Par Guylaine Campion, ND et journaliste

La cellulite esthétique aussi appelée « capitons » ou « peau d’orange » est sans contredit la hantise des femmes à l’approche de l’été. Il peut parfois sembler difficile de se débarrasser de cet amas graisseux logé sous l’épiderme.

Bien qu’il soit utopique de pouvoir la faire disparaître complètement, la cellulite peut être atténuée de différentes façons et l’une des principales solutions pourrait bien se trouver dans votre assiette!

Nous vous suggérons donc quelques trucs naturels afin de limiter son apparition et son apparence.  

D’OÙ VIENT LA CELLULITE?

La cellulite est le résultat d’un changement de structure de tissus adipeux logés sous l’épiderme. Elle se situe surtout à l’arrière des cuisses et sur les fesses. Mais elle peut apparaître aussi sur le ventre, la nuque, en haut des bras ou sur la face interne des genoux.   

La cellulite touche presque exclusivement les femmes. Certains la considèrent même comme un phénomène physiologique normal. Quelques statistiques : 9 femmes sur 10 en sont touchées à un moment ou l’autre de leur vie comparativement à 1 homme sur 50. Les hormones sexuelles féminines, l’hérédité, le manque d’exercice physique et l’alimentation influencent l’apparition de la cellulite esthétique. Il se pourrait aussi que des réactions inflammatoires y participent.  

De toute évidence, il existe une prédisposition génétique à la cellulite. On n’a qu’à penser à la culotte de cheval qui a souvent un caractère génétique. Un surpoids et une alimentation trop riche en sucres rapides et en graisses favorisent la cellulite. Elle peut apparaître au moment de la puberté ou plus tard à la ménopause, c’est-à-dire chaque fois qu’il y a des bouleversements hormonaux. Aussi, la cellulite est souvent associée à l’insuffisance veineuse.  

En présence de cellulite, on constaterait à la fois une augmentation du nombre de cellules adipeuses et de la rétention d’eau. La peau prend un aspect matelassé. On dit qu’une cellulite présente depuis longtemps peut entraver la circulation locale du liquide lymphatique.  

En matière d’alimentation, un excès de sel, une diète riche en glucides, en lipides et pauvre en fibres peuvent contribuer à la cellulite. Par ailleurs, le manque d’exercice physique peut aussi en être la cause tout comme le tabagisme qui altère la circulation du sang. Enfin, la prise de contraceptifs oraux ou de certains médicaments dont les oestrogènes, les antihistaminiques et les corticostéroïdes peuvent causer la cellulite.  

À noter que la cellulite se retrouve autant chez les femmes minces que chez celles en surpoids. Selon les experts, la prise de poids ne serait pas à l’origine de la cellulite. Toutefois, elle pourrait la rendre plus apparente.  

DES TRUCS À ADOPTER AU QUOTIDIEN  

En général, il est impossible de prévenir la cellulite puisque des facteurs héréditaires et biologiques peuvent entrer en ligne de compte. Cependant, l’exercice physique pratiqué régulièrement et une alimentation saine permettent de maintenir le plus longtemps possible un bon tonus de la peau et une bonne circulation sanguine.   

Dans les cas de cellulite aux fesses et aux jambes, attention de ne pas entraver le retour du sang des jambes vers le cœur pour ne pas l’aggraver. Portez des vêtements amples, évitez de rester durant de longues périodes dans une position statique, debout ou assise et variez votre posture. Évitez les douches très chaudes et les bains très chauds. Privilégiez des chaussures à talons plats qui font davantage travailler les muscles des mollets et qui, conséquemment, aident les veines à faire leur travail.  

Parmi les approches complémentaires, le drainage lymphatique manuel est une technique de massage qui vise à stimuler la circulation de la lymphe par des pressions douces et rythmées le long des vaisseaux lymphatiques. Des séances de kinésithérapie et de thalassothérapie peuvent aussi être de bon recours. De son côté, le massage est efficace pour lutter contre la cellulite, car il permet de la déloger.

ALIMENTATION ET NUTRIMENTS

Sur le plan alimentaire, il faut éviter l’excès de sel, le sucre blanc raffiné et les produits industriels puisqu’ils contribuent à la rétention d’eau et à l’engorgement des tissus. Privilégiez les viandes maigres, les féculents, les fruits et les légumes. Par ailleurs, il est important de bien s’hydrater.

Notre alimentation est un facteur important et déterminant. En effet, une alimentation riche en antioxydants permet de lutter contre les radicaux libres responsables, en partie, de la cellulite. Par exemple, les flavonoïdes contenus dans les aliments riches en vitamine C sont parmi les antioxydants contribuant à améliorer l’aspect de la peau. Les fruits et légumes de couleur rouge et orange de même que le thé vert sont d’excellentes sources d’antioxydants sur lesquels il faut miser.

QUELQUES ALIMENTS « CHOUCHOU »

Parmi les aliments « chouchou » à privilégier pour lutter contre la cellulite, on retrouve l’ananas. Il contient de la bromélaïne, une enzyme « brûle-graisse » qui permet d’évacuer les cellules graisseuses. Consommez le fruit et non le jus qui est beaucoup trop sucré. Bien que les avis soient partagés quant à son efficacité, rien n’empêche de l’essayer!

La levure de bière est riche en potassium et permet d’activer le drainage lymphatique. Vous pouvez en saupoudrer dans vos salades. Par surcroît, elle est excellente pour la santé de vos ongles et de vos cheveux.  Le thé vert est la boisson la plus reconnue pour éliminer les capitons disgracieux. En effet, le thé vert possède des vertus diurétiques qui permettent d’éliminer l’eau. Par surcroît, il brûle les graisses.

Peu calorique, mais riche en fibres, le chou kale est riche en antioxydants (vitamine C, flavonoïdes) de même qu’en calcium, potassium et vitamine K : une formule gagnante pour combattre la cellulite. Le chou kale est l’un de vos meilleurs alliés contre la peau d’orange.  

On connaît déjà les vertus du jus de citron pour nettoyer le foie, mais le citron possède aussi une action drainante et détox qui permet d’éviter la rétention d’eau. Outre sa saveur ajoutée aux plats, le persil peut nous aider à éviter le stockage de la graisse grâce à son action diurétique et détoxifiante. Le jus de bouleau est un allié de taille pour lutter contre la cellulite puisqu’il possède à la fois des propriétés détoxifiantes, diurétiques et dépuratives.

Riches en antioxydants, les fruits rouges ont une action anticellulite. Alors on n’hésite pas à en mettre en abondance dans les salades de fruits, les coulis et les verrines afin d’éviter les capitons disgracieux. L’oignon est un légume aux nombreuses vertus. En effet, il élimine les graisses et les toxines en plus de purifier l’organisme.

Étonnamment, le café ferait partie des aliments anticellulite. Ici, il n’est pas question de le boire, mais plutôt de récupérer le marc de café dans le filtre après son infusion. Une fois séché, il est suggéré de le mélanger à de l’huile d’amande douce ou d’argan et de l’utiliser pour faire un gommage sur les zones à traiter. La caféine permettrait de déstocker les cellules adipeuses et de ralentir la production de cellules graisseuses.

À noter en terminant, que certaines plantes peuvent vous aider à améliorer la microcirculation. La vigne rouge, le marronnier d’Inde, le fragon et l’hamamélis diminuent la perméabilité des capillaires alors que l’orthosiphon agit contre la rétention d’eau.

Les femmes enceintes ou qui allaitent, les enfants, les personnes qui prennent des médicaments ou qui souffrent de maladies graves ou d’allergies devraient consulter un spécialiste en santé naturelle avant d’utiliser les plantes médicinales.  

Les informations fournies dans cet article ne peuvent remplacer des conseils médicaux, un diagnostic ou un traitement.