Par Marie-Christine Trépanier, journaliste

Manger régulièrement des légumes verts pourrait aider à retarder d’une dizaine d’années le déclin des capacités mentales et de la mémoire. C’est ce qu’affirme une étude publiée dans la revue médicale de l’American Academy of Neurology. « Ajouter une portion de légumes verts dans les repas quotidiennement pourrait être une façon simple d’aider à préserver une bonne santé cérébrale en vieillissant », explique Martha Clare Morris, principale auteure de cette étude et épidémiologiste et experte en nutrition au Centre médical universitaire de Rush à Chicago.

Les participants de l’étude au nombre de 960 étaient âgés de 81 ans en moyenne et ne présentaient aucun signe de démence. Selon les résultats, les participants qui consommaient au moins une portion de légumes verts quotidiennement avaient un déclin plus lent de leurs capacités cognitives et de mémorisation que ceux qui en mangeaient rarement ou jamais. De plus, selon les chercheurs, les personnes qui consommaient des légumes verts (épinards, choux frisés, choux verts ou laitue) régulièrement étaient, au niveau cognitif, onze ans plus jeunes.

« Les résultats de cette étude ne prouvent pas que la consommation régulière de légumes verts ralentit le vieillissement cérébral mais ils montrent une corrélation », explique Martha Clare Morris.  « On ne peut pas non plus exclure d’autres facteurs possibles », conclut-elle.

Source : Agence France Presse