Par Guylaine Campion, ND et journaliste

DES STATISTIQUES ALARMANTES

Tous les jours, à travers le monde, des milliers de personnes meurent du cancer. On connaît tous parmi nos proches des gens qui ont succombé à cette terrible maladie. Selon l’OMS (Organisation mondiale de la Santé), le cancer est la deuxième cause de mortalité dans le monde. Cette maladie est responsable d’environ 9,6 millions de décès en 2018. À l’échelle mondiale, environ un décès sur 6 est dû au cancer.

Au Canada, selon les Statistiques canadiennes sur le cancer 2018, on estime qu’environ un Canadien sur deux aura un cancer au cours de sa vie et qu’un sur quatre en mourra. Au Québec (toujours selon les Statistiques canadiennes sur le cancer), en 2017, quelque 21 800 personnes ont été emportées par un cancer et 53 200 nouveaux cas ont été diagnostiqués.

Chez les hommes, le cancer de la prostate est le type de cancer le plus souvent diagnostiqué, mais c’est le cancer du poumon qui est la principale cause de mortalité par cancer. Chez les femmes, c’est le cancer du sein qui est le type de cancer le plus souvent diagnostiqué, mais c’est le cancer du poumon qui est la principale cause de décès.  

QUELS SONT LES FACTEURS DE RISQUE?

Plusieurs facteurs peuvent accélérer ou engendrer l’apparition d’un cancer. D’ailleurs, il semble bien que souvent ce soit un ensemble de facteurs de risque qui conduisent à un cancer. L’âge est un facteur important, mais aussi les habitudes de vie dont essentiellement le tabagisme et l’alimentation. L’exposition à des substances cancérigènes présentes dans l’environnement (pollution de l’air, substances toxiques, pesticides, etc.) augmente aussi le risque de cancer. Puis, les facteurs héréditaires seraient responsables de 5% à 15% des cas.  

On peut ajouter également la consommation d’alcool, et l’inactivité physique, et dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, certaines infections chroniques telles que l’hépatite B et C et le VIH.

COMMENT SE PROTÉGER NATURELLEMENT CONTRE LE CANCER

En évitant les facteurs de risque, en ayant une alimentation saine et de bonnes habitudes de vie, on peut s’aider à se protéger contre le cancer.  

Chacun d’entre nous a un énorme pouvoir sur sa santé. Mais il faut être conscient que beaucoup d’habitudes ou comportements considérés comme « normaux » dans notre société favorisent l’augmentation de la charge toxique dans notre corps et conséquemment augmentent les risques de cancer.   

Bien entendu, nous ne pouvons pas éviter totalement certaines choses, par exemple, les perturbateurs endocriniens, mais nous pouvons en limiter notre exposition.

Voici quelques conseils qui diminueront les risques :  

  • Éliminez les aliments transformés, la malbouffe, le sucre raffiné;
  • N’utilisez pas le micro-ondes;
  • Évitez l’eau du robinet et celle provenant des bouteilles de plastique;
  • Arrêtez la consommation de drogues, d’alcool;
  • Ne fumez pas;
  • Bannissez les produits d’hygiène ou de beauté pour le visage, le corps ou les cheveux qui contiennent des ingrédients chimiques;
  • Éliminez de votre vie les relations toxiques;
  • Diminuez les émotions négatives, le stress, l’épuisement et le manque de sommeil;
  • Tenez-vous loin des radiations électromagnétiques émanant des téléphones cellulaires et des connexions internet sans fil;
  • Limitez au nécessaire les radiographies (rayons X) et toute autre procédure nécessitant des radiations ionisantes;
  • Éloignez-vous des environnements pollués.
  • Choisissez des aliments biologiques;
  • Mangez beaucoup de fruits et de légumes;
  • Consommez des aliments anticancer : chou, brocoli, ail, oignon, poissons gras, petits fruits, chocolat noir, thé vert, curcuma;
  • Mettez davantage de légumes verts au menu;
  • Buvez de l’eau filtrée;
  • Utilisez des produits de soins d’hygiène et cosmétiques naturels et biologiques;
  • Optez pour des produits de nettoyage écologiques;
  • Pratiquez des activités telles que le yoga ou le tai-chi;
  • Faites du sport, bougez;
  • Assurez-vous d’un sommeil réparateur;
  • Profitez de l’air pur de la campagne aussi souvent que possible;
  • Méditez;
  • Riez;
  • Entretenez des relations saines avec votre entourage.

Les informations fournies dans cet article ne peuvent remplacer des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement.