blanc immaculé a toujours été un symbole de pureté. On dit qu’il aurait des propriétés bactéricides. D’ailleurs, les hôpitaux choisissent le blanc pour la sensation de propreté qu’il procure. Le blanc rend plus productif et actif, puis il stimule l’intellect.

Le noir et le repos

Le noir amène le corps à se reposer et ainsi à faciliter le sommeil. Attention! Sur une longue période, le noir peut aussi conduire à un état dépressif! N’oublions pas que le noir symbolise aussi la mort, la tristesse et le deuil. Donc, à utiliser avec réserve.

COMMENT UTILISER LES COULEURS?

D’abord, en chromothérapie, on peut utiliser des rayons lumineux orientés sur la partie souffrante de la personne. Mais l’une des façons de profiter des bienfaits de la chromothérapie est tout simplement de porter des vêtements aux couleurs bienfaisantes pour nous. Les couleurs de nos vêtements peuvent exercer un effet sur nos émotions, nos états d’âme. Bien que la couleur des vêtements soit d’une moindre intensité qu’une lampe de chromothérapie, il n’en demeure pas moins qu’elle agit. Idéalement, les tissus des vêtements doivent être de fibres naturelles (coton, lin, soie, laine, etc.) et les couleurs provenir de sources naturelles (teintures végétales ou minérales) afin d’éviter les interférences électromagnétiques.

Enfin, les techniques de visualisation et de respiration des couleurs peuvent aussi être efficaces. Bien assis confortablement et en état de relaxation, vous inspirez un courant d’air coloré de la couleur dont vous avez besoin. Vous imaginez que cette couleur envahit tout votre corps ou un organe en particulier. Puis, vous expirez tout doucement afin de libérer le corps de ses tensions. Durant l’exercice, il est important de vous imprégner de pensées positives et purificatrices.

LA CHROMOTHÉRAPIE ET LA MALADIE DE PARKINSON

En France, le Dr Christian Agrapart qui dirige le CEREC (Centre européen d’études et de recherches sur l’énergie et la couleur) a fait des découvertes importantes avec l’utilisation de faisceaux lumineux, notamment pour le traitement de la maladie de Parkinson. En effet, pendant des séances de chromothérapie, des symptômes de la maladie de Parkinson disparaissaient. Puis, après la séance, ils s’éteignaient pour réapparaître ensuite après quelques jours. Chez d’autres patients, l’évolution de la maladie serait freinée.

Sa technique consiste à irradier des points ciblés du corps par des rayonnements lumineux colorés. En fait, une lumière blanche est projetée à travers des filtres qui émettent des longueurs d’ondes lumineuses précises.

Au cours de ces recherches, le Dr Agrapart a constaté qu’en projetant une couleur rouge sur le crâne d’une souris atteinte au cerveau, l’activité cérébrale reprenait presque normalement. Des recherches qui donnent donc beaucoup d’espoir pour les personnes atteintes de cette terrible maladie.  À suivre…

Les informations fournies dans cet article ne peuvent remplacer des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement.