Par Guylaine Campion, ND

Avec le temps des sucres qui arrive, bon nombre de personnes feront frémir leurs papilles avec les produits de l’érable! Mais depuis quelques années, un nouveau produit similaire a fait sa place sur les tablettes des magasins d’aliments naturels. Il s’agit du sirop d’agave.

Sirop d’érable ou sirop d’agave, il s’agit de deux alternatives intéressantes aux sucres raffinés qui font le bonheur des papilles gustatives. Avec un important pouvoir sucrant, les deux semblent être des alternatives de choix pour consommer du « bon sucre ». Mais quelle est la différence entre les deux?

LE SIROP D’ÉRABLE : UNE FIERTÉ TOUTE QUÉBÉCOISE

Depuis notre plus tendre enfance, le sirop d’érable envahit nos tables et particulièrement durant le temps des sucres. Ce sirop est fabriqué à partir de la sève d’érable portée à ébullition. Il est composé à 68% de glucides dont 80% sont du sucrose, les autres sucres étant le glucose et le fructose. Le sirop d’érable possède un pouvoir sucrant 1,4 fois plus élevé que celui du sucre blanc. Il est riche en vitamine B2, en protéines et en minéraux, surtout en manganèse et en zinc. Son index glycémique est à 65, il est donc plus faible que celui sucre qui est à 70. Il ressemble au sucre roux mais avec les inconvénients du sucre légèrement moindre.

LE SIROP D’AGAVE : TRÈS APPRÉCIÉ EN PÂTISSERIE MAIS ATTENTION À SON FRUCTOSE

De son côté, le sirop d’agave ressemble à du miel, et il est extrait d’un cactus qui pousse au Mexique : l’Agava tequilana ou «Agave bleue », c’est-à-dire la plante qui sert à fabriquer la téquila. Pour obtenir ce sirop, il suffit de broyer les agaves. Le jus est bouilli à haute température et les sucres sont hydrolysés. Fait intéressant, son pouvoir sucrant est plus important que celui du sucre blanc soit 1,6 fois plus élevé, mais il est moins calorique que les autres sucres (3 calories par gramme) et son index glycémique est beaucoup plus faible soit de 19.

Cependant, le sirop d’agave est un produit transformé, riche en fructose (70% de fructose et seulement 7% de glucose). Il possède donc les inconvénients de ce sucre simple. Mais attention! Même si on dit que le fructose que l’on retrouve dans les fruits n’est pas mauvais, celui concentré dans le sirop d’agave est obtenu de façon artificielle et possède un indice glycémique élevé qui peut se transformer en graisses!

Avec un goût assez neutre si on le compare à celui du miel, le sirop d’agave est fort apprécié en cuisine. On l’utilise pour sucrer un yogourt ou une pâtisserie. Par exemple, 100 grammes de sucre dans un gâteau peuvent être remplacés par 75 grammes de sirop d’agave soit 162 calories en moins. Les nutritionnistes recommandent toutefois de le consommer avec parcimonie. Enfin, en termes de nutriments, le sirop d’agave est beaucoup moins nutritif que le sirop d’érable.

Finalement, notre délicieux sirop d’érable du Québec est un bon choix.  En plus, sa consommation en cette période de l’année encourage nos acériculteurs québécois!