Par Michel Turbide, professeur, auteur et conférencier en aromathérapie | http://sante-arome.com

La « cellulite » est un terme médical qui signifie inflammation de la cellule. Mais le terme populaire de cellulite désigne un tissu graisseux qui déforme la peau et génère une apparence de pelure d’orange. Les cellules adipeuses grossissent sous le derme, ces compartiments deviennent gonflés et produisent une allure gaufrée. Ce dépôt comprime les vaisseaux sanguins, lymphatiques et nuit à la circulation. La cellulite est constituée de gras en majorité de triglycérides représentant 85 % du tissu gras, 10 % d’eau et 5 % de matières sèches non lipidiques. Une alimentation riche en gras, amidon et sucre participe à l’accumulation de graisses. Un facteur influent est le dérèglement hormonal. Le manque d’exercice et la sédentarité sont des facteurs aggravants. De plus, il y a le facteur génétique, l’hérédité.

ACTION DES HUILES ESSENTIELLES

Quelques huiles essentielles agissent efficacement pour réduire cette dystrophie cutanée. Les huiles essentielles ont un pouvoir pénétrant étonnant, elles traversent facilement les différentes couches de la peau. Par exemple, frictionnez-vous les pieds avec l’eucalyptus, et en peu de temps vous aurez une haleine d’eucalyptus. Les composés moléculaires des huiles essentielles sont, sans contredit, un moyen efficace d’éliminer la cellulite. Parce que les huiles essentielles sont lipophiles, elles ont une capacité à dissoudre les gras pour certaines huiles essentielles, surtout celles ayant des monoterpénones et sesquiterpénones.

Le choix principal des huiles essentielles repose sur les huiles lipolytiques (réduit les gras) principalement. C’est surtout sur cet aspect qu’il faut agir. Ensuite, on choisit les huiles hydrolytiques et les huiles qui stimulent la circulation afin de réduire la congestion veineuse et lymphatique. De plus, on considérera le relâchement des tissus et le désordre hormonal.

LES CAUSES DE LA CELLULITE ET LES HUILES ESSENTIELLES QUI AIDENT À LA DIMINUER

  • Accumulation de gras – 85% (action lipolytique) : sauge officinale, cèdre de I’Atlas et cèdre du Canada
  • Accumulation de toxines (action purifiante, nettoyante) : niaouli à cinéole, citron (z) et pamplemousse rose
  • Accumulation d’eau – 10 % (action hydrolytique) : cyprès toujours vert et cèdre de I’Atlas
  • Congestion lymphatique et veineuse (action décongestionnante) : niaouli à cinéole, cyprès toujours vert, cèdre de I’Atlas et géranium rosat bourbon
  • Relâchement du tissu conjonctif (action astringente) : cyprès toujours vert, géranium rosat bourbon
  • Déséquilibre hormonal (action oestrogen-like) : niaouli à cinéole et sauge officinale
  • Stagnation circulatoire  (action hyperémiante) : eucalyptus citronné et gaulthérie odorante

Maintenant, l’été peut arriver, vous serez prête!

SUGGESTIONS DE MÉLANGES AROMATIQUES

Voici des suggestions de soins qui peuvent aider à réduire la cellulite. Je suggère de le faire soir et matin à un seul endroit pendant au moins une semaine, et ainsi vous pourrez comparer. S’il n’y a aucun changement, cessez le traitement.

Version complète

  • 1 c. à thé     cèdre de l’Atlas        N  **
  • 1 c. à thé     cyprès toujours vert
  • ½ c. à thé    gaulthérie odorante        C
  • ½ c. à thé     géranium rosat bourbon
  • ½ c. à  thé     pamplemousse rose
  • 1 c. à thé     sauge officinale        N+  **
  • 1 c. à thé     thuya occidental        N+  **
  • 2 + – c. à soupe huile végétale de ricin (quantité suffisante pour bien recouvrir la région)

Version courte *

  • 1 c. à thé     cèdre de l’Atlas        N  **
  • ½ c. à thé    géranium rosat bourbon
  • 1 c. à thé     sauge officinale        N+  **
  • 1 c. à thé     thuya occidental        N+  **
  • 1 + –  c. à soupe d’huile végétale de ricin (quantité suffisante pour bien recouvrir la région)

Mode d’emploi

  • Mélanger les huiles essentielles (sans l’huile végétale de ricin).
  • Ensuite, à l’aide d’une serviette rugueuse, bien frotter la région afin d’activer la circulation et de réchauffer la peau, ainsi les pores de la peau seront ouverts.
  • Puis appliquer le mélange d’huiles essentielles sur la peau, faire pénétrer.
  • Par la suite, appliquer l’huile végétale de ricin. Très important.
  • Et enfin, brosser la surface de la peau, à l’aide d’une brosse avec des dents en bois ou caoutchouc, 5 minutes. Le but de ce brossage avec cette brosse est d’activer en profondeur la circulation et de stimuler l’action des huiles essentielles.

N+ : neurotoxique si consommé buccal
C   : caustique  

* Si vous avez une peau sensible, mélanger les huiles essentielles à 66% avec l’huile végétale (2/3).

** Les huiles essentielles neurotoxiques le sont si on les consomme par voie buccale, mais elles ne le sont pas si elles sont appliquées localement sur la peau.

De plus, il est préférable de choisir des huiles essentielles certifiées biologiques.