Par Manon Chabot, enseignante et naturopathe

Dans un pays comme le nôtre, nous entrons dans une période où les coups de froid s’avèrent parfois inévitables. La menace de rhume, grippe, bronchite, sinusite peut toujours peser sur nous. Il faut tout d’abord penser à renforcer notre système immunitaire par une alimentation adéquate et pour certains, se faire soutenir par de la supplémentation. L’organisme pourra alors mieux se protéger. Ce sera plus difficile s’il se trouve affecté par certaines carences.

 

Au niveau alimentaire, se souvenir que :

La vitamine A est anti-infectieuse (abricot, pak choi, brocoli, cantaloup, carotte, kale)

La vitamine C fortifie les globules blancs (brocoli, chou de bruxelles, cantaloup, persil, mangue, chou-fleur, poivron rouge).

La vitamine E joue un rôle au niveau de l’oxygénation (amandes, noisettes, graines de tournesol, avocat, jaune d’œuf).

Le magnésium  renforce l’immunité et fortifie les globules blancs (soya, fèves rouges, brocoli, banane, haricots verts, carotte, céleri, chou-fleur).

La silice agit sur le système de défense (ail, soit une à deux gousses par jour, ortie, prêle, riz sauvage).

Zinc (graines de citrouille, bœuf, crabe, agneau, dinde).

Le thé vert, pour sa théanine qui renforce le système immunitaire.

 

En supplémentation

La vitamine D en supplémentation diminue le nombre d’infections virales.  De 2000 ui à 4000 ui en doses quotidiennes.

La vitamine C, 2000 mg par jour en doses séparées.

 

En traitement

Un extrait d’échinacée dès les premiers symptômes pour réduire la durée et l’intensité de l’infection.

L’huile d’origan et sa molécule, le carvacrol, qui est un antibactérien et un antiviral.

La baie de sureau pour son effet antiviral.

L’huile essentielle d’eucalyptus.

Le système respiratoire est directement relié à l’assimilation effectuée au niveau du système digestif. Il faut aussi une élimination intestinale quotidienne et il est primordial d’éviter le plus possible les aliments formateurs de mucus. Un ajout de probiotique contribue à renforcer le système immunitaire.

 

Aliments formateurs de mucus

Céréales (surtout le blé et l’avoine) et farineux, produits laitiers, légumineuses, sucre, noix (surtout beurre d’arachides). Le millet et le tapioca sont beaucoup moins formateurs de mucus.