Par Guylaine Campion, ND et journaliste

Le temps des fêtes, ce sont les tables bien garnies, les copieux repas bien arrosés et une abondance de gourmandises et de plaisirs! Les tentations sont nombreuses et souvent, les excès peuvent donner lieu à des lendemains de veille plutôt pénibles!

Voici quelques trucs et remèdes naturels pour alléger la gueule de bois et les troubles digestifs qui peuvent survenir durant cette période de festivités.

LA FAMEUSE GUEULE DE BOIS

Au lendemain d’une soirée bien arrosée, vous pouvez vous lever avec une terrible gueule de bois ! Ce syndrome dont le terme médical est « veisalgie » ressemble beaucoup aux symptômes ressentis par les alcooliques en sevrage d’alcool. Il peut survenir même à la suite d’une consommation relativement modeste de boisson alcoolique.

La consommation d’environ 1,5 g d’alcool par kilogramme de poids corporel (de 3 à 5 consommations pour une personne de 60 kg et de 5 à 6 pour une personne de 80 kg) conduit quasi invariablement à une veisalgie plus ou moins prononcée. Les symptômes apparaissent plusieurs heures après la consommation d’alcool : mal de tête, les nausées, la diarrhée, une perte de l’appétit, des tremblements et de la fatigue.

Par ailleurs, la veisalgie est souvent accompagnée de tachycardie (emballement du rythme cardiaque), d’orthostasie (chute de la tension artérielle au moment du lever), de déficiences cognitives et de la confusion visuelle et spatiale. Même s’il n’y a plus d’alcool dans son sang, la personne a les facultés affaiblies sur les plans physique et psychique.

QUE SE PASSE-T-IL DANS L’ORGANISME?

L’alcool est transformé par le foie en divers composés chimiques, et cette digestion exige un énorme effort pour cet organe. Durant l’intoxication alcoolique et la veisalgie qui suit, l’organisme subit une acidose et le corps a plus de difficultés à maintenir son équilibre acidobasique. D’où l’importance d’éviter la consommation d’aliments acidifiants et d’opter pour des hydrates de carbone plutôt alcalinisants.

Alors qu’il a de la difficulté à digérer l’alcool, l’organisme souffre de déshydratation. Voilà pourquoi il est fortement suggéré de boire beaucoup d’eau dans les heures suivant la consommation d’alcool. Afin de contrer les effets de la déshydratation, il est recommandé de prendre des sels minéraux dans le but de remplacer les électrolytes perdus et rétablir l’équilibre dans le corps. Attention : la caféine cause aussi la déshydratation.

Notons que certaines substances peuvent contribuer aux divers symptômes associés à la gueule de bois.  Elles sont plus nombreuses dans les boissons alcooliques colorées (vin rouge cognac, whisky, rhum ambré ou brun, etc.) que dans celles qui sont claires (vin blanc, vodka, rhum blanc, etc.).

De plus, le fait de passer de longs moments dans un endroit bruyant, enfumé avec un éclairage clignotant peut aggraver les symptômes.

QUELQUES TRUCS POUR ÉVITER LA GUEULE DE BOIS

Si vous prévoyez consommer de l’alcool, buvez lentement tout le long de la fête et limitez-vous à une consommation d’alcool à l’heure. Buvez de l’eau, un jus ou une boisson non alcoolisée entre chaque verre d’alcool. À votre retour à la maison, n’oubliez pas de boire deux grands verres d’eau avant d’aller au lit. L’eau purifie l’organisme.

Prenez des pauses pour manger, mais évitez les aliments trop salés. Tenez-vous-en à un seul type d’alcool tout le long de la soirée et ne faites pas de mélanges. Évitez les boissons alcooliques pétillantes et les cocktails qui renferment du soda ou une boisson gazeuse, car les petites bulles augmentent les effets de l’alcool.

On dit que la plante chardon-Marie pourrait accélérer l’élimination de l’alcool. En effet, le chardon-Marie contient de la silymarine, une substance qui stimule le foie et contribue à le régénérer lorsqu’il subit un stress toxique.

Parmi les autres plantes-amies du foie, l’artichaut est souvent recommandé pour traiter les effets de la surconsommation d’alcool. De plus, il aide à soulager les problèmes digestifs, l’augmentation de la production de la bile et la réduction du taux de cholestérol sanguin.

Les tisanes au gingembre et à la camomille peuvent aussi être de bon recours pour les lendemains de veille trop pénibles! La vitamine C pourrait également accélérer l’élimination de l’alcool, selon des résultats d’essais préliminaires.

Le miel consommé en même temps que l’alcool peut aussi accélérer son processus d’élimination dans le sang et atténuer les pointes d’alcoolémie sanguine. Dans un essai clinique réalisé au Nigeria et auquel ont participé une cinquantaine de jeunes hommes, la consommation de miel en même temps que l’alcool aurait eu pour effet d’accélérer d’environ 30% l’élimination de l’alcool et de réduire d’autant la pointe d’alcoolémie au moment de l’intoxication alcoolique.

DES TRUCS POUR CONTRER LES EXCÈS DE TABLE!

Outre l’alcool, il y a aussi les excès de table qui peuvent rendre nos lendemains de veille difficiles. Il faut absolument mettre le système digestif au repos. Malmené, il a besoin de refaire ses forces. Il préférera des repas légers faits de légumes cuits à la vapeur, de riz nature et de fruits doux. Prenez de petites portions.

Préparez-vous un jus maison avec un mélange de carottes, betteraves et concombres. Il s’agit d’une combinaison de légumes parfaite pour aider un foie engorgé et intoxiqué. Ce mélange est idéal pour nettoyer foie et reins.

Pour les brûlures d’estomac, optez pour la réglisse qui soigne miraculeusement les irritations gastriques.  Elle forme un mucus sur la paroi de l’estomac et le protège contre l’acidité. De plus, la réglisse possède des effets protecteurs sur le foie. À votre magasin de produits naturels préféré, vous trouverez des comprimés de réglisse déglycyrrhizinée que vous pouvez croquer avant le repas.

Pour les problèmes de ballonnements, une tisane de fenouil est tout indiquée après le réveillon et les jours suivants. De son côté, la camomille allemande aide à éliminer la sensation de lourdeur au niveau du système digestif et à lutter contre les irritations gastriques.

Le gingembre est surtout reconnu pour soulager les nausées.  Il calme les crampes du tube digestif, les coliques, les gaz intestinaux et les ballonnements. Quoi de mieux qu’une tasse d’eau chaude avec du jus de citron à jeun le matin pour désengorger le foie? Ce remède de grand-mère fait des merveilles pour nettoyer un foie surchargé.

Enfin, si par malheur, vous souffrez d’une intoxication alimentaire ou de gastro-entérite au lendemain du réveillon, pensez au charbon activé! C’est un incontournable de notre trousse naturelle de secours. Il absorbe les toxines et élimine les substances indésirables tout en rééquilibrant la flore intestinale.

En terminant, en cette période des fêtes, n’oubliez surtout pas que la modération a bien meilleur goût!

Les femmes enceintes ou qui allaitent, les enfants, les personnes qui prennent des médicaments ou qui souffrent de maladies graves ou d’allergies devraient consulter un spécialiste en santé naturelle avant d’utiliser les plantes médicinales.  

Les informations fournies dans cet article ne peuvent remplacer des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement.