Par Marie-Christine Trépanier, journaliste

Beaucoup de gens se plaignent du nerf sciatique qui provoque une douleur persistante et qui irradie tout le long de la jambe.  

Dans un premier temps, pour bien le situer, le nerf sciatique prend son origine dans la région lombaire et plus précisément au niveau de la quatrième et de la cinquième racine nerveuse lombaire de même que la première racine nerveuse sacrée. Il descend ensuite au milieu de la fesse, puis il continue son chemin à la face postérieure de la cuisse jusqu’au genou. Par la suite, il se divise en deux branches : l’une qui descend à la face postérieure de la jambe jusqu’en dessous du pied et l’autre qui se dirige vers l’extérieur du genou et qui passe à la face antéro-externe de la jambe jusque sur le dessus et le côté du pied.  

Lorsqu’il est irrité, il déclenche une douleur qui peut irradier tout le long de son trajet.  

QUELLE EST LA CAUSE?

La névralgie sciatique est le signe que le nerf sciatique est irrité. Cette névralgie peut être attribuable à une hernie discale (la cause la plus fréquente), mais aussi à l’inflammation du piriforme (muscle du bassin), à une mauvaise posture, un faux mouvement, une chute, un accident de voiture ou toute autre situation qui entraîne un coup au dos, et même de l’arthrose. Elle peut aussi être associée à une lombalgie chronique.

Dans les cas d’hernie discale, si la personne ressent une perte de sensation dans la jambe ou une perte de force dans le pied, mieux vaut consulter un médecin afin d’examiner la condition réelle et prodiguer les soins appropriés. Cependant, lorsque le nerf est seulement irrité au niveau de la région lombaire, la douleur peut être traitée de manière efficace en ostéopathie.  

QUELS SONT LES SYMPTÔMES?

Parmi les symptômes d’une névralgie sciatique, on retrouve :

  • Une douleur intense dans le bas du dos ou dans une fesse qui irradie vers la cuisse, le mollet et le pied;  
  • La douleur peut être telle une décharge électrique ou être légère mais constante;
  • La douleur est accentuée en position assise, mais soulagée en position couchée;
  • Des fourmillements;
  • Un engourdissement;
  • Une faiblesse musculaire dans certaines parties de la jambe et du pied;
  • Les symptômes de la névralgie sciatique peuvent se résorber dans moins d’un mois, cependant, ils peuvent réapparaître.  

Les personnes souffrant d’arthrose ou de certaines formes d’arthrite sont plus à risque d’en souffrir de même que les femmes enceintes.

Par ailleurs, certains facteurs peuvent accentuer le risque d’en souffrir, par exemple : pratiquer un sport ou effectuer un travail qui oblige à lever souvent de lourdes charges, se courber ou se torsionner, demeurer en position assise durant plusieurs heures, le manque d’exercice, un excès de poids, une mauvaise posture ou des muscles abdominaux faibles.  

COMMENT LA PRÉVENIR?

On peut prévenir l’apparition de la névralgie sciatique en appliquant les mesures suivantes :

  • Faire régulièrement de l’exercice physique;
  • La marche et la natation sont excellentes pour renforcer les muscles du bas du dos;
  • Adopter une bonne posture : dos bien droit et épaules vers l’arrière;
  • En position assise pendant de longues heures, ne pas oublier de s’accorder des périodes de repos afin de se dégourdir, de bouger, de s’étirer et de changer de position;
  • Ne pas s’incliner le torse vers l’avant pour soulever un objet lourd, plutôt s’accroupir en fléchissant les genoux et maintenir le dos bien droit, se relever en tenant l’objet près du corps;
  • Dormir sur le côté avec un oreiller entre les genoux et sous la tête;
  • Éviter les mouvements de torsion.

En cas de névralgie sciatique, restez actif, mais modérément, ainsi, vous favoriserez la guérison.

Vous pouvez appliquer du froid durant une dizaine de minutes sur la région douloureuse au cours des 48 premières heures avec un sac de glace enveloppé dans une serviette. Répétez l’application toutes les deux heures ou au besoin. Par la suite, la chaleur peut être bénéfique.

Habituellement, la névralgie sciatique se soigne en quelques semaines. Chez les femmes enceintes, elle disparaît après l’accouchement.

DES SOINS APPROPRIÉS : OSTÉOPATHIE, KINÉSITHÉRAPIE PLANTES ET HUILES ESSENTIELLES

Une consultation en ostéopathie peut être très bénéfique. En effet, un bon ostéopathe pourra vous replacer le nerf sciatique en quelques manœuvres. Il pourra aussi vous suggérer des exercices et étirements afin de corriger votre posture, renforcer les muscles de votre dos et améliorer la flexibilité.

Par ailleurs, la kinésithérapie a pour objectifs de décontracter les tensions musculaires (massages, étirements), d’apprendre à la personne atteinte à effectuer des mouvements adaptés pour ne pas aggraver la douleur et aussi de renforcer les muscles affaiblis.

L’acupuncture est une autre approche complémentaire fort intéressante pour traiter la douleur reliée à la névralgie sciatique.

L’utilisation des plantes médicinales et des huiles essentielles peut être un bon complément à vos traitements ostéopathiques. Parmi celles-ci, l’huile essentielle de menthe poivrée appliquée localement soulage la névralgie. D’ailleurs, la Commission E allemande reconnaît son utilisation. Frictionnez la partie atteinte avec un mélange de deux à trois gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée et d’une huile végétale, par exemple, l’huile d’arnica. Répétez au besoin.

Une autre plante précieuse est l’arnica montana. Cette petite fleur des montagnes est excellente pour soulager les douleurs comme celle de la névralgie sciatique. Elle est aussi anti-inflammatoire. Vous pouvez l’appliquer en crème ou en gel.

L’utilisation du millepertuis pour le soulagement des névralgies ne date pas d’hier! En effet, son usage remonte au temps des Grecs anciens. Vous pouvez appliquer localement de l’huile de millepertuis d’une à trois fois par jour.

D’autre part, vous pouvez diluer de l’huile essentielle de sapin baumier dans une huile végétale et masser la zone douloureuse. Depuis longtemps, le sapin baumier est apprécié dans les cas d’arthrite, arthrose, sciatique, lumbago, rhumatismes, raideurs, tendinite, douleurs articulaires et musculaires. D’ailleurs, les Amérindiens qui connaissaient tous les secrets de la forêt ont initié les colons français aux multiples usages qu’ils faisaient de la gomme de sapin.  

Enfin, la pratique du yoga serait tout indiquée pour prévenir et traitement la névralgie sciatique. Le yoga fortifie le dos, assouplit le corps et réduit les tensions nerveuses et le stress.

Les informations fournies dans cet article ne peuvent remplacer des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement.