Par Véronique Robert, naturopathe

 

La force ou l’énergie vitale, c’est ce qui nous tient en vie. L’être humain n’est pas seulement fait de matière, mais aussi d’un souffle qui lui donne la vie, qui l’aide à se maintenir en vie. Chaque personne hérite d’un terrain (gènes) inégal, voilà pourquoi certains ont plus d’énergie et d’autres en ont moins. Ça dépend beaucoup de l’environnement, mais surtout des saines habitudes de vie, ce que propose la naturopathie hygionomiste.

 

FACTEURS QUI DIMINUENT L’ÉNERGIE VITALE

MANQUE DE SOMMEIL
Un sommeil adéquat est requis pour la réparation et la maintenance de l’organisme durant la nuit. Les heures normales devraient être d’environ six à huit heures. La longueur du sommeil peut dépendre de l’âge et de la condition de la personne. Le sommeil détoxifie le corps, donne un repos à tous les organes et prépare le cerveau pour la prochaine journée. Une bonne nuit de sommeil constitue un gage d’un bon réveil.

TROP MANGER
Avoir un système digestif trop rempli ne s’avère pas une très bonne idée. Manger plus que ce que l’on devrait empêche la digestion de bien s’effectuer. Les aliments non digérés peuvent produire des toxines dans les intestins. Ceux-ci sont notre deuxième cerveau, ne l’oublions pas!

TROP DE TRAVAIL
Un travail physique excessif peut diminuer considérablement l’énergie. Il ne faut pas se rendre au-delà de nos limites. Si un travail intense est obligatoire, il devrait être suivi d’un repos.

STRESS PSYCHOLOGIQUE
Un stress mental peut amener de la fatigue. Le cerveau consomme environ 20 % des calories quotidiennes ingérées avec les aliments. Le travail mental excessif et l’anxiété peuvent diminuer la réserve d’énergie rapidement. Des périodes de relaxation intermittentes durant la journée sont importantes pour relaxer le mental, avec des activités comme une marche à l’extérieur, écouter de la musique, faire des techniques de respiration, du tai chi, ou du yoga.

UTILISATION DE STIMULANTS
Les stimulants sont utilisés pour accroître la performance et réduire la fatigue. Par contre, une consommation constante rend le corps dépendant de la substance, et la personne qui en prend devient fatiguée lorsqu’elle n’en a pas pris. À long terme, n’importe quel stimulant aura un effet négatif sur le niveau d’énergie.

 

FACTEURS QUI AUGMENTENT L’ÉNERGIE VITALE

HYDRATATION
S’hydrater correctement, avec de l’eau le plus possible, aide à la digestion, à se débarrasser des toxines et à améliorer l’énergie vitale.

MÉDITATION
La méditation nous amène dans notre âme, nos pensées. Elle nous aide à être conscients de notre corps, de nous-mêmes. Après plusieurs temps de pratique, des canevas de pensées (pattern) peuvent être modifiés pour le mieux ou même partir, faisant place à de l’énergie pour d’autres activités. La méditation amène un grand sentiment de relaxation. Elle ralenti le métabolisme, économise de l’énergie et améliore la concentration et la mémoire.

TECHNIQUES DE RESPIRATION
Pratiquer régulièrement un exercice de respiration en pleine conscience peut calmer, énergiser et même aider les problèmes liés au stress, par exemple des attaques de panique et des problèmes digestifs. La respiration abdominale et la visualisation guidée sont des exemples de techniques. L’énergie vitale se nomme Prana dans le yoga, et le Chi ou Qi dans la médecine traditionnelle chinoise.

EXERCICE
Une vie sédentaire peut rendre une personne léthargique et sans objectif de vie. Des exercices légers ou une courte marche, à chaque jour, peuvent améliorer la circulation du sang et de l’énergie dans tout le corps, ce qui amène un sentiment de bien-être, et peuvent chasser les émotions négatives.

ALIMENTATION ET SUPPLÉMENTS
Aujourd’hui, plusieurs fruits et légumes frais contiennent des pesticides, insecticides et autres toxicités. Le corps doit dépenser de l’énergie de plus pour se débarrasser de ces produits chimiques. Les aliments biologiques représentent la meilleure option, mais avec des aliments non bio, il suffit seulement de les brosser et nettoyer à l’eau, sans savon. Plus de 80 % des résidus toxiques sont éliminés de cette manière. L’énergie vitale des aliments frais et locaux est plus élevée que celle des aliments en supermarché. De plus, plusieurs suppléments offerts sur le marché améliorent la santé et l’énergie.

 

Sources
https://www.drweil.com/health-wellness/body-mind-spirit/stress-anxiety/breathing-three-exercises/ ;
Pesticides : des conseils pour laver les fruits et légumeshttp://ici.radio-canada.ca/emissions/bien_dans_son_assiette/2012-2013/chronique.asp?idChronique=403671